Publi info

2. Sur route : facile et confortable

Essai vidéo - Honda NSX : l'héritière

Avant d’être une sportive, la NSX est une voiture d’ingénieurs. Si vous en doutez, il suffit d’effeuiller le dossier de presse pour avoir mal à la tête ou presque. Plutôt que choisir une solution classique, Honda a opté pour une solution hybride, ce qui est encore rare à ce niveau car habituellement réservé à des modèles hypersports, comme peuvent l’être une Porsche 918 Spyder, une Ferrari LaFerrari ou une McLaren P1. Une nouvelle fois, la NSX se démarque.

Essai vidéo - Honda NSX : l'héritière

La solution choisie est donc le mariage entre un bloc essence, ici un V6 3.5 bi-turbo de 507 ch, et trois moteurs électriques, deux d’une puissance de 37 ch (chacun animent les roues avant) tandis que le troisième, implanté entre le moteur thermique et la boîte, développe 48 ch. La puissance cumulée est de 581 ch et un couple de 646 Nm. Derrière les occupants se trouve la batterie lithium-ion. Sans trop de surprise à la vue de ces chiffres, le 0 à 100 km/h est abattu en près de 4 secondes et la vitesse maximale est de 308 km/h.

 Le 0 à 100 km/h en Honda NSX

Avant même de la prendre en mains, les ingénieurs de chez Honda nous ont prévenus : la NSX n’est pas une supersportive mais une sportive. Une précision importante. Après une longue attente, nous prenons enfin place à bord de cette NSX. La position de conduite est conforme à nos attentes, à savoir sportive. Le conducteur est assis très bas. Le volant tombe naturellement sous la main. Il est toutefois dommage que le siège ne se règle pas en hauteur, ce qui aurait permis d’avoir une position optimale. Une fois installés, on remarque tout de suite un détail : le pare-brise procure une excellente visibilité, ce qui est rare sur une voiture de cette catégorie. Comme c’est la première fois que je conduis sur le circuit d’Estoril, la découverte s’effectue en mode « Quiet », qui devrait convenir à un usage quotidien. Dans cette configuration, la prise en mains est aisée. Difficile de dire qu’on est à bord d’une voiture de plus de 500 ch. Le V6 Turbo se montre particulièrement discret – un peu trop même. Tout simplement frustrant. Il est même possible de rouler en tout électrique pendant 2 ou 3 km jusqu’à 80 km, comme sur une Toyota Prius par exemple, ce qui signifie en clair avoir le pied droit très léger. Mais bon, ce n’est pas vraiment le but d’une NSX.

Essai vidéo - Honda NSX : l'héritière

Heureusement, il y a trois autres modes (Sport, Sport + et Track). Chaque passage de l’un à l’autre entraîne des modifications non seulement au niveau de la réponse de l’accélérateur et de la consistance de la direction, mais également de la sonorité. Ainsi, sur le mode Sport, les valves d’échappement s’ouvrent à partir de 4 000 tr/min alors qu’elles restent tout le temps ouvertes sur les deux autres. Sur piste, Sport + et Track sont bien évidemment à conseiller. L’ESP se montre de moins en moins intrusif mais toujours présent, sauf si vous décidez de le couper par l’intermédiaire du bouton adéquat. Au fur et mesure que les tours défilent, la confiance grandit forcément. Il en ressort que la NSX fait preuve d’une grande facilité et d’une bonne agilité grâce au système SH-AWD, inauguré dans une version simplifiée sur la Legend. En clair, grâce à ce dispositif hybride, la NSX est une 4 roues motrices. Pas de souci de motricité donc mais ce n’est pas son principal bénéfice : il facilite surtout les inscriptions en virages, ainsi que la vitesse de passage en courbes. Ainsi, le premier moteur freine la roue intérieure avant et accélère la roue extérieure. De quoi gagner indéniablement en agilité mais cela n'empêche pas de réaliser quelques figures avec le train arrière. La NSX nous livre donc une copie très probante, mais qu’en est-il sur route ?

Essai vidéo - Honda NSX : l'héritière

Avec une voiture sportive, cet exercice se transforme souvent en calvaire. Bonne nouvelle : ce n’est pas le cas de la NSX, qui fait preuve d’un confort étonnant. Pour obtenir ce résultat, Honda a installé ce qu’il se fait de mieux en la matière, avec des suspensions Magnetic. Cet agrément va de pair avec l’excellente boîte à double embrayage à 9 rapports faite maison, qui fait preuve de fluidité mais également de rapidité lorsqu’on joue avec les palettes.Finalement, le seul reproche que l’on pourrait lui faire porte sur le poids. Avec une masse de près de 1 800 kg, la NSX est lourde, trop lourde, et pourtant Honda n’a pas hésité à utiliser de l’aluminium ou du carbone. Alors oui, il s’agit d’une hybride (le système pèse env 150 kg) mais cela n’explique pas tout. C’est essentiellement la mise aux normes européennes qui porte à conséquences, avec une centaine de kilos supplémentaires. Dommage car une McLaren 570S affiche près de 400 kg de moins sur la balance. Quand on voit le résultat avec 1 800 kg, on n’image pas ce qu’aurait pu être cette NSX sans ces kilos… !

Portfolio (38 photos)

En savoir plus sur : Honda Nsx 2

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (65)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

interdit au plus de 1.85m ! Ca fait mal.

Même si c'est une super voiture, mérite t elle son nom?

Ca génèse, ces performance, ces concurentes, son ora.

Par

1800kg au vu du gabarit, c'est vraiment lourd et étonnant en ces périodes d'allègements...

Elle doit bouffer du pneu et de la plaquette de frein du coup !

En tout cas je serais pas contre qu'on m'en offre une, je la trouve vraiment originale sur le segment :bien:

Par

L'essai rest reducteur, Honda peut très bien sortir la même en plus legere, sans moteur electrique et ils ont même faillis la sortir en V10 mais c'est pas leur but, le but c'est de rouler electrique en ville, respecter l'environnement mais pouvoir se faire plaisir et beneficier de toutes les dernieres technologies pour la performance et l'efficacité, apres on aime ou pas mais je trouve qu'elle a l'alchimie parfaite entre une R8, une Ferrari et une i8 pour le coté ecolo.

Par

Superbe bagnole et quelle prouesses technologique. Presque 2T sur la balance :beuh:. Non mais c'est n'importe quoi ces batteries de poids lourds

Par

En réponse à Altrico

interdit au plus de 1.85m ! Ca fait mal.

Même si c'est une super voiture, mérite t elle son nom?

Ca génèse, ces performance, ces concurentes, son ora.

"Aura".Ne le prenez pas mal, c'est tout ce que je peux apporter a la discussion.

Par Profil supprimé

C'est tout simplement de la bombe :love:

Voiture de la décennie tout simplement :bien: :bien: :bien:

les jaloux vont maigrir :areuh:

ah oui les gars : 37 secondes pour 1 hectare si t"l était votre question :lol: et 42 si c'est de la weed :buzz:

Par

En réponse à p.martin.pm

"Aura".Ne le prenez pas mal, c'est tout ce que je peux apporter a la discussion.

Effectivement :

Interdite aux plus de 1.85m ! Ca fait mal.

Même si c'est une super voiture, mérite-t-elle son nom?

Sa genèse, ses performances, ses concurrentes, son aura...

Par

Petite erreur de votre part 0 à 100 km/h en 3 secondes et non en 4 secondes...Bravo Honda et en plus niveau fiabilité Honda est largement au dessus de la concurrence. Le SHWD a été inauguré sur la Honda Légend en 2003 puis en 2014 sur l'Acura RLX version hybride 377 CV au Canada et aux USA. Pour moi Honda ce sont les plus forts... Quant au VTEC chaque marque développe aujourd'hui son propre système de calage variable et de levée variable des soupapes. Les solutions techniques sont différentes mais les résultats sont les mêmes. Honda est l'inventeur de ce système sur la CBR 400 REV en 1983 d'un coup tout les autres moteurs sont passés dans l'antiquité. Le système VTEC à été inauguré sur la NSX 1 et sur les CIVIC en 1989... Bravo Monsieur Honda

Par

En réponse à gronholm65

L'essai rest reducteur, Honda peut très bien sortir la même en plus legere, sans moteur electrique et ils ont même faillis la sortir en V10 mais c'est pas leur but, le but c'est de rouler electrique en ville, respecter l'environnement mais pouvoir se faire plaisir et beneficier de toutes les dernieres technologies pour la performance et l'efficacité, apres on aime ou pas mais je trouve qu'elle a l'alchimie parfaite entre une R8, une Ferrari et une i8 pour le coté ecolo.

Oui c'est dans les cartons la futur NSX type R plus de 608 chevaux pour un poids réduit à 1550 kilos.:bien:

http://www.turbo.fr/actualite-automobile/765404-honda-608-chevaux-future-nsx-type/

Par

Quand je pense qu'on se payer deux Alfa Roméo Giulia QV pour moins cher.

1800 kg une voiture sportive ? La blague. Je suis étonné que ça fasse rêver, vraiment.

Honda déconne sévère depuis un moment déjà et pas qu'en auto, en moto ils font pareil, ils viennent de sortir "l'exteaordinaire" rcv213v-s pour 188000€, 188kg et 159CV... Oui Aprilia fais ca aussi mais avec 200CV pour pour moins de 30000€.

La drogue c'est pas bien Honda, pas plus que le saké.

Je râle j'ai le droit: je roule en Honda. Et j'aimerais bien pouvoir continuer a le faire. ;)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire