Publi info

Fiabilité de la Renault Zoé : la maxi-fiche occasion de Caradisiac

Fiabilité de la Renault Zoé : la maxi-fiche occasion de Caradisiac

Dates clés

  • Mars 2013 : commercialisation de la Zoé
  • Mars 2015 : nouveau moteur 100 % Renault R240
  • Octobre 2016 : nouvelle batterie ZE 40 (41 kWh)
  • Mars 2018 : nouveau moteur R110 
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

La Renault Zoé reste à ce jour, et de très loin, la voiture électrique la plus vendue en France. Loin devant la seconde, la Nissan Leaf. Au cumul, il s'en est vendu plus de 70 000 en France en 6 ans. Un chiffre certes modeste par rapport à celui de la Clio (10 fois plus sur la même période), mais qui en fait le best-seller "branché". 

La Zoé est une citadine de même gabarit que la Clio justement. Son habitabilité est comparable, son volume de coffre un peu supérieur (338 litres contre 300). Sa présentation, grâce à des tons plus clairs, est agréable même si la finition peut prêter, comme sur la Clio, le flanc à la critique. Côté performances, la Zoé se défend bien, avec une belle vivacité en ville et sur route, grâce à un couple disponible dès les premiers tours de roues. Par contre, cette citadine électrique pâtit d'un confort un peu ferme. Ce qui rend la conduite dynamique agréable, mais certains séants s'en plaignent.

Côté moteur, la Zoé a droit à un groupe électrique de 88 ch, remplacé en 2015 par un moteur 100 % Renault, et qui a été secondé récemment (mars 2018) par un moteur plus puissant de 110 ch. Au lancement, la batterie de 22 kWh lui permettait une autonomie réelle d'environ 150 à 170 km. Mais en 2016, l'implantation d'une nouvelle batterie de plus grande capacité (41 kWh) lui permet d'annoncer officiellement 400 km d'autonomie. Et en conditions réelles, on peut atteindre les 300 km en été, un peu plus en milieu strictement urbain.

La fiabilité, annoncée comme la meilleure du marché par Carlos Ghosn, est en effet très bonne. Toutefois, la Zoé n'est pas 100 % sans souci, il faut le savoir.

Caradisiac a aimé

  • L'ambiance Zen
  • Les performances
  • Le silence à bord
  • Le volume de coffre
  • L'autonomie de la ZE40
  • Les coûts d'utilisation réduits

Caradisiac n'a pas aimé

  • L'autonomie des premiers modèles
  • Les temps de charge
  • Les soucis de recharge
  • La multiplicité des câbles de recharge
  • Éclairage faiblard
  • Le confort ferme
  • Les reflets de la planche de bord dans le pare-brise

Nos versions préférées

  • R90 INTENS GAMME 2017

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • L'ambiance Zen : les matériaux clairs dans l'habitacle, le silence à bord font de la Zoé une auto très zen à utiliser.
  • Les performances : avec 88 ch (ou 110 ch pour la version R110), mais surtout un couple disponible dès les premiers tours de roues, la Zoé est très punchy et en remontre à bien plus puissante qu'elle, surtout en ville.
  • Le silence à bord : à part quelques bruits de roulement et d'air à haute vitesse, le calme règne à bord. C'est reposant.
  • Le volume de coffre : avec 338 litres, la Zoé est très bien placée niveau soute à bagages dans la catégorie des citadines polyvalentes. Cependant, les câbles de recharges amputent un peu ce volume.
  • L'autonomie de la ZE40 : avec la batterie de 41 kWh, la Zoé peut parcourir en conditions réelles jusqu'à 300 km, voire plus en zone strictement urbaine. C'est plutôt bien
  • Les coûts d'utilisation faibles : faire le plein en électricité est très abordable (entre 1,50 € et 2 € pour 100 km), et l'entretien et le remplacement de pièces sont réduit au strict minimum.

Ce qui peut faire hésiter

  • L'autonomie des premiers modèles : les versions à batterie 22 kWh ont une autonomie réduite par rapport à la batterie 41 kWh. C'est une évidence. Mais pour beaucoup, les 150 à 200 km deviennent insuffisants.
  • Les temps de charge : sur une prise classique, recharger la grosse batterie, si elle est presque vide, peut prendre plus de 20 h.
  • Les soucis de recharge : la Zoé analysant la qualité du système électrique de la prise sur laquelle elle est branchée, la charge peut ne pas être autorisée. Un souci potentiel à connaître. 
  • Éclairage faiblard : les propriétaires se plaignent en nombre de la mauvaise qualité de l'éclairage de la citadine électrique au losange.
  • Le confort ferme : pour faire face au poids supplémentaire des batteries, les suspensions ont été raffermies. Un peu trop au goût de certains.
  • Les reflets de la planche de bord : avec ses matériaux clairs, la planche de bord fait des reflets gênants sur le pare-brise. Mais Renault propose gratuitement de la remplacer par une version plus sombre, moins génératrice de reflets.

3. Budget

Achat / Cote :

Avec les aides à l'achat d'une voiture électrique, le Renault Zoé revient à peu près au même prix qu'une version diesel 90 ch en achat neuf. Prix auquel il faut rajouter une somme variable pour la location de la batterie, selon le kilométrage annuel désiré. Depuis peu, on peut également acheter sa Zoé batterie incluse, c'est alors bien plus cher. En occasion, les tarifs s'effondrent. On trouve des modèles en retour de premier contrat (donc au bout de trois ans) autour de  8 000 €. Et le premier se situe à 6 000 € pour un modèle 2013.

Consommation :

On ne peut pas juger la Zoé selon les mêmes critères qu'un véhicule thermique. Mais pour un véhicule électrique, la Zoé n'est pas la plus efficiente. Les consommations moyennes ressortent autour de 14 kWh aux 100 km et on peut tomber à 10 kWh en zone 100 % urbaine. D'autres modèles font mieux (Hyundai Ioniq et Kona, Kia Soul, BMW i3, par exemple). 

Assurance :

Globalement, les tarifs d'assurance d'une Zoé sont les mêmes que ceux d'une Clio équivalente.  Du coup, comme elle, elle se retrouve dans la moyenne des tarifs pratiqués pour une citadine polyvalente. Ce n'est pas sur ce poste de dépense là que des économies se feront.

Prix des pièces :

Si l'on excepte le prix de la batterie, qui est très élevé, mais prise quasi-intégralement en location, donc à la charge de Renault en cas de souci, les autres pièces sont abordables. Pas de filtres à remplacer, pas d'embrayage, pas de courroie. Juste des pneus et des freins, mais ces derniers durent longtemps. 

Entretien :

Les entretiens de la Zoé sont prévus tous les ans ou tous les 30 000 km. Autant dire tous les ans. Pas de courroie à remplacer. Mais le contrôle de la partie électrique est assez technique. Les tarifs pour les révisions sont malgré tout très abordables. Il faut également changer la batterie 12 volts tous les 3 ans. Au global, c'est un entretien courant peu cher que l'on doit retenir.

4. Fiabilité

Description :

Globalement, la Zoé est fidèle à la réputation des véhicules électriques, qui veut qu'ils soient plus fiables que la moyenne. En effet, moins de pièces en mouvement, pas de système de dépollution, pas de turbo, pas de boîte de vitesses compliquée, tout cela favorise une bonne fiabilité. Cependant, la Renault branchée n'est pas exempte de tout souci. Système de recharge, batterie, moteur électrique ont pu connaître et connaissent toujours des aléas sur pas mal de modèles, même si la proportion sur le parc roulant reste faible. 

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Chargeur. Le système de chargeur intégré, ou le redresseur de charge, peut se révéler défaillant sur certains modèles. Il doit être remplacé.
  • Batterie. Quelques propriétaires ont dû faire remplacer le bloc complet de batterie.
  • Moteur. Certains propriétaires ont également dû faire changer le moteur électrique de leur Zoé.
    Tous ces soucis ont été en grande majorité pris en garantie par Renault. 

Autres pannes ou faiblesses :

  • Recharge. La Zoé testant la qualité du réseau électrique sur lequel elle est branchée avant de lancer sa recharge, cela peut se révéler impossible (réseau trop ancien, pas stable, pas mis à la terre, etc.). Les bornes dédiées n'ont pas ce souci, mais il faut parfois, à son domicile, faire réaliser des travaux pour mettre aux normes et sécuriser le réseau. 

Aspect extérieur :

  • Logo Renault. Les losanges Renault bleus peuvent s'écailler prématurément. Ils sont remplacés le plus souvent sous garantie, mais le souci revient. 

Finition intérieure :

  • Bruits de mobilier. Dans un environnement peu bruyant, les bruits parasites se font d'autant plus entendre. Certains propriétaires s'en plaignent, mais ils ne sont pas majoritaires. Il s'agit probablement d'une qualité d'assemblages manquant d'homogénéité selon les exemplaires.
  • Infiltrations d'eau. Que ce soit côté conducteur ou passager, quelques propriétaires ont été confrontés à des infiltrations d'eau dans l'habitacle. En cause, des évacuations bouchées au niveau de la baie de pare-brise. Il faut les déboucher. Plus rarement, des soucis de joint d'étanchéité entre baie moteur et habitacle.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • R-Link. Comme sur tous les modèles Renault, le système multimédia et de navigation R-Link connaît de nombreux bugs (écran noir, freeze, perte des mémoires). À reprogrammer ou remplacer.
  • TCU. Il peut arriver quelques soucis de TCU (Telecommunication Unit), un boîtier connecté qui permet d'optimiser la charge de la voiture et de communiquer avec l'application Renault dédiée sur votre smartphone. Du coup le propriétaire ne reçoit plus les rapports de charge et ne peut programmer la recharge de sa Zoé. Ce boîtier peut être réinitialisé, ou remplacé. Cet aléa reste rare.

Rappel de rectification en concession :

  • Mars 2016 : risque d'usure précoce d'un flexible de frein. En cause, le mauvais positionnement des écrans de passages de roues avant. Ils sont replacés et le flexible de frein remplacé si nécessaire. Concerne les véhicules produits depuis le début de fabrication et jusqu'au 6 octobre 2014.
  • Septembre 2017 : rappel des modèles sortis d'usine entre le début de fabrication et le 26 janvier 2016, pour un souci potentiel de rupture de galet de système de frein de stationnement, empêchant la mise en position P de la boîte de vitesses. Un remplacement est effectué.

5. Meilleures versions

En Electrique : R90 INTENS GAMME 2017

La meilleure version de Zoé est celle dotée de la nouvelle batterie, montée depuis la fin de l'année 2016 (octobre). Sa capacité de 41 kWh permet de quasiment doubler l'autonomie de la première version, et d'arriver à 300 km en conditions réelles (un peu moins l'hiver, un peu plus l'été ou en zone strictement urbaine). Par contre, pas vraiment besoin d'opter pour le moteur R110, le R90 suffit amplement. La finition Intens, haut de gamme, possède tout l'équipement nécessaire à un bon confort et une sécurité correcte.
Commercialisation : 2016
Puissance fiscale : 1
Puissance réelle : 92
Emission de CO2 : 0 g/km
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Modèles concurrents

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (60)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Beaucoup de soucis!

Par

"Recharge. La Zoé testant la qualité du réseau électrique sur lequel elle est branchée avant de lancer sa recharge, cela peut se révéler impossible (réseau trop ancien, pas stable, pas mis à la terre, etc.)"

C'est une panne d'empêcher la recharge et de ne pas faire sauter les plombs/mettre le feu à la baraque ?

Par

En réponse à jeremvv

Beaucoup de soucis!

C'est clair ! C'est d'ailleurs souligné dans l'article avec les phrases suivantes :

- La fiabilité, annoncée comme la meilleure du marché par Carlos Ghosn, est en effet très bonne.

- Globalement, la Zoé est fidèle à la réputation des véhicules électriques, qui veut qu'ils soient plus fiables que la moyenne

Bref, parfaite ? Non. Mais loin des "beaucoup de soucis", non ?

Par

Certes, c'est une fiche fiabilité, mais vu que vous avez un chapitre budget, vous auriez pu parler des mensualités de location de batterie, non ?

Par

En réponse à beniot9888

C'est clair ! C'est d'ailleurs souligné dans l'article avec les phrases suivantes :

- La fiabilité, annoncée comme la meilleure du marché par Carlos Ghosn, est en effet très bonne.

- Globalement, la Zoé est fidèle à la réputation des véhicules électriques, qui veut qu'ils soient plus fiables que la moyenne

Bref, parfaite ? Non. Mais loin des "beaucoup de soucis", non ?

Pannes lourdes ou immobilisantes :

Chargeur. Le système de chargeur intégré, ou le redresseur de charge, peut se révéler défaillant sur certains modèles. Il doit être remplacé.

Batterie. Quelques propriétaires ont dû faire remplacer le bloc complet de batterie.

Moteur. Certains propriétaires ont également dû faire changer le moteur électrique de leur Zoé.

Tous ces soucis ont été en grande majorité pris en garantie par Renault.

Autres pannes ou faiblesses :

Recharge. La Zoé testant la qualité du réseau électrique sur lequel elle est branchée avant de lancer sa recharge, cela peut se révéler impossible (réseau trop ancien, pas stable, pas mis à la terre, etc.). Les bornes dédiées n'ont pas ce souci, mais il faut parfois, à son domicile, faire réaliser des travaux pour mettre aux normes et sécuriser le réseau.

Aspect extérieur :

Logo Renault. Les losanges Renault bleus peuvent s'écailler prématurément. Ils sont remplacés le plus souvent sous garantie, mais le souci revient.

Finition intérieure :

Bruits de mobilier. Dans un environnement peu bruyant, les bruits parasites se font d'autant plus entendre. Certains propriétaires s'en plaignent, mais ils ne sont pas majoritaires. Il s'agit probablement d'une qualité d'assemblages manquant d'homogénéité selon les exemplaires.

Infiltrations d'eau. Que ce soit côté conducteur ou passager, quelques propriétaires ont été confrontés à des infiltrations d'eau dans l'habitacle. En cause, des évacuations bouchées au niveau de la baie de pare-brise. Il faut les déboucher. Plus rarement, des soucis de joint d'étanchéité entre baie moteur et habitacle.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

R-Link. Comme sur tous les modèles Renault, le système multimédia et de navigation R-Link connaît de nombreux bugs (écran noir, freeze, perte des mémoires). À reprogrammer ou remplacer.

TCU. Il peut arriver quelques soucis de TCU (Telecommunication Unit), un boîtier connecté qui permet d'optimiser la charge de la voiture et de communiquer avec l'application Renault dédiée sur votre smartphone. Du coup le propriétaire ne reçoit plus les rapports de charge et ne peut programmer la recharge de sa Zoé. Ce boîtier peut être réinitialisé, ou remplacé. Cet aléa reste rare.

Rappel de rectification en concession :

Mars 2016 : risque d'usure précoce d'un flexible de frein. En cause, le mauvais positionnement des écrans de passages de roues avant. Ils sont replacés et le flexible de frein remplacé si nécessaire. Concerne les véhicules produits depuis le début de fabrication et jusqu'au 6 octobre 2014.

Septembre 2017 : rappel des modèles sortis d'usine entre le début de fabrication et le 26 janvier 2016, pour un souci potentiel de rupture de galet de système de frein de stationnement, empêchant la mise en position P de la boîte de vitesses. Un remplacement est effectué.

:coucou::coolfuck::fresh::ange::brosse:

Par

En réponse à jeremvv

Pannes lourdes ou immobilisantes :

Chargeur. Le système de chargeur intégré, ou le redresseur de charge, peut se révéler défaillant sur certains modèles. Il doit être remplacé.

Batterie. Quelques propriétaires ont dû faire remplacer le bloc complet de batterie.

Moteur. Certains propriétaires ont également dû faire changer le moteur électrique de leur Zoé.

Tous ces soucis ont été en grande majorité pris en garantie par Renault.

Autres pannes ou faiblesses :

Recharge. La Zoé testant la qualité du réseau électrique sur lequel elle est branchée avant de lancer sa recharge, cela peut se révéler impossible (réseau trop ancien, pas stable, pas mis à la terre, etc.). Les bornes dédiées n'ont pas ce souci, mais il faut parfois, à son domicile, faire réaliser des travaux pour mettre aux normes et sécuriser le réseau.

Aspect extérieur :

Logo Renault. Les losanges Renault bleus peuvent s'écailler prématurément. Ils sont remplacés le plus souvent sous garantie, mais le souci revient.

Finition intérieure :

Bruits de mobilier. Dans un environnement peu bruyant, les bruits parasites se font d'autant plus entendre. Certains propriétaires s'en plaignent, mais ils ne sont pas majoritaires. Il s'agit probablement d'une qualité d'assemblages manquant d'homogénéité selon les exemplaires.

Infiltrations d'eau. Que ce soit côté conducteur ou passager, quelques propriétaires ont été confrontés à des infiltrations d'eau dans l'habitacle. En cause, des évacuations bouchées au niveau de la baie de pare-brise. Il faut les déboucher. Plus rarement, des soucis de joint d'étanchéité entre baie moteur et habitacle.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

R-Link. Comme sur tous les modèles Renault, le système multimédia et de navigation R-Link connaît de nombreux bugs (écran noir, freeze, perte des mémoires). À reprogrammer ou remplacer.

TCU. Il peut arriver quelques soucis de TCU (Telecommunication Unit), un boîtier connecté qui permet d'optimiser la charge de la voiture et de communiquer avec l'application Renault dédiée sur votre smartphone. Du coup le propriétaire ne reçoit plus les rapports de charge et ne peut programmer la recharge de sa Zoé. Ce boîtier peut être réinitialisé, ou remplacé. Cet aléa reste rare.

Rappel de rectification en concession :

Mars 2016 : risque d'usure précoce d'un flexible de frein. En cause, le mauvais positionnement des écrans de passages de roues avant. Ils sont replacés et le flexible de frein remplacé si nécessaire. Concerne les véhicules produits depuis le début de fabrication et jusqu'au 6 octobre 2014.

Septembre 2017 : rappel des modèles sortis d'usine entre le début de fabrication et le 26 janvier 2016, pour un souci potentiel de rupture de galet de système de frein de stationnement, empêchant la mise en position P de la boîte de vitesses. Un remplacement est effectué.

:coucou::coolfuck::fresh::ange::brosse:

Et? tu es fier de recopier l'article?

Le bilan est très positif pour la zoe, avec une très bonne fiabilité mise en avant par l'article. Donc si tu ne comprends pas ce qui est écris, pas la peine de faire le malin en voulant prouver que tu maitrise le ctrl C / ctrl V!

Par

En réponse à beniot9888

Certes, c'est une fiche fiabilité, mais vu que vous avez un chapitre budget, vous auriez pu parler des mensualités de location de batterie, non ?

C'est évoqué au chapitre achat/cote. Certes rapidement, mais je l'évoque. Mais le montant étant variable selon le kilométrage choisi, je ne peux pas vraiment en dire plus. Cela sera différent pour chacun.

MC

Par

En réponse à beniot9888

C'est clair ! C'est d'ailleurs souligné dans l'article avec les phrases suivantes :

- La fiabilité, annoncée comme la meilleure du marché par Carlos Ghosn, est en effet très bonne.

- Globalement, la Zoé est fidèle à la réputation des véhicules électriques, qui veut qu'ils soient plus fiables que la moyenne

Bref, parfaite ? Non. Mais loin des "beaucoup de soucis", non ?

Vous répondez à un troll ?

Pas utile. Il est pas équipé pour comprendre.

Chez lui le défaut est inné....

Par

temps de charge trop long pas assez de bornes pas assez de recul pour etre suffisamment sur de la fiabilite des batteries et de quelques autres postes a utiliser uniquement en cycle urbain sinon lyon paris 450 km a prévoir en 2 jours de trajet incroyable qu a notre epoque que l on arrive pas a avoir une autonomie d' au moins 600kms été comme hiver bien sur sur une voiture electrique c est dommage cela boosterait les ventes et rassurerait l automobiliste

Par

En réponse à jeremvv

Pannes lourdes ou immobilisantes :

Chargeur. Le système de chargeur intégré, ou le redresseur de charge, peut se révéler défaillant sur certains modèles. Il doit être remplacé.

Batterie. Quelques propriétaires ont dû faire remplacer le bloc complet de batterie.

Moteur. Certains propriétaires ont également dû faire changer le moteur électrique de leur Zoé.

Tous ces soucis ont été en grande majorité pris en garantie par Renault.

Autres pannes ou faiblesses :

Recharge. La Zoé testant la qualité du réseau électrique sur lequel elle est branchée avant de lancer sa recharge, cela peut se révéler impossible (réseau trop ancien, pas stable, pas mis à la terre, etc.). Les bornes dédiées n'ont pas ce souci, mais il faut parfois, à son domicile, faire réaliser des travaux pour mettre aux normes et sécuriser le réseau.

Aspect extérieur :

Logo Renault. Les losanges Renault bleus peuvent s'écailler prématurément. Ils sont remplacés le plus souvent sous garantie, mais le souci revient.

Finition intérieure :

Bruits de mobilier. Dans un environnement peu bruyant, les bruits parasites se font d'autant plus entendre. Certains propriétaires s'en plaignent, mais ils ne sont pas majoritaires. Il s'agit probablement d'une qualité d'assemblages manquant d'homogénéité selon les exemplaires.

Infiltrations d'eau. Que ce soit côté conducteur ou passager, quelques propriétaires ont été confrontés à des infiltrations d'eau dans l'habitacle. En cause, des évacuations bouchées au niveau de la baie de pare-brise. Il faut les déboucher. Plus rarement, des soucis de joint d'étanchéité entre baie moteur et habitacle.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

R-Link. Comme sur tous les modèles Renault, le système multimédia et de navigation R-Link connaît de nombreux bugs (écran noir, freeze, perte des mémoires). À reprogrammer ou remplacer.

TCU. Il peut arriver quelques soucis de TCU (Telecommunication Unit), un boîtier connecté qui permet d'optimiser la charge de la voiture et de communiquer avec l'application Renault dédiée sur votre smartphone. Du coup le propriétaire ne reçoit plus les rapports de charge et ne peut programmer la recharge de sa Zoé. Ce boîtier peut être réinitialisé, ou remplacé. Cet aléa reste rare.

Rappel de rectification en concession :

Mars 2016 : risque d'usure précoce d'un flexible de frein. En cause, le mauvais positionnement des écrans de passages de roues avant. Ils sont replacés et le flexible de frein remplacé si nécessaire. Concerne les véhicules produits depuis le début de fabrication et jusqu'au 6 octobre 2014.

Septembre 2017 : rappel des modèles sortis d'usine entre le début de fabrication et le 26 janvier 2016, pour un souci potentiel de rupture de galet de système de frein de stationnement, empêchant la mise en position P de la boîte de vitesses. Un remplacement est effectué.

:coucou::coolfuck::fresh::ange::brosse:

Bonjour, quand on n'est pas capable d'assumer du DCI, et récemment du TCE, on essaie avec les doigts dans la prise mais pas mieux.....affaire à suivre...."l"'honnête "constructeur comme à son habitude trouvera bien une excuse, et cela sera la faute de..........du client................"

"risque" d'usure de flexible des frein? ha! déjà lu! pas grave comme d'hab , la sécurité , hein!?....

"infiltrations d'eau"? ha! déja lu! réponse de renault "ne pas se garer sous les arbres" ben oui , les feuilles.....etcetc....

le petit scandale TCE arriiiiiivvvvvveeeeeeeeeeeeeeeee!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire