Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai vidéo - Skoda Kodiaq (2021) : même joueur joue encore

Dans Nouveautés / Restyling

Le SUV familial de Skoda met timidement à jour son offre pour tenir son rang de leader sur le marché européen. Est-ce suffisant face à des concurrents passés à l’hybridation ? Essai de la version 2.0 TDi 150.

Essai vidéo - Skoda Kodiaq (2021) : même joueur joue encore

En bref 

SUV familial


à partir de 29 980 €


5 ou 7 places 

Sur le marché des SUV familiaux, le Kodiaq se positionne comme l’un des plus attractifs, en raison de ses volumes XXL mais surtout de ses tarifs compétitifs. Rappelons que le tchèque fait débuter son offre sous les 30 000 €. C’est d’ailleurs un succès puisqu’il s’est vendu à plus de 600 000 exemplaires dans le monde. Avec son concurrent le Peugeot 5008, il truste les premières places sur le vieux continent.

 

Essai vidéo - Skoda Kodiaq (2021) : même joueur joue encore

Essai vidéo - Skoda Kodiaq (2021) : même joueur joue encore

 

Ce succès, c’est l’une des raisons qui a fait patienter Skoda avant de restyler son modèle lancé voilà 5 ans. Une éternité. Ce restylage se veut logiquement timide pour ne pas stopper le Kodiaq sur sa lancée. On attendait une hybridation, il n’y en aura pas, même légère

La calandre évolue sur le modèle de l'Enyaq et les feux avant peuvent recevoir la technologie Matrix.
La calandre évolue sur le modèle de l'Enyaq et les feux avant peuvent recevoir la technologie Matrix.
Les feux arrière sont à LED.
Les feux arrière sont à LED.

Le Kodiaq fait donc évoluer son design robuste en douceur. Il reçoit des feux plus effilés, des boucliers avant et arrière redessinés et surtout une nouvelle calandre. Cette dernière gagne un effet 3D, similaire à celui que l'on trouve sur le tout récent Enyaq. Toute la gamme est équipée de feux à LED et les plus exigeants auront même droit aux feux matriciels à LED sur les finitions hautes.

Peu de changements à bord, mais la qualité de construction demeure excellente.
Peu de changements à bord, mais la qualité de construction demeure excellente.

A bord, les changements sont nettement plus timides. De nouveaux sièges en cuir ergonomiques débarquent au catalogue tandis qu'il y aura la possibilité d'opter pour des sièges Eco en "matériaux végans recyclés" (100 €). Le digital cockpit de 10,25 pouces intègre un nouvel affichage sport sur les versions RS et Sportline.

Le Digital Cockpit gagne un affichage "sport" sur les versions RS et Sportline.
Le Digital Cockpit gagne un affichage "sport" sur les versions RS et Sportline.
Le Kodiaq est particulièrement accueillant !
Le Kodiaq est particulièrement accueillant !

Il faut le reconnaître, les évolutions sont très légères mais le Kodiaq vieillit plutôt bien. Son système multimédia reste dans le coup, la présentation est austère mais de qualité et par-dessus tout, il conserve ses points forts. Un espace à vivre gigantesque parfaitement adapté à une grande famille, sa bonne modularité avec une banquette coulissante et la possibilité de profiter de 7 places moyennant 1 100 € de plus. Et enfin son coffre, énorme qui peut engloutir entre 720 et 2 000 litres une fois les sièges rabattus. La manipulation s’effectue en un clin d’œil depuis le coffre (option) pour obtenir un plancher plat et une longueur de chargement de plus de 2 mètres.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus (norme NEDC)
de la version la plus écologique de : Skoda Kodiaq

g/km - Malus : €

Début de commercialisation du modèle :
Skoda Kodiaq

Octobre 2016

A titre d'exemple pour la version (2) 2.0 TDI 150 SCR STYLE DSG7.

1,68 m1,88 m
4,69 m
  •  5 places
  •  NC / NC

  •  Auto. à 7 rapports
  •  NC

Portfolio (22 photos)

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires (43)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Attention à la qualité de construction. Cela présente bien à l'oeil, mais vous entendrez rapidement des bruits parasites (craquement, vibration, bruit de plastiques, etc...). Surtout la version essence plus silencieuse que le diesel. Je ne sais pas si c'est une conséquence du diesel gate ou la transition vers l'électrique qui oblige VAG à faire de économies, mais il semble que la qualité de finition ait bien baissé dans le groupe ces dernières années.

Hormis ces bruits parasites, je n'ai pas de gros défauts à reprocher à ma Skoda. Attendez-vous à des voitures familiale, donc typées conforts.

Par

Feux matriciels à leds chez un généraliste !!!!

Il y a quoi sur le DS7 champs Élysée ???

Châssis , infotainment, moteurs tout ça sent la maîtrise pour une sous marque de l'Est .

Par

En réponse à Toujourstropchere

Feux matriciels à leds chez un généraliste !!!!

Il y a quoi sur le DS7 champs Élysée ???

Châssis , infotainment, moteurs tout ça sent la maîtrise pour une sous marque de l'Est .

La nouvelle 308 a aussi les Matrix LED. On les trouve même sur la Mazda 2 restylée. :lol: Opel offre aussi cette technologie depuis plusieurs années. :lol:

Par

En réponse à gotomtom

Attention à la qualité de construction. Cela présente bien à l'oeil, mais vous entendrez rapidement des bruits parasites (craquement, vibration, bruit de plastiques, etc...). Surtout la version essence plus silencieuse que le diesel. Je ne sais pas si c'est une conséquence du diesel gate ou la transition vers l'électrique qui oblige VAG à faire de économies, mais il semble que la qualité de finition ait bien baissé dans le groupe ces dernières années.

Hormis ces bruits parasites, je n'ai pas de gros défauts à reprocher à ma Skoda. Attendez-vous à des voitures familiale, donc typées conforts.

Cette forme de vieillissement, je l'ai aussi constaté sur la Rapid d'un ami (rossignol et garnitures plastique sous le TDB qui se détachent alors que la personne en question est soigneuse), je ne pense pas que ce soit totalement un question de "diesel gate". C'est en tous cas un type de désagrément qui m'irrite assez rapidement, étant donné que je n'y suis pas habitué, même sur des véhicules dits à "plastques durs" comme qualifiés par la presse spécialisée qui tapaient à plus de 14 ans de vie.

Sans généraliser, j'admets que ça peut être pénible à l'usage.

Par contre, proposer un parpaing pareil sans hybridation, pour un lancement à mi parcous de 2021 avec un TDI en sus, j'avoue ne pas comprendre la logique hormis tirer sur la corde à peu de frais sur un modèle qui ne doit pas faire trop d'hombre aux voisins du groupe.

Par

En réponse à PlasticMoussey

Cette forme de vieillissement, je l'ai aussi constaté sur la Rapid d'un ami (rossignol et garnitures plastique sous le TDB qui se détachent alors que la personne en question est soigneuse), je ne pense pas que ce soit totalement un question de "diesel gate". C'est en tous cas un type de désagrément qui m'irrite assez rapidement, étant donné que je n'y suis pas habitué, même sur des véhicules dits à "plastques durs" comme qualifiés par la presse spécialisée qui tapaient à plus de 14 ans de vie.

Sans généraliser, j'admets que ça peut être pénible à l'usage.

Par contre, proposer un parpaing pareil sans hybridation, pour un lancement à mi parcous de 2021 avec un TDI en sus, j'avoue ne pas comprendre la logique hormis tirer sur la corde à peu de frais sur un modèle qui ne doit pas faire trop d'hombre aux voisins du groupe.

J'ai la Scala, donc la voiture qui a pris le relai de la Rapid. :fresh: Même après 6 mois, il y a déjà pas mal de bruits parasites. Pourtant, le tdb est en plastique moussé et les assemblages sérieux. :sol: A l'oeil, l'intérieur semble plus qualitatif que le T-Roc par exemple. Il n'y a rien à envier à bcp de Golf (cela dépend de la finition et des options).

Avant, j'avais une Mazda 2 avec bcp de plastique dur. La console centrale bougeait aussi un peu. Par contre, je n'ai jamais eu de bruits parasites. Certes, il y avait d'autre problème, dont le HUD et la casquette qui reflétaient dans le pare-prise, pil poil dans le champs de vision. C'est aussi un truc super énervant.

Il y a quelques années, j'ai eu une Toyota Starlet en prêt pendant quelques semaines. Malgré un âge avancé et uniquement des plastiques durs, rien n'avait bougé. Les plastiques étaient tjs dans un joli noir (pas un plastique blanc qui a pris le soleil) et il n'y avait pas de bruits parasites.

Par

En réponse à gotomtom

Attention à la qualité de construction. Cela présente bien à l'oeil, mais vous entendrez rapidement des bruits parasites (craquement, vibration, bruit de plastiques, etc...). Surtout la version essence plus silencieuse que le diesel. Je ne sais pas si c'est une conséquence du diesel gate ou la transition vers l'électrique qui oblige VAG à faire de économies, mais il semble que la qualité de finition ait bien baissé dans le groupe ces dernières années.

Hormis ces bruits parasites, je n'ai pas de gros défauts à reprocher à ma Skoda. Attendez-vous à des voitures familiale, donc typées conforts.

j'espere que sur un modele positionnée plus haut dans la gamme, ils n'ont pas "osé" tirer aussi bas l'assemblage général comme sur nos skoda/kamiq et si oui, à faire attention effectivement...

Par

En réponse à PlasticMoussey

Cette forme de vieillissement, je l'ai aussi constaté sur la Rapid d'un ami (rossignol et garnitures plastique sous le TDB qui se détachent alors que la personne en question est soigneuse), je ne pense pas que ce soit totalement un question de "diesel gate". C'est en tous cas un type de désagrément qui m'irrite assez rapidement, étant donné que je n'y suis pas habitué, même sur des véhicules dits à "plastques durs" comme qualifiés par la presse spécialisée qui tapaient à plus de 14 ans de vie.

Sans généraliser, j'admets que ça peut être pénible à l'usage.

Par contre, proposer un parpaing pareil sans hybridation, pour un lancement à mi parcous de 2021 avec un TDI en sus, j'avoue ne pas comprendre la logique hormis tirer sur la corde à peu de frais sur un modèle qui ne doit pas faire trop d'hombre aux voisins du groupe.

La France n'est pas le principal marché de Skoda. Il faut croire que l'Allemagne n'est pas prête d'interdire le diesel. C'est comme les sportives. On voit encore des Polo GTi, une i20 N ou une Yaris GR, Fiesta ST. Finanlement, il n'y a que Peugeot et Renault qui ont arrêtés leur sportives. Il faut croire que la France était le principal marché pour ces sportives et que le malus leur a été fatal.

En outre, il faut être hônnetes. Pour ce genre de véhicule, le diesel est le carburant le plus approprié, surtout si vous faites bcp d'autoroute. Le plug-in hybride n'est pas adapté aux gens qui roulent bcp ou qui n'ont pas de station de recharge à domicile.

Quand aux hybrides Toyota, le leader en termes d'hybride, les consommations ne sont pas tellement plus basses que le 100% thermiques, hormis en ville. En outre, on peut penser que les conducteurs des hybrides Toyota pratiquent l'éco-conduite (sinon le moteur hurle) alors que chez les concurrents, bcp ont le pied lourd.

Si j'étais parisien, j'achèterais une Toyota Hybride ou une électrique si une voiture était nécessaire. Mais ce type de motorisation n'est pas adatpée à mon usage en vivant dans une petite ville de province (18'000 habitants) et en parcourant env 20'000 km par an, dont bcp sur autoroute. Au final, les motorisations corrrespondent à des usages. Le diesel est adapté pour les voitures lourdes ou les gens qui doivent tracter (remorque, caravane, etc...).

On ne pourra pas tracter sur autoroute avec une 100% électrique. On aurait seulement 50 km d'autonomie... :lol:

Par

En réponse à gotomtom

J'ai la Scala, donc la voiture qui a pris le relai de la Rapid. :fresh: Même après 6 mois, il y a déjà pas mal de bruits parasites. Pourtant, le tdb est en plastique moussé et les assemblages sérieux. :sol: A l'oeil, l'intérieur semble plus qualitatif que le T-Roc par exemple. Il n'y a rien à envier à bcp de Golf (cela dépend de la finition et des options).

Avant, j'avais une Mazda 2 avec bcp de plastique dur. La console centrale bougeait aussi un peu. Par contre, je n'ai jamais eu de bruits parasites. Certes, il y avait d'autre problème, dont le HUD et la casquette qui reflétaient dans le pare-prise, pil poil dans le champs de vision. C'est aussi un truc super énervant.

Il y a quelques années, j'ai eu une Toyota Starlet en prêt pendant quelques semaines. Malgré un âge avancé et uniquement des plastiques durs, rien n'avait bougé. Les plastiques étaient tjs dans un joli noir (pas un plastique blanc qui a pris le soleil) et il n'y avait pas de bruits parasites.

Je compare l'incomparable mais ça continue directement dans la lançée de tromper la clientèle, regardez mon joli tdb qui cache toutes les economies réalisées dessous :ange:

Par

En réponse à newskoda

j'espere que sur un modele positionnée plus haut dans la gamme, ils n'ont pas "osé" tirer aussi bas l'assemblage général comme sur nos skoda/kamiq et si oui, à faire attention effectivement...

Salut, tu es présent sur tous les articles Skoda. :sol:

Regarde "Skoda Kodiaq POV" sur Youtube. Les voitures font du bruits. Le Kodiaq est un véhicule familial et prévu pour tracter. Ce n'est pas un véhicule haut de gamme. De plus, les intérieurs sont sensiblement similaires sur toute la gamme Skoda.

Par

En réponse à gotomtom

La nouvelle 308 a aussi les Matrix LED. On les trouve même sur la Mazda 2 restylée. :lol: Opel offre aussi cette technologie depuis plusieurs années. :lol:

Et DS7 Ds9 508 3008 5008 qu'on nous présente comme l'alpha et l'oméga de l'accès premioummmm sont encore aux leds .

Tout le retard technologique du groupe s'exprime bien avec ces produits.

Même une Talisman moquée par les mauvais commerciaux de Peugeot en possède .

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire