Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essai - Tesla Model S Grande Autonomie: le haut de gamme zéro gramme

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

La Tesla Model S ne cesse d’évoluer depuis sa première présentation en 2012. Avec son pack de batteries 100 kWh, ses 610 km d'autonomie et les nouvelles fonctionnalités permises par la V10 de son logiciel de contrôle, elle cherche à garder une longueur d'avance sur une concurrence qui s'organise peu à peu.

Essai - Tesla Model S Grande Autonomie: le haut de gamme zéro gramme

        En bref

100% électrique

4 roues motrices

610 km d'autonomie WLTP / 450 km réels

85 000 € bonus déduit

Chez Tesla, les lois de l’évolution diffèrent de celles en vigueur dans le reste de l’industrie automobile. La gamme est en perpétuelle avancée technologique, sans que la marque n’avertisse nécessairement la presse ou ses clients de chaque innovation apportée à ses voitures. C’est ainsi que, depuis le début de sa production en 2012, 73% des composants de la Model S ont été modifiés, ce qui aura probablement (et logiquement) échappé à l'immense majorité d’entre nous.

Cette façon de procéder rappelle celle en vigueur dans l’informatique, avec des ordinateurs dont les fiches techniques se voient modifiées chaque semaine ou presque, au risque d’agacer les clients redoutant d’acheter (cher) un modèle dépassé quelques jours plus tard. Mais Elon Musk, patron de Tesla, coupe court aux critiques : « si vous attendez qu’une Tesla cesse d’évoluer pour en acheter une, vous n’achèterez jamais de Tesla. »

Ce qui nous amène directement à la voiture faisant l’objet de notre essai. Pour rappel, la Model S est la grande berline de la marque américaine. Longue de 4,97 mètres et disposant d’un volume de chargement total de 809 litres (dont 750 litres pour la malle), elle est taillée pour une utilisation familiale. Les passagers arrière sont d’ailleurs particulièrement choyés, profitant d'un habitacle nimbé de lumière grâce au toit transparent et dépourvu d’un déplaisant tunnel de transmission y limitant l’espace aux jambes.

 Avec les sièges « blancs de blanc » du modèle illustrant cet article (un cuir « vegan » qu’il est possible de nettoyer d’un coup d’éponge), l’impression de se trouver à bord d’un vaisseau futuriste se voit encore accentuée.
Avec les sièges « blancs de blanc » du modèle illustrant cet article (un cuir « vegan » qu’il est possible de nettoyer d’un coup d’éponge), l’impression de se trouver à bord d’un vaisseau futuriste se voit encore accentuée.

Alors que la concurrence commence à s’étoffer sur le créneau de l’électrique premium, avec notamment une redoutable Porsche Taycan dont le modèle d’entrée de gamme coûte 102 632 € bonus inclus (soit 17 632 € de plus que cette Model S), Tesla simplifie son offre à seulement deux versions, la « Performance » et la « Grande Autonomie »

Facturée 85 000 € bonus inclus, cette dernière annonce un 0 à 100 km/h expédié en 3,8 s, tandis que son pack de batteries de 100 kWh lui assure 610 km d’autonomie selon la norme WLTP. Et 610 km en WLTP, c’est l’équivalent de 450 km d’autoroute, voire un peu plus si on a le pied léger.

De quoi voir du pays, donc, en profitant de la recharge gratuite à vie sur le vaste réseau de Superchargeurs déployé par la marque, lequel compte actuellement 70 stations en France, pour un total supérieur à 570 bornes (auxquelles s’ajoutent les bornes de recharge à destination, au débit toutefois plus lent). Bien sûr, les Tesla peuvent aussi faire le plein d’électrons sur les bornes rapides du réseau Ionity, qui se développent progressivement (mais il faut alors compter 8 € par charge).

La Model S est dotée de deux moteurs indépendants qui assurent de fait une traction intégrale, et la répartition de couple d’un essieu à l’autre est optimisée à chaque instant pour la meilleure efficacité. Les amateurs de technique retiendront que c’est un moteur à aimant permanent qui prend place à l'avant, tandis que l’on trouve un moteur à induction à l’arrière.

Une suspension auto-adaptative complète le dispositif : celle-ci abaisse automatiquement la voiture sur voie rapide pour en améliorer l’efficience aérodynamique, et se raidit à mesure à mesure que le rythme accélère. A l’usage, il apparaît surtout que l’amortissement de cette Tesla constitue l’un de ses points forts. La filtration des inégalités de la chaussée est remarquable, et gomme le caractère pataud que l’on pourrait redouter sur une voiture dont le poids est supérieur à deux tonnes.

Cette Model S fait preuve d’une agilité surprenante dans les enchaînements de virage, et le plaisir procuré par un train avant précis se voit renforcé par une direction à la consistance quasi-parfaite, comparable à celle d’une BMW.

Bien sûr, cette Model S dispose de nombreuses aides à la conduite : freinage d’urgence autonome, aide au maintien dans la voie et conduite semi-automatique font notamment partie de l’équipement standard.

Agée de 7 ans, la Tesla Model S fait figure d'"ancienne" dans un marché automobile qui ne cesse de se renouveler. Toutefois, son contenu technologique lui permet de garder une longueur d'avance sur la concurrence. Les poignées de portes escamotables font toujours leur petit effet, et le profil assez classique résiste plutôt bien aux années qui passent.
Agée de 7 ans, la Tesla Model S fait figure d'"ancienne" dans un marché automobile qui ne cesse de se renouveler. Toutefois, son contenu technologique lui permet de garder une longueur d'avance sur la concurrence. Les poignées de portes escamotables font toujours leur petit effet, et le profil assez classique résiste plutôt bien aux années qui passent.

S’ajoutent à cela des fonctionnalités plus anecdotiques apparues avec la V10, dernière version du logiciel contrôlant la voiture. On citera par exemple le « Joe mode », qui permet de mettre les alertes en sourdine de façon à ne pas déranger/ réveiller les passagers quand ils dorment. Pour quoi ce nom ? Simple : parce qu’il s’agit selon Musk lui-même de l’une des meilleures fonctionnalités jamais ajoutées sur ses voitures, et qu'elle s’adresse à absolument tout un chacun (« Joe » désignant justement M. tout-le-monde). On citera aussi le « dog mode », qui permet à un animal laissé seul à bord de profiter d’un habitacle parfaitement tempéré (une alerte étant envoyée sur votre smartphone si la batterie tombe sous les 10% de charge).

A noter également, la disponibilité de Netflix (pratique quand on patiente à un Superchargeur), de nouveaux jeux vidéo d’arcade ou bien encore d’un « car-aoke » dont le seul défaut est de pouvoir s’activer alors que la voiture roule. Or, le grand écran central multimédia central, avec ses 17 pouces de diagonale (47 cm) constitue déjà un tel distracteur de conduite à lui seul qu’il n’était peut-être pas indispensable d’en rajouter.

Pour le reste, saluons l’excellente ergonomie des menus et sous-menus s’offrant au conducteur. Celui-ci trouve rapidement ses marques dans un environnement numérique clairement inspiré de celui des produits Apple (jusqu’à la typographie). Et le tout donne à cette Tesla un parfum de gros jouet qui titille le grand enfant qui demeure en tout amateur d’automobile.

Mais un jouet capable de performances de feu, avec des accélérations diaboliques et des relances qui le sont tout autant, apte à tenir en respect n’importe quelle bruyante et/ou fumante sportive rencontrée sur la route. Et le fait de jouir d’un niveau de performances stratosphérique dans un parfait silence de fonctionnement n’est pas le moindre des charmes de cette électrisante Américaine.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 :

0 g/km - bonus : 6000 €*

* + 4 000 € si reprise d'un véhicule diesel datant d'avant le 1er janvier 2006.

Début de commercialisation du modèle :

Mars 2019

A titre d'exemple pour la version 100 KWH LONG RANGE AWD.

1,44 m1,96 m
4,97 m
  •  5 places
  •  NC / 1792 l

  •  Auto. à 1 rapport
  •  NC

Portfolio (48 photos)

En savoir plus sur : Tesla Model S

Tesla Model S

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (284)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Attention, gerboulades en série qui vont tomber dans 3,2,1 :biggrin:

Par

Elle cherche ? Elle offre 200kms de plus que la meilleure autonomie de ses pseudos concurrents...elle n'a rien à chercher du tout !

Par

En réponse à Rodger29

Elle cherche ? Elle offre 200kms de plus que la meilleure autonomie de ses pseudos concurrents...elle n'a rien à chercher du tout !

Oui c’est clair. Aucune autre n’arrive à passer les barres de 300kms à 130 excepté peut être de justesse une e niro ou kona. Mais là 450 km c’est byzance :biggrin:

Par

En réponse à pxidr

Commentaire supprimé.

Clair, il est pas gonflé le mec :lol:

Par

En réponse à gignac31

Commentaire supprimé.

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/tesla-degage-un-benefice-surprise-l-action-flambe-20191024

Par

Combien on parie qu'on va voir débouler ici le Turbo95, Plexus, Lorenzozo, nicotdi and co ? :violon:

Par

En réponse à excellence

Commentaire supprimé.

Fais gaffe car je vais dans 10 jours sur l'ile de ton avatar :biggrin:

Par

Note de la rédaction: 17/20! Au moins ça change des sempiternels 13-15/20...

Par

En réponse à pxidr

Combien on parie qu'on va voir débouler ici le Turbo95, Plexus, Lorenzozo, nicotdi and co ? :violon:

Ils sont heureux de se faire ramoner à chaque passage à la pompe, c’est tellement mignon.

Par

En réponse à Philippe2446

Note de la rédaction: 17/20! Au moins ça change des sempiternels 13-15/20...

Ben pour moins de 240 miles EPA oui ils auront du mal à mettre plus que 13 ou 15. Là on parle de 375 miles EPA, 50% de plus, une paille.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire