Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai vidéo - Honda NSX : l'héritière

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Olivier Pagès

NSX, voici trois lettres qui font vibrer tous les cœurs des amoureux d’automobiles. Plus de 25 ans après la création de la première du nom, Honda revient sur le marché des sportives avec une nouvelle génération. Peut-elle faire aussi bien, voire mieux, que la première ?

Essai vidéo - Honda NSX : l'héritière

 EN BREF

2e NSX

581 ch

3 moteurs électriques

181 500 €

  « À partir du moment où j’ai conduit la NSX, toutes les voitures de référence – Porsche, Ferrari, Lamborghini – que j’utilisais pour développer ma voiture se sont effacées. Bien sûr, la voiture que nous allions créer devait être plus rapide que la NSX, mais la qualité du comportement de la NSX allait devenir notre nouvel objectif. » Voici ce que disait Gordon Murray à propos de la première NSX. Quand on connaît le génie et l’expertise de cet homme, créateur de la mythique McLaren F1 – que beaucoup considèrent comme l’une des plus fabuleuses sportives –, on comprend mieux pourquoi la NSX est entrée dans l’histoire. 

 

Essai vidéo - Honda NSX : l'héritière

Les deux générations prennent la pose 

 

Dès sa conception, la première génération avait tout pour devenir un mythe. Des innovations technologiques, une conception révolutionnaire pour son époque et cerise sur le gâteau, un metteur au point illustre en la personne d’Ayrton Senna. Quand on mélange tout cela, vous obtenez une légende. La NSX est à ce jour et pour beaucoup, LE modèle le plus abouti de chez Honda, une sorte de graal.

Essai vidéo - Honda NSX : l'héritière

Essai vidéo - Honda NSX : l'héritière

 

Mais depuis 25 ans, il s’en est passé des choses… Notamment chez le constructeur japonais qui, après avoir commercialisé des Integra Type R, Civic Type R ou CRX (qui avait forgé son image), a tout abandonné pour se tourner vers l’hybride, avec les difficultés que l’on connaît. Nouveau changement de cap avec le retour de modèles plus sportifs, à l’image de la nouvelle Civic Type R et bien sûr, de cette nouvelle NSX qui pourrait représenter le trait d’union entre les dernières périodes traversées par la marque nippone.

Comme souvent, chez Honda, rien n’est fait au hasard. Si la Civic Type R affiche un look des plus radicaux avec d’énormes appendices aérodynamiques (loin de faire l’unanimité), il n’en est pas de même de la NSX, bien au contraire. Ici tout est question de fluidité et c’est tant mieux. Par conséquent, pas d'aileron façon pelle à tarte ou se déployant à partir d’une certaine vitesse. Le design de la NSX est donc un modèle de genre en termes d’efficacité et de dynamisme, avec un énorme travail réalisé pour canaliser et diriger les flux d’air dans et autour de la carrosserie. Ainsi, l’air s’engouffre dans les prises d’air avant, sert à refroidir les freins avant, puis longe le profil pour ensuite entrer dans les écopes arrière. A l’intérieur de celles-ci, une partie de l’air refroidit le moteur, l'autre les freins, tandis que la dernière ressort par des ouvertures implantées au niveau des feux arrière, permettant ainsi d'apporter de l’appui à la voiture. Cela va de pair avec un fond plat se terminant par un diffuseur qui vient compléter cette aérodynamique complexe, digne d’une vraie voiture de compétition. Même si les lois de la physique vous échappent complètement, il faut bien reconnaître qu’il n’y aucune faute de goût côté style. Michele Christensen, responsable du design extérieur a, pour sa seconde voiture, réussi un joli coup.

 

Essai vidéo - Honda NSX : l'héritière

 

Il en est de même de l’habitacle. Comme tout coupé sportif qui se respecte, la NSX est une pure 2 places. Les occupants découvriront une planche de bord au design soigné et à la présentation flatteuse. L’instrumentation est 100 % numérique et un large écran tactile trône en son centre pour la navigation ou le multimédia. Les plus observateurs auront remarqué la console centrale en forme de vague, un peu à la manière d’une Ferrari California. Finalement, le seul bémol réside dans l’habitabilité. Alors, ok on ne demande pas à une NSX d'être aussi accueillante qu’une limousine, mais il est quand même dommage que les personnes mesurant plus d’1m85 touchent le pavillon, notamment avec un casque.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,48 m
  • Largeur : 1,93 m
  • Hauteur : 1,20 m
  • Nombre de places : 2 places
  • Volume du coffre : 110 l / NC
  • Boite de vitesse : Auto. à 9 rapports
  • Carburant : Essence
  • Taux d'émission de CO2 (norme NEDC) : 228 g/km
  • Malus : 20000 €
  • Date de commercialisation du modèle : Octobre 2016

* A titre d'exemple pour la version II V6 TT 3.5 DOHC.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Le bonus / malus affiché est celui en vigueur au moment de la publication de l'article.

Photos (38)

En savoir plus sur : Honda Nsx 2

Honda Nsx 2

SPONSORISE

Essais Coupé

Fiches fiabilité Coupé

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire