Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Etude : les Français inquiets face au partage des données de localisation

Dans Pratique / Autres actu pratique

Etude : les Français inquiets face au partage des données de localisation

Selon une récente étude réalisée par le spécialiste de la navigation Here, une très large majorité des Français se disent inquiets de la protection de leur vie privée et notamment des données de localisation dans les véhicules. Les automobilistes craignent particulièrement l'utilisation de ces données par la suite.

Aujourd'hui, une bonne partie des véhicules récents et neufs vendus ont un GPS. Une navigation par sattelite bien pratique mais qui peut amener ensuite quelques questions sur le respect de la vie privée et la confidentialité de ces données de navigation. Un sujet qui, visiblement, inquiète en France, selon l'étude réalisée par Here sur 8000 personnes dans huit pays différents.

Le spécialiste du guidage par sattelite, anciennement sous le giron de Nokia (et aujourd'hui propriété de plusieurs constructeurs allemands), explique que bon nombre d'automobilistes ne savent pas utiliser les paramétrages pour bloquer l'utilisation de ces données (ou ne savent parfois même pas que ces options existent dans les menus).

  • 76% des personnes se sentent stressées ou vulnérables face au partage des données de localisation. 
  • Méfiance, inquiétude et incertitude générale face aux entreprises qui collectent et utilisent des données de localisation.
  • 1 personne sur 5 seulement estime avoir le total contrôle de ses données de localisation.
  • 2 personnes sur 5 partagent leurs données de localisation avec plus d’applications qu’ils ne le pensent.
  • 51% sont prêts à utiliser un robot doté d’intelligence artificielle pour gérer la confidentialité de leurs données.
  • La France est le pays le plus inquiet quant au partage de données mais aussi celui où les consommateurs mettent le moins de mesures en place pour se protéger d’éventuelles infractions.

A l'heure où le débat sur les dénonciations obligatoires des employés au volant par leurs patrons fait rage, le second point soulevé par cette édute paraît pertinent. Les conducteurs sont souvent peu informés sur l'utilisation des données et sur les possbilités de blocage de ces dernières. Un point qu'espère améliorer Here qui annonce vouloir proposer des outils "simples" à utiliser pour maîtriser sa vie privée sur les futurs systèmes, notamment dans le cadre des voitures autonomes.

Commentaires (27)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bientôt les pv pour excès de vitesse viendront de la version 202X du GPS qui fournira notre vitesse instantanée dévote voiture à la gendarmerie ! !! Pffff le centre des contraventions à Nantes va été débordé :coolfuck:

Par

A partir du moment qu'on a un smartphone, on est localisé. Ca peut juste posé un problème si des cambrioleurs ont accès à ces données. Mais sinon, qu'on sache que je suis en train de faire des courses, en train de me faire fouiller le derrière par un proctologue...J'en ai rien à secouer.

C'est sûr que si la conduite est fliquée comme ça, on va moins rigoler.

Par

Quand on connait les tenants et les éventuels aboutissants de notre société de l'exposition, il y a effectivement de quoi être inquiet. Les données personnelles sont (cela a déjà bien commencé) le futur eldorado des GAFAM et autres.

Par

En réponse à Grincho

A partir du moment qu'on a un smartphone, on est localisé. Ca peut juste posé un problème si des cambrioleurs ont accès à ces données. Mais sinon, qu'on sache que je suis en train de faire des courses, en train de me faire fouiller le derrière par un proctologue...J'en ai rien à secouer.

C'est sûr que si la conduite est fliquée comme ça, on va moins rigoler.

C'est parce que tu ne connais pas les conséquences. Tu te dis "j'ai rien à cacher vous pouvez tout savoir", mais tu es juste face à la destruction du domaine privé... Pour l'instant tu fanfaronnes, dans ton inconscience totale, mais bientôt tu comprendras (ou pas d'ailleurs)...

Par

Plus c'est connecter plus tu risques des emmerdes !

un bon "vieux " tableau de bord classique sans cochonneries d'accessoires inutile et hors de prix c'est la liberté !

les tablettes sur les tableaux de bords ne m'attire absolument pas c'est même un cause de non achat !

Par

ça ne m'étonne pas. on est dans un pays de paranos.

sinon, oui, en l'état, la plupart des voitures modernes sont d'ores et déjà pistables par les constructeurs.

mais bon, tout comme chaque smartphone. donc, voiture ou smartphone, quelle différence?

et personnellement, je me contrefous qu'on puisse savoir où je me trouve ou que je me trouvais à un instant t, je n'ai rien à cacher et j'ai la conscience tranquille.

Par

En réponse à Maître_Yoda

C'est parce que tu ne connais pas les conséquences. Tu te dis "j'ai rien à cacher vous pouvez tout savoir", mais tu es juste face à la destruction du domaine privé... Pour l'instant tu fanfaronnes, dans ton inconscience totale, mais bientôt tu comprendras (ou pas d'ailleurs)...

tu peux nous donner un véritable exemple de ce qui pourrait nous arriver de dommageable?

alors, oui, il y a le coup de l'excès de vitesse enregistré à notre insu. mais bon, je n'y crois pas trop. du moins tant que l'état ne disposera pas d'une carte routière numérique mise à jour en temps réel avec l'ensemble des limitations de vitesse à moins de 10m près.

et si un jour ça arrive, tout le monde se mettra d'office à la voiture autonome avec 0 infraction: de quoi flinguer le principe du jackpot des radars. je sais qu'on est gouverné par des cons, mais y a des limites...

après, y a également des avantages, en cas de vol de la voiture ou d'attaque terroriste via un véhicule.

Par

En réponse à le jeune rat

Plus c'est connecter plus tu risques des emmerdes !

un bon "vieux " tableau de bord classique sans cochonneries d'accessoires inutile et hors de prix c'est la liberté !

les tablettes sur les tableaux de bords ne m'attire absolument pas c'est même un cause de non achat !

tape toi 500 bornes en pleine nuit sur le réseau secondaire et sur un itinéraire que tu ne connais pas.

pour l'avoir fait plusieurs fois il y a 30 ans sans GPS, heu.. non.. je préfère désormais utiliser mon GPS, et de préférence sur la tablette de ma voiture.

tablette très appréciable également pour avoir des infos de consommation instantannées et sur un trajet, ou même encore pour jongler plus facilement sur les dossiers musicaux d'une clé usb bien remplie.

Par

Rien n'oblige les automobilistes à disposer de tels équipements dans son automobile.

Cela me rappelle l'apparition des caméras de surveillances : tout le monde criait à l'atteinte à la vie privée ...

Et je ne parle pas des caméras installées en entreprise !

Pourtant aujourd'hui lesdites caméras sont acceptées - voir on en réclame davantage - car on se rend compte qu'elles sont utiles pour aider à résoudre de délits et interpeler les délinquants.

Lorsque l'on a rien à se reprocher, on se fou que son téléphone soit géolocalisé en permanence ...il en sera de même pour sa voiture. Bien sûr, ceux qui ont des choses à se reprocher seront toujours contre, mais les autres se moqueront bien de donner des infos sur leur géolocalisation - à moins d'être parano - du moment qu'elles ne peuvent être exploitées que par la police ( ou, sous réserve d'acceptation de l'utilisateur, pour des offres commerciales localisées).

Par

On espère que ces personne "inquiètes" n'ont pas de téléphone portable...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire