Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Esthétique bobo, négo costaud...

Achat d'une occasion : négociez comme un vrai pro

Bien sûr, nous sommes tous prêts, en achetant une seconde main, à accepter certaines imperfections. Mais la préférence ira toujours à un exemplaire nickel plutôt qu'à un défraîchi, la tolérance augmentant de façon inversement proportionnelle au prix de la voiture. Ce qu'on n'acceptera pas d'un véhicule à 15 000 € pourra de fait passer avec un autre à 3 000 €. Pour autant, les défauts esthétiques, qu'ils soient à l'extérieur ou à l'intérieur du véhicule, doivent vous encourager à négocier le prix. Sauf si bien sûr ce dernier en tient manifestement déjà compte.

 

Le but n'est pas de se montrer déraisonnable. Quelques coups de portières et petites bosses ou rayures sur une auto qui souffle ses 10 bougies sont parfaitement normaux et ne permettront pas de faire baisser le prix. C'est ce qu'on appelle en immobilier un "état d'usage". Mais une aile enfoncée, une rayure profonde, un pare-chocs à moitié arraché, oui.

Selon la gravité du "gnon", une remise en état est facturée en moyenne 150 € la retouche de peinture par élément, le double si la surface est grande (capot, toit) et s'il faut remplacer carrément la pièce de carrosserie, cela peut encore doubler, ou plus selon le prix de l'élément. Pour exemple, certains pare-chocs coûtent aujourd'hui plus de 1 000 €, et pour ce prix, la peinture n'est pas encore appliquée !

Un phare brisé va de 30 € en casse pour un modèle ancien et halogène, à plus de 750 € neuf pour un modèle xénon par exemple. Un cabochon de feux arrière fêlé (qui entraîne théoriquement une contre-visite au CT, tout comme pour le phare, évidemment), c'est encore entre 30 € en occasion et jusqu'à 250 € en neuf (et plus pour les modèles à LED).

Les petites bosses peuvent depuis longtemps maintenant être traitées efficacement par des débosseleurs sans peinture, pour peu que ladite peinture ne soit pas attaquée justement. Le tarif : entre 40 et 90 € la bosse selon sa taille, son enfoncement et sa localisation. La plupart des débosseleurs utilisent un forfait par panneau de carrosserie. Mais sachez qu'ils ne peuvent pas non plus faire de miracles et que parfois, seul un carrossier traditionnel sera compétent.

 

 

À l’intérieur de l'auto, des sièges usés, ou déchirés, des contre-portes qui bâillent, des plastiques cassés sont autant d'arguments pour obtenir une réduction du prix. Une retouche sur un siège peut se faire chez un professionnel de la restauration automobile contre quelques dizaines d'euros (déchirure, trou de cigarette) mais d'autres opérations, comme la rénovation des cuirs peuvent se chiffrer en centaines d'euros. De manière générale, pour un habitacle incrusté de crasse, c'est environ 250 € pour un nettoyage complet professionnel qu'il faut compter.

 

Ce sont donc des frais importants, à ne pas négliger. Souvent, un professionnel aura remis en état convenable la carrosserie et l'habitacle de la voiture qu'il vend, mais pas systématiquement (surtout sur les véhicules de plus de 7/8 ans). Idem pour le particulier. Cela doit donc entraîner un effort tarifaire par rapport à la cote de base.

 

Bien sûr, difficile de demander à un vendeur de défalquer 1 500 € sur le prix de sa voiture si elle est affichée 3 000 €, mais il est clair qu'un effort de sa part, de l'ordre de 300 à 500 € dans le cas présent, vous fera beaucoup mieux accepter les quelques défauts de la voiture vendue.

Sur une auto récente et chère, montrez-vous intransigeant. Prenez des photos des défauts éventuels et demandez rapidement un devis à un concessionnaire ou carrossier pour avoir une idée du coût des remises en état, puis demandez un effort équivalent ou presque au vendeur.

Car le souci principal est que ce dernier, à plus forte raison lorsque c'est un particulier, a tendance à sous-évaluer les frais. À moins qu'il en soit au contraire très conscient mais compte sur le fait que VOUS ne soyez pas au fait des tarifs, toujours élevés, des travaux de carrosserie. On peut bien sûr tenir le même discours pour les remises en état des intérieurs.

 

Au final, sur une auto vraiment abîmée et défraîchie, on peut négocier jusqu'à 20 % sous le prix normal, défini par la cote de marché, qui correspond à un véhicule sans défaut autre que ceux cités en début de page.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (13)

Déposer un commentaire

Caradisiac change son forum et son gestionnaire de comptes utilisateurs. La connexion, le dépôt d'avis et de commentaires sont momentanément suspendus. Ils seront réactivés dans quelques jours, le temps d'effectuer la migration technique.

Lire les commentaires

Par

Cet article est tout à fait juste, la venue d'un expert fait "taire" tous les (faux) arguments du vendeur. Car le vendeur, comme tout le monde le sait, vend a "plus belle voiture du monde".

De plus, la cote Argus faisant office d'officielle sur le marché, il ne faut pas l'oublier dans la négo.

Les vendeurs ont souvent la mauvaise habitude de se fier à la cote de la Centrale qui n'est qu'un reflet du marché et non une cote officielle.

Quoi qu'il en soit, plus de 10 000 €, l'expert, c'est la clé !

Par

pour une petite caisse genre citadine... - de 5OOO euros...

venez avec du cash...

çà fait toujours son petit effet... et vous aurez la caisse 1O% moins chére...

autre chose ne vous déplacez par pour une caisse affichée 2OOO au dessus de l'argus..

vous perdez votre temps...

quand vous téléphonez à la personne...

demander surtout depuis quand la personne a la voiture...

si c'est c'est moins d'un an..ne vous déplacer pas..

c'est un gars qui veut revendre sa caisse au prix ou il l'a payé..

si c'est 3 mois.. c'est un pro déguisé qui essaie de gagner un peu..de pognon..

privilégiez les gars qui ont pas l'habitude... de vendre des caisses..

sur des hdg ... souvent des gars qui ont déjà commandé leur caisse neuve...

moyen de payer à l'argus... des caisses en parfait état ,premiere main et faiblement kilométrés..

car les pro c'est argus - 15%...

Par

En réponse à willysds

Cet article est tout à fait juste, la venue d'un expert fait "taire" tous les (faux) arguments du vendeur. Car le vendeur, comme tout le monde le sait, vend a "plus belle voiture du monde".

De plus, la cote Argus faisant office d'officielle sur le marché, il ne faut pas l'oublier dans la négo.

Les vendeurs ont souvent la mauvaise habitude de se fier à la cote de la Centrale qui n'est qu'un reflet du marché et non une cote officielle.

Quoi qu'il en soit, plus de 10 000 €, l'expert, c'est la clé !

l'expert évite les caisses maquillées mal réparées..

mais si la voiture est saine...

tu va la payer plus chére!!

moi le gars qui vient avec un expert.. pas de soucis..

mais je sais qu'il a payé 15O euros d'expertise...

je baisserrais pas mon prix... lol..

le gars a interet à dire que c'est un copain mécanno...lol..

Par

"À titre d'exemple, une voiture cotant 7 000 € et qui aurait été mal entretenue (1 révision sautée, la distribution à faire, plus 2 pneus usés..."

Si une voiture a été mal entretenue, en particulier si une vidange a été sautée, il ne faut pas négocier. Il faut ramasser ses affaires, saluer poliment et passer à la suivante.

Une courroie de distribution non faite, passe encore, pour peu qu'elle ne casse pas sur le chemin du garagiste. Mais une révision sautée ? Si les constructeurs préconisent de changer l'huile à intervalle régulier, ce n'est pas uniquement pour faire marcher le commerce !

Par

Je ne revend plus aucune voiture en dehors d'un professionnel quitte à subir une décote, les marchandages horripilants, les essayeurs négociateurs du dimanche et les sans un sou qui ne se sont pas encore renseignés à leur banque c'est fini....plus le prix est bas plus les gens sont exigeants.

Par

En réponse à willysds

Cet article est tout à fait juste, la venue d'un expert fait "taire" tous les (faux) arguments du vendeur. Car le vendeur, comme tout le monde le sait, vend a "plus belle voiture du monde".

De plus, la cote Argus faisant office d'officielle sur le marché, il ne faut pas l'oublier dans la négo.

Les vendeurs ont souvent la mauvaise habitude de se fier à la cote de la Centrale qui n'est qu'un reflet du marché et non une cote officielle.

Quoi qu'il en soit, plus de 10 000 €, l'expert, c'est la clé !

Non la cote argus ne fait pas référence, loin de la. Personne ne vends à la cote argus de toute façon, étant donner que les reprise se font à argus -15%, une fois les frais de remise en état pour la vente effectuer, il n'est pas rare d'arriver au niveau de la cote argus ou meme de la dépasser.

D'ailleurs l'argus communique toujours deux valeurs en plus , la valeurs annonce et le prix de revente espérer.

Petite exemple pour une cote argus réaliser il y a de ca 10 Minutes, une berline japonaise, côté argus pro : 5877 euros, valeurs annonce : 9760 euros ( àvec une marge d'environ 1000 euros au dessus de l'annonce ), prix de vente espérer : 9330 euros.

Donc grossièrement un véhicule qui une fois remise en état, bien présenter àvec une petite garantie de 3/6 mois partiras sans problème au environ de 9500 euros.

Inutile de dire que n'importe qu'elle gus qui se pointe àvec là valeurs argus comme annonce, repartiras déçus. Car en plus au prix annoncer, le véhicule se vendras dans les 2 semaines sans aucune remise.

Par

En réponse à dou12hj

l'expert évite les caisses maquillées mal réparées..

mais si la voiture est saine...

tu va la payer plus chére!!

moi le gars qui vient avec un expert.. pas de soucis..

mais je sais qu'il a payé 15O euros d'expertise...

je baisserrais pas mon prix... lol..

le gars a interet à dire que c'est un copain mécanno...lol..

Je change de voiture tous les ans, et donc achète une voiture tous les ans.

Effectivement si en concession, je ne fais pas venir l'expert, en vente entre particulier, c'est assez fréquent surtout quand on touche un modèle soit à problème soit blindé d'aide et d'électronique.

Ceci étant, acheter le même véhicule avec moins de kilomètre et là plus besoin d'expert.

Par

En réponse à bibie80

Non la cote argus ne fait pas référence, loin de la. Personne ne vends à la cote argus de toute façon, étant donner que les reprise se font à argus -15%, une fois les frais de remise en état pour la vente effectuer, il n'est pas rare d'arriver au niveau de la cote argus ou meme de la dépasser.

D'ailleurs l'argus communique toujours deux valeurs en plus , la valeurs annonce et le prix de revente espérer.

Petite exemple pour une cote argus réaliser il y a de ca 10 Minutes, une berline japonaise, côté argus pro : 5877 euros, valeurs annonce : 9760 euros ( àvec une marge d'environ 1000 euros au dessus de l'annonce ), prix de vente espérer : 9330 euros.

Donc grossièrement un véhicule qui une fois remise en état, bien présenter àvec une petite garantie de 3/6 mois partiras sans problème au environ de 9500 euros.

Inutile de dire que n'importe qu'elle gus qui se pointe àvec là valeurs argus comme annonce, repartiras déçus. Car en plus au prix annoncer, le véhicule se vendras dans les 2 semaines sans aucune remise.

Non tu te trompes, la cote Argus est la cote Officielle de référence. Si tu achètes un véhicule 10 000 € cotant 8 000 € pour diverses raisons (amour fiabilité et j'en passe), tu plantes la voiture 200 mètres plus loin, l'expert lui prendra la valeur officielle et c'est tout. C'est à dire 8 000 €. Les valeurs qui courrent sur le net son pure spéculation.

De plus je n'ai jamais parlé de cote Argus Pro qui comme tu l'a souligné retranche 15 % de cette valeur pour des frais de remise en état.

J'estime, qu'à part un amour fou pour un modèle, faut vraiment être fou pour acheter plus que la valeur du véhicule. Après chacun voit midi à sa porte.

Le mieux c'est même d'aller chez le concessionnaire et faire une estimation de reprise (ce que j'ai fait chez Renault) et tu l'a mets 500 € plus chère (hors 15% bien sur, on est pas suicidaire) et hop ! 2 semaines sur la centrale ou autres.

Bref, c'est un éternel débat du marché de l'occasion entre ceux qui savent et ceux qui croient savoir.

Par

Ben écoute je pense etre bien placer pour savoir, je suis responsable d'un parc VO :ange:

Apres bien évidement que si tu la mets 500 euros au dessus de l'argus tu la vends dans la semaine la voiture.

Mais pour reprendre l'exemple de toute a l'heure ( berline japonaise ), l'argus + 500 euros, on serait grosso modo à 7300 euros.

Véhicule équivalent le moins chere dans ma région : 9200 euros.

Faudrais etre dingue pour la vendre 7300 euros.

Concernant la valeurs d'une voiture au yeux d'un expert, il me semble que cela ne fonctionne plus comme ça. Ils se base plus sur une valeur marche ( en gros Les 10 voiture équivalents les moins chere sur les sites de petite annonce). À vérifiér par contre.

Par

L'argus papier n'est qu 'une revue auto comme n'importe quelle autre. Ce sont les vendeurs auto qui font croire le contraire pour vous e.....r. Ce journal n'a rien d'officiel bien que ce soit écrit dessus. Seuls les naïfs se font avoir et ils sont lègion malheureusement.

C'est comme les frais de mise à la route pour un véhicule neuf qui sont illégaux, mais c'est un autre sujet.

Déposer un commentaire

Caradisiac change son forum et son gestionnaire de comptes utilisateurs. La connexion, le dépôt d'avis et de commentaires sont momentanément suspendus. Ils seront réactivés dans quelques jours, le temps d'effectuer la migration technique.