Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai vidéo - Citroën Spacetourer 2017 : stop au Trafic

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Citroën est de retour sur le marché du transport de personnes (nombreuses) avec le SpaceTourer. Cet utilitaire reconverti monte en gamme et ambitionne même de venir chatouiller les leaders du marché. En a-t-il les moyens ? Premier verdict avec l'essai de la version 2.0 Bluehdi 180 ch.

Essai vidéo - Citroën Spacetourer 2017 : stop au Trafic

 En bref

Trois longueurs


A partir de 36 000 €

PSA poursuit son partenariat avec Toyota cette fois-ci dans le domaine de l’utilitaire. Il s’appelle SpaceTourer chez Citroën, Traveller chez Peugeot et ProAce chez Toyota. Ces véhicules fabriqués en France dans l’usine de Sevelnord (59) partagent châssis, motorisations et technologie embarquée. Seul le design varie en fonction de la marque. C’est le Français des Chevrons que nous avons eu le loisir de tester dans sa définition la plus haut de gamme : BlueHdi 180 Shine EAT6 (boîte auto). Une version commercialisée à partir de 42 300  € qui ambitionne de venir chatouiller les leaders du marché qu’ils soient premium comme le Mercedes Classe V ou généralistes comme le Renault Trafic.

 

Essai vidéo - Citroën Spacetourer 2017 : stop au Trafic

Essai vidéo - Citroën Spacetourer 2017 : stop au Trafic

 

 

Comme ses petits camarades d’usine, le SpaceTourer repose sur la dernière plateforme modulaire du groupe PSA conçue pour le transport de particuliers. Elle se décline en trois formats : XS (4,60 m de long, notre version d’essai), M (4,95 m) et XL (5,30 m). Le Français peut accueillir jusqu’à 9 passagers selon la version choisie et offre de nombreuses possibilités d’aménagements.

 

Essai vidéo - Citroën Spacetourer 2017 : stop au Trafic

 

Les places se composent de banquettes coulissantes, rabattables et amovibles et de sièges individuels qui offrent les mêmes fonctions. Ils ont tous un point commun, c’est d’offrir un espace aux jambes généreux et une assise large et confortable. Si vous êtes dans le business du Taxi, du VTC ou du transport de personnes le SpaceTourer répond présent. Il est même possible de configurer certains sièges en face à face (version Business Lounge). Et si vous êtes tout simplement l’heureux géniteur d’une famille nombreuse, vous pouvez placer jusqu’à 6 sièges bébé sans le moindre problème. Mieux encore, ce SpaceTourer dispose de deux portes latérales coulissantes électriquement sur cette version haut de gamme Shine qui bénéficient d’une ouverture mains libres. L’idéal pour l’accès à bord. La version d’entrée de gamme ne dispose que d’une porte latérale coulissante, la seconde est proposée en option.

 

Essai vidéo - Citroën Spacetourer 2017 : stop au Trafic


Côté modularité en revanche, les choses se corsent. L’ensemble des sièges et banquettes sont facilement amovibles puisqu’il suffit de les clipser dans les rails centraux. Il vous faudra en revanche pas mal d’huile de coude pour extraire les sièges individuels d’une vingtaine de kilos et les banquettes qui flirtent avec les 50 kilos. Le volume passe ainsi de 224 litres en version 8 places à plus de 3,4 m3 pour cette version d’essai qui, rappelons-le, est la plus compacte. Dommage que l’accès au coffre ne puisse bénéficier d’une assistance électrique. Le hayon est lourd et particulièrement pénible à ouvrir. Citroën nous console avec une lunette arrière ouvrante très pratique dans notre profession pour réaliser des photos en travelling par exemple. Dans la vie de tous les jours, elle s’avère pratique pour transporter des objets de grande longueur.

 

L'habitacle offre jusqu'à 9 places.
L'habitacle offre jusqu'à 9 places.
ôter les banquettes réclame beaucoup d'énergie.
ôter les banquettes réclame beaucoup d'énergie.

 

Dans sa logique de montée en gamme Citroën a réalisé de gros efforts en matière de présentation. Par rapport au Jumpy qu’il remplace le SpaceTourer propose un environnement moderne plus proche de la voiture particulière que de l’utilitaire. La planche de bord est habillée de plastiques durs mais bien assemblés. En revanche, carton rouge en ce qui concerne les rangements, trop peu nombreux à notre goût. Les porte-gobelets placés sur le dessus de la planche de bord sont trop éloignés du conducteur, tout comme le rangement central. C’est encore pire aux places arrière.  

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,95 m
  • Largeur : 1,92 m
  • Hauteur : 1,89 m
  • Nombre de places : 8 places
  • Volume du coffre : NC / NC
  • Boite de vitesse : Auto. à 6 rapports
  • Carburant : Diesel
  • Taux d'émission de CO2 : 0 g/km
  • Bonus : 7000 €
  • Date de commercialisation du modèle : Mars 2016

* A titre d'exemple pour la version TAILLE M 2.0 BLUEHDI 180 S&S SHINE EAT6.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Photos (20)

En savoir plus sur : Citroen Spacetourer

SPONSORISE

Essais Monospace

Fiches fiabilité Monospace

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire