Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Ford Fiesta 1.6 S (1999 – 2001), la fête des sens, dès 2 500 €

Dans Rétro / Youngtimer

Stéphane Schlesinger

Grâce à son châssis affûté et ses 103 ch, cette petite allemande distille bien des sensations, pour un prix dérisoire ou presque. Et comme elle est rare, elle vous garantit aussi une certaine exclusivité !

En 1999, la Ford Fiesta retrouve une version un tant soit peu sportive, la 1.6 S.
En 1999, la Ford Fiesta retrouve une version un tant soit peu sportive, la 1.6 S.

 

Il aura fallu bien des efforts à  Ford Europe pour convaincre la maison-mère américaine de produire une petite traction urbaine. C’est la Fiesta, dont la première génération est apparue en 1976. Elle a rencontré un grand succès, mais attendu 1983 pour subir une refonte partielle. En 1989, cette fois, elle se renouvelle totalement, mais déçoit par ses trains roulants peu aboutis.

En 1995, outre un museau tout rond, la Ford Fiesta bénéfice d'une coque et de trains roulants totalement repensés, ce qui lui permet d'entrer dans sa 4e génération.
En 1995, outre un museau tout rond, la Ford Fiesta bénéfice d'une coque et de trains roulants totalement repensés, ce qui lui permet d'entrer dans sa 4e génération.

Ceux-ci seront sérieusement améliorés lors de l’important restylage de 1995, qui s’accompagne d’une coque renforcée, d’un avant totalement redessiné dans un style rondouillard et d’un tableau de bord inédit. La petite Ford revient, dynamiquement, au sommet de la catégorie mais, étrangement, se passe de toute variante sportive !

En 1999, la Ford Fiesta voit son avant redessiné dans le style "Edge design" étrenné par la Focus.
En 1999, la Ford Fiesta voit son avant redessiné dans le style "Edge design" étrenné par la Focus.

Celle-ci revient fin 1999, juste après que la Ford a été remaniée, arborant désormais des projecteurs pointus, inspirés de ceux de la Focus. Cette déclinaison épicée, c’est la 1.6 S, qui accueille sous son capot un 1,6 l double arbre Zetec à 16 soupapes développant la colossale puissance de… 103 ch.

Ce sont 7 ch de moins que pour le 8-soupapes équipant la XR2i de 1990 (même cylindrée), mais voilà, celle-ci se passe de catalyseur. Signalons aussi que sur la 1.6 S, Ford a d’abord cherché à abaisser autant que possible le prix de revient, afin de proposer une bombinette suffisamment performante à un tarif attractif.

Fin 1999, la Fiesta retrouve une version épicée, la 1.6S, signalée par son kit carrosserie et ses jantes en alliage de 15.
Fin 1999, la Fiesta retrouve une version épicée, la 1.6S, signalée par son kit carrosserie et ses jantes en alliage de 15.

Ainsi, à 79 100 F (17 200 € actuels selon l’Insee), la Fiesta 1.6 S est un poil moins chère que la XR2i commercialisée dix ans auparavant ! Et ce, sans faire jouer l’inflation. De surcroît, elle se dote de série d’un double airbag, de vitres électriques, de l’ABS, d’un autoradio voire d’un antipatinage. Pas ridicule. Les performances sont intéressantes mais pas violentes, avec un maxi annoncé à 182 km/h, pour un 0 à 100 km/h effectué en 10,2 s.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Les trains roulants bénéficient d’une légère préparation, s’inspirant de ceux de la Puma. Ainsi, la suspension et les barres antiroulis s’affermissent, tandis que la garde au sol diminue. Pour leur part, les freins sont agrandis et les jantes alliage de 15 se chaussent en 195/50. La Fiesta 1.6 S effectuera pourtant une carrière courte et discrète, une nouvelle génération de petite Ford étant présentée dès janvier 2002.

La Ford Fiesta 1.6S bénéficie de trains roulants affermis (+ 12 %) et d'une assiette abaissée : - 13 mm à l'avant et - 10 mm à l'arrière. Les barres antiroulis s'épaississent.
La Ford Fiesta 1.6S bénéficie de trains roulants affermis (+ 12 %) et d'une assiette abaissée : - 13 mm à l'avant et - 10 mm à l'arrière. Les barres antiroulis s'épaississent.

Combien ça coûte ?

Pas cher. Une Fiesta S en très bon état se déniche dès 2 500 €, en affichant certes plus de 180 000 km compteur. Pour une auto de 120 000 km, comptez 3 500 €, alors que les plus faiblement utilisées (50 000 km) atteignent déjà les 6 000 €.

L'arrière de la Fiesta IV n'a pratiquement pas changé en 1999, mais la 1.6 S gagne tout de même un petit béquet arrière.
L'arrière de la Fiesta IV n'a pratiquement pas changé en 1999, mais la 1.6 S gagne tout de même un petit béquet arrière.

Quelle version choisir ?

La Fiesta 1.6 S ou la 1.6 S ? Plus sérieusement, optez pour celle dans le meilleur état possible et avec le plus de suivi, avant de considérer le kilométrage.

Produite durant à peine plus de deux ans, la Ford Fiesta 1.6S est devenue bien rare, surtout en parfait état d'origine.
Produite durant à peine plus de deux ans, la Ford Fiesta 1.6S est devenue bien rare, surtout en parfait état d'origine.

Les versions collector

Ce sont les exemplaires en parfait état d’origine et à très faible kilométrage. Des options telles que la clim constitueront un plus.

Le moteur Zetec développé avec Yamaha ne souffre d'aucune faiblesse particulière mais la coque de la Fiesta 1.6 S est sensible à la rouille.
Le moteur Zetec développé avec Yamaha ne souffre d'aucune faiblesse particulière mais la coque de la Fiesta 1.6 S est sensible à la rouille.

Que surveiller ?

Le gros défaut des Ford du début des années 90-2000, et surtout des Fiesta, c’est la corrosion. Cette dernière attaque allègrement l’arrière : il faut inspecter en priorité les passages de roue, puis les attaches de suspension.

Dommage, car le moteur profite d’une excellente fiabilité, si on n’oublie pas de changer la courroie de distribution. Les bobines sont à changer généralement avant 100 000 km. Pas de soucis particuliers non plus côté boîte, mais les silentblocs de suspension ne sont pas très endurants.

Précise, sûre et réactive, la Ford Fiesta 1.6 S se montre très plaisante en conduite active. Son châssis s'accommoderait de plus de puissance !
Précise, sûre et réactive, la Ford Fiesta 1.6 S se montre très plaisante en conduite active. Son châssis s'accommoderait de plus de puissance !

Au volant

Le style bulbeux du tableau nous ramène immédiatement dans les années 90. On aime ou pas, affaire de goût, mais la position de conduite reste très perfectible : volant trop bas et non réglable, siège dont seule une partie de l’assise peut s’ajuster en hauteur. Résultat, on a le cerceau sur les genoux. Dommage, car par ailleurs, les commandes sont clairement agencées !

La présentation s'avère sympathique et les sièges offrent un bon support dans la Fiesta 1.6 S, mais la position de conduite laisse à désirer.
La présentation s'avère sympathique et les sièges offrent un bon support dans la Fiesta 1.6 S, mais la position de conduite laisse à désirer.

Le moteur, très souple, a bien du répondant à tous les régimes et pétille même vers les 6 000 tr/min. De plus, complété par une boîte bien étagée et fortement agréable à manier, il donne l’impression de pousser puissamment. Dans les faits, les performances demeurent simplement convenables, mais ce sont les sensations qui comptent, n’est-ce pas ? Cela vaut aussi pour le châssis.

Entre la direction consistante et informative, le train avant accrocheur, l’arrière qui entre gentiment dans la partie quand on le provoque et le bel équilibre général, il procure beaucoup de plaisir ! On se demande en sus, vu la bonne motricité, à quoi sert l’antipatinage. En somme, connecté à tout ce que fait la voiture, on fait le plein de sensations sans avoir à rouler vite, un avantage incomparable. Par ailleurs, le confort et l’insonorisation se montrent suffisants. Une petite auto très sympa, au rapport prix/amusement incomparable et qui consomme raisonnablement : 7,5 l/100 km en moyenne.

 

L’alternative youngtimer

Ford Fiesta XR2i (1989 – 1992)

Présentation très aguicheuse pour la Fiesta XR2i, lancée en 1989, mais le châssis se contente d'une mise au point approximative. Ford a depuis réappris à faire de bonnes liaisons au sol.
Présentation très aguicheuse pour la Fiesta XR2i, lancée en 1989, mais le châssis se contente d'une mise au point approximative. Ford a depuis réappris à faire de bonnes liaisons au sol.

Ascendante directe de la 1.6 S, la XR2i partage avec elle une bonne partie de sa coque. Elle a aussi droit à un 1,6 l injection, mais de génération antérieure : son bloc CHV développe tout de même 110 ch. Comme l’ancêtre pèse 75 kg de moins que sa descendante, elle affiche des performances légèrement meilleures, pointant à 190 km/h.

Seulement, ses trains roulants n’ont pas, loin s’en faut, la même rigueur ! Motricité limitée, roues avant mal guidées, freinage puissant mais instable : il faut dompter la XR2i ! On peut trouver cela agaçant ou amusant, selon son humeur, mais les sensations sont là ! A partir de 4 500 €.

 

Ford Fiesta 1.6 S (2000), la fiche technique

Moteur : 4 cylindres en ligne, 1 598 cm3

Alimentation : injection

Suspension : jambes McPherson, ressorts hélicoïdaux, triangles, barre antiroulis (AV) ; essieu de torsion, ressorts hélicoïdaux, barre antiroulis (AR)

Transmission : boîte 5 manuelle, traction

Puissance : 103 ch à 6 000 tr/min

Couple : 142 Nm à 4 000 tr/min

Poids : 975 kg

Vitesse maxi : 182 km/h (donnée constructeur)

0 à 100 km/h : 10,2 s (donnée constructeur)

> Pour trouver des annonces de Ford Fiesta IV, rendez-vous sur le site de La Centrale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots clés :

SPONSORISE

Avis Citadine

Avis Renault TwizyURBAN 6.1 KWH (2012)

Par  le 27/06/2024

Toute l'actualité

Essais et comparatifs

Commentaires ()

Déposer un commentaire