Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Faits divers : le passager jugé pour complicité de refus d'obtempérer

Faits divers : le passager jugé pour complicité de refus d'obtempérer

Les faits de délinquance routière ne sont hélas pas si rares et ils mettent souvent les forces de l’ordre en charge d’y mettre un terme en danger. Le refus d’obtempérer de Villers-Cotterêts aurait ainsi pu puisqu’il y a eu choc entre les véhicules. Une histoire commencée par un conducteur qui croyait à tort avoir perdu tous les points sur son permis tandis qu’en épilogue, son passager sera jugé pour complicité…

Rien n’aurait d’abord débuté avec un peu plus de jugeote. Un conducteur de 22 ans a refusé de se soumettre à un contrôle à Villers-Cotterêts dans l’Aisne car il était convaincu du fait de ne plus avoir de points sur son permis. Selon le fichier des gendarmes, il était en fait autorisé à circuler. Pourtant, selon le fichier des gendarmes, il était bien autorisé à circuler au volant d’une Peugeot 306 qui a attiré l’attention de la patrouille en roulant à vive allure.

Ils décident de la contrôler, la suivent et tentent de l’intercepter en prenant le contresens d’un rond-point. Les militaires s’arrêtent, sortent de leur véhicule et font signe au conducteur. Mais celui-ci prend la fuite et heurte la voiture des gendarmes. Ces derniers ont quand même le temps de reconnaître le passager, qui sera interpellé le lendemain.

En garde à vue, le jeune homme garde pour lui le nom de son ami. Le conducteur se rendra finalement lui-même à la gendarmerie. Une convocation pour violence aggravée, vitesse excessive et refus d’obtempérer lui sera remise. Son passager sera jugé pour complicité. Tout ce beau monde se retrouvera au tribunal le 17 septembre prochain.

Mots clés :

Commentaires (21)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il faut que vous relisiez un peu mieux vos articles avant de les publier..

Par

c est vraiment une horreur a lire!

Par

En réponse à ToyotaLexus

Commentaire supprimé.

Te coucher pas trop tard ce soir, demain école..:areuh:

Par

C'est l'exercice de rédaction d'un collégien publié par erreur non ?

Par

En réponse à ToyotaLexus

Commentaire supprimé.

C est sûr vu la lenteur du moteur et sa bv le délit de fuite aurait été difficile....

Par

En réponse à ToyotaLexus

Commentaire supprimé.

C'est sûr. Elle serait toujours à la concession à attendre le client.

Par

Je partage, certains articles ne sont pas agréables à lire. Svp relisez :biggrin:

Par

Bis repetita,vous êtes journalistes Automobile en coeur de métier non ? pas pigiste à la tribune du Nord ou à Ouest France,et encore,c'est mieux écrit que cet article minable et inintéressant.

Par

En réponse à Antrappera

Commentaire supprimé.

Faudra s'adresser à Zemik... il a les mêmes fantasmes, c'est pour ça que il adore utiliser des Renault...biggrin:

C'était une blague Zemik...:coucou:

Par

besoin dun article pour cassosland?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire