Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Essai - Skoda Kodiaq Scout : un petit bonus

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Chez Skoda, la griffe Scout existe déjà depuis de nombreuses années, mais elle débarque aujourd'hui officiellement sur le grand Kodiaq qui hérite ainsi de spécificités qui ne sautent pas aux yeux au premier abord. Le "petit bonus" offert par la version Scout vaut-il le détour ?

Essai - Skoda Kodiaq Scout : un petit bonus

En bref

A partir de 35 400 €

En cinq ou sept places

Quatre roues motrices uniquement 

 

Chez Skoda, les nouveautés se bousculent au portillon ces derniers mois. L'arrivée du Kodiaq a été un grand changement pour une marque qui n'avait jusqu'ici aucun SUV à proposer, si l'on omet évidemment le Yeti. Le Kodiaq fut donc le premier essai du constructeur tchèque sur un segment toujours porteur et qui ne voit pas signe d'essoufflement en Europe. Rappelons, quand même, qu'une voiture neuve vendue sur trois actuellement sur le Vieux Continent est un SUV.

Essai - Skoda Kodiaq Scout : un petit bonus

Le Kodiaq suit donc la tendance et Skoda a choisi de débuter son aventure des voitures hautes par un grand gabarit, avec 4,69 mètres de longueur et 1,88 mètre de largeur. Une imposante voiture familiale qui repose, évidemment, sur la plateforme modulaire du groupe Volkswagen, ce qui explique les similitudes, en termes de proportions, entre certains modèles Seat, Skoda et Volkswagen.

Essai - Skoda Kodiaq Scout : un petit bonus
Essai - Skoda Kodiaq Scout : un petit bonus
Essai - Skoda Kodiaq Scout : un petit bonus

 En version Scout, le Kodiaq dispose de quelques particularités. Seul un oeil averti et habitué aux récentes productions Skoda pourra les reconnaître. La liste est plutôt courte en ce qui concerne l'esthétique : des protections de bas de bouclier et des coques de rétroviseur argenté, des logos "Scout" sur les ailes avant et les dossiers de siège, et des jantes spécifiques. Et ? C'est à peu près tout...

Essai - Skoda Kodiaq Scout : un petit bonus

Pour le reste, nous retrouvons les grandes qualités du Kodiaq. Proposé en cinq comme sept places, le grand SUV tchèque dispose d'un habitacle aux volumes plus que généreux.

En configuration sept places
En configuration sept places
En configuration cinq places
En configuration cinq places

 

Evidemment, en configuration sept places, le volume de coffre est très réduit, à 270 litres. Mais si l'on rabat la troisième rangée, il grimpe à 630 litres. Et pour ceux qui auraient besoin d'un énorme espace de chargement, il est toujours possible de rabattre la seconde rangée, auquel cas la capacité grimpe à plus de deux mètres cubes.

Essai - Skoda Kodiaq Scout : un petit bonus
Essai - Skoda Kodiaq Scout : un petit bonus

 

Côté infotainment, nous retrouvons la présentation classique du Kodiaq, avec un écran central tactile plutôt réactif (quoique difficile à manier avec des gants, même très fins). L'ensemble des données de conduite sont centralisées dans ce système, qui permet notamment d'aller chercher quelques options intéressantes en tout-terrain comme la désactivation de l'antipatinage ou du contrôle de traction, en mode sport, pour avoir un contrôle total. Un bouton permet, enfin, de jongler entre les différents modes de conduite, dont un nouveau baptisé "Snow" qui se montra d'ailleurs plutôt pertinent lors de notre essai sur neige et glace.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Skoda Kodiaq

131 g/km - malus : 353 €

Début de commercialisation du modèle :
Skoda Kodiaq

Octobre 2016

A titre d'exemple pour la version 2.0 TDI 190 SCR 4X4 SCOUT DSG7 7PL.

1,67 m1,88 m
4,69 m
  • 7 places
  • 630 l / 2005 l

  • Auto. à 7 rapports
  • Diesel

Portfolio (30 photos)

Mots clés :

Commentaires (100)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

En réponse à gxahafair

Commentaire supprimé.

suis pas un fan de l'interieur non plus, mais l'exterieur a de la gueule, enfin un SUV qui a une gueule de 4x4 ! (j'aime bien les passages de roue carré par exemple)

Ah, un Kodiaq avec un interieur de 5008 ...

Par

"Boîte DSG parfois un peu lente"

Le fou, critiquer la boîte DSG ! :mad:

Par

Et bien voilà : une essence 4x4 avec boîte manuelle :voyons: :roi: c'est quasiment la seule sur le marché. Les concurrents se comptent sur les doigts d'une seule main, et ça risque pas d'être chez Renault ou PSA. Quand c'est vaguement 4x4, attention il faut ABSOLUMENT un diesel hein !!!!! Comme si monsieur Duchmole qui habite à Moutiers et travaille à Val Thorens et qui fait 8000 km par ans avait ABSOLUMENT besoin d'un diesel.

Par

En réponse à gxahafair

Commentaire supprimé.

Bah déjà l'extérieur n'est pas noir ou blanc, donc elle sort du lot et je trouve que c'est une belle couleur.

Je ne suis pas fan de l'aspect mastodonte.

Par

En réponse à gxahafair

Commentaire supprimé.

Une Skoda ne se veut pas sublime mais juste habitable.

Par

En réponse à gxahafair

Commentaire supprimé.

Euh, j’ai le même avis sur tes 2 voitures donc...

Par

17/20 par les propriétaires. ..c pas mal du tout...Les proprios sont satisfaits. ..

Par

Une série spéciale "à la r'no" avec trois pauvres autocollants. .

Par

En réponse à moulache

Commentaire supprimé.

Tu passe trop de temps chez Renault tu est en overdose de gaz Renault. .

Par

En réponse à halffinger

Et bien voilà : une essence 4x4 avec boîte manuelle :voyons: :roi: c'est quasiment la seule sur le marché. Les concurrents se comptent sur les doigts d'une seule main, et ça risque pas d'être chez Renault ou PSA. Quand c'est vaguement 4x4, attention il faut ABSOLUMENT un diesel hein !!!!! Comme si monsieur Duchmole qui habite à Moutiers et travaille à Val Thorens et qui fait 8000 km par ans avait ABSOLUMENT besoin d'un diesel.

Ne dites pas de bêtises, dans le groupe renault, il y a le nissan xtrail qui semble être un vrai 4x4 avec torsen, pareil pour sa cousine le koleos sur une version.

Aujourd'hui beaucoup de voiture se dise 4x4 alors qu'ils n'ont qu'un syteme harsen beaucoup moins réactif que le torsen.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire