Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Etude : deux tiers des Français vont travailler en auto

Etude : deux tiers des Français vont travailler en auto

Une récente étude vient nous rappeler à quel point l'automobile est indispensable dans les déplacements quotidiens des Français. Selon RegionJob, près de deux tiers des Français se rendent au travail en voiture. Mais bien des Français seraient prêts à faire des concessions sur le salaire pour travailler moins loin.

Les déplacements pour se rendre sur le lieu de son travail sont parfois un vrai casse-tête. Les habitants des grandes villes ont la chance d'avoir accès à un réseau de transports en commun dense, mais pour les autres (et ils sont largement majoritaires), le véhicule personnel est indispensable. C'est en tout cas ce que révèle une nouvelle étude de RegionJob, qui montre que 61 % des Français prennent leur voiture pour aller travailler. Le cas parisien, si souvent cité dans les médias, n'est donc qu'une grosse exception face à la situation de la plupart des Français.

Evidemment, si l'on ramène tout au cas de la capitale, les chiffres changent : 58 % des Franciliens prennent le métro/RER pour se rendre au travail, contre seulement 18 % pour la moyenne française.

Ces données montrent que si la voiture ne représente plus grand-chose pour les parisiens qui sont de toute façon sous la gouvernance d'une maire qui n'en veut plus, la donne est totalement différente pour la province, où la voiture est tout bonnement indispensable.

Etonnament, le taux d'utilisateurs des moyens alternatifs (vélos et trotinettes) le plus élevé n'est pas à Paris : il est de 4 % dans la capitale alors que la moyenne dans les métropoles hors Paris est de 19 %. Paris a donc probablement des leçons à prendre sur les autres grandes villes françaises de ce côté là. 

Globalement, il ressort tout de même que les Français préfèreraient un travail moins bien rémunéré mais bien plus proche du domicile. Seulement 22 % des Français seraient en effet prêts à "faire plus d'une heure de trajet pour un travail qui leur plaît vraiment". 

 

Mots clés :

Commentaires (30)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

pas d'auto pas de travaille :bien:

Par

L' autre tiers étant au chômage ..??

Par

J'ai changé de travail et je ne prends plus les transports en commun. Quel plaisir de ne plus subir les aléas de la SNCF.

Par

En réponse à djodjo57

J'ai changé de travail et je ne prends plus les transports en commun. Quel plaisir de ne plus subir les aléas de la SNCF.

Exact, en plus de subir les retards, les arrêts intempestifs .. il y a la foule, les odeurs, les types bizarres ..

Et puis ce rythme "calibré" à la minute du matin au soir .. Plus jamais pour moi

Par

En réponse à djodjo57

J'ai changé de travail et je ne prends plus les transports en commun. Quel plaisir de ne plus subir les aléas de la SNCF.

axe Metz Lux ? j'ai connu ... horrible

Par

C est marrant on ne voit jamais de manifestation d'usager qui bloque une gare : pourquoi?

Vous imaginez gare du nord bloquée par les clients : Pepy se bougerai un peu, PAS SUR ?

Par

Pourquoi croyez-vous que les différents gouvernements taxent à fond les carburants ?

Faut bien rembourser cette dette qu'on traîne depuis des années.

Et en plus, y a la bonne excuse de l'écologie pour justifier ces taxes.

Elle est pas belle la vie ?

Par

C'est rigolo ces articles bidonnés rédigés vite fait entre le métro et la salle café.

Voila l'article originale : https://www.regionsjob.com/actualites/3-francais-sur-4-prets-a-postuler-a-un-emploi-moins-remunere-mais-plus-pres-de-chez-eux.html.

Dans cet article il est marqué "En France, aujourd’hui, plus d'un Français sur deux prend sa voiture pour aller travailler"

Ce qui est devenu chez Caradisiac: "deux tiers des Français vont travailler en auto"

Bon alors comment en est-t-on arrivé là?

Par

Voila à qui s'adresse les 80km/h, les radars et l'augmentation du prix des carburants.

Ouiiii, fouettez nous encore un peu :miam:

Par

En réponse à S65v12

pas d'auto pas de travaille :bien:

Pas de Bescherelle, pôle position à pôle emploi.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire