Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Etude : les Français inquiets face au partage des données de localisation

Dans Pratique / Autres actu pratique

Audric Doche

Etude : les Français inquiets face au partage des données de localisation

Selon une récente étude réalisée par le spécialiste de la navigation Here, une très large majorité des Français se disent inquiets de la protection de leur vie privée et notamment des données de localisation dans les véhicules. Les automobilistes craignent particulièrement l'utilisation de ces données par la suite.

Aujourd'hui, une bonne partie des véhicules récents et neufs vendus ont un GPS. Une navigation par sattelite bien pratique mais qui peut amener ensuite quelques questions sur le respect de la vie privée et la confidentialité de ces données de navigation. Un sujet qui, visiblement, inquiète en France, selon l'étude réalisée par Here sur 8000 personnes dans huit pays différents.

Le spécialiste du guidage par sattelite, anciennement sous le giron de Nokia (et aujourd'hui propriété de plusieurs constructeurs allemands), explique que bon nombre d'automobilistes ne savent pas utiliser les paramétrages pour bloquer l'utilisation de ces données (ou ne savent parfois même pas que ces options existent dans les menus).

  • 76% des personnes se sentent stressées ou vulnérables face au partage des données de localisation. 
  • Méfiance, inquiétude et incertitude générale face aux entreprises qui collectent et utilisent des données de localisation.
  • 1 personne sur 5 seulement estime avoir le total contrôle de ses données de localisation.
  • 2 personnes sur 5 partagent leurs données de localisation avec plus d’applications qu’ils ne le pensent.
  • 51% sont prêts à utiliser un robot doté d’intelligence artificielle pour gérer la confidentialité de leurs données.
  • La France est le pays le plus inquiet quant au partage de données mais aussi celui où les consommateurs mettent le moins de mesures en place pour se protéger d’éventuelles infractions.

A l'heure où le débat sur les dénonciations obligatoires des employés au volant par leurs patrons fait rage, le second point soulevé par cette édute paraît pertinent. Les conducteurs sont souvent peu informés sur l'utilisation des données et sur les possbilités de blocage de ces dernières. Un point qu'espère améliorer Here qui annonce vouloir proposer des outils "simples" à utiliser pour maîtriser sa vie privée sur les futurs systèmes, notamment dans le cadre des voitures autonomes.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire