Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

General Motors autorisé à tester le véhicule autonome Cruise Origin sur la voie publique

General Motors autorisé à tester le véhicule autonome Cruise Origin sur la voie publique

L'entité américaine Cruise obtient le droit de poursuivre les développements de son véhicule autonome électrique Origin sur la route en Californie. Un ingénieur se trouvera à bord pour superviser le bon fonctionnement de la voiture.

Nos confrères de la publication américaine The Detroit News rapportent sur la toile des détails à propos des innovations du groupe General Motors. La dernière information en date concerne l'autorisation de circuler sur la voie publique du véhicule autonome Origin étudié par la firme Cruise.

 

Le prototype en question animé par un moteur électrique aura donc le droit de se mêler au trafic en Californie. Un ingénieur se trouvera à son bord pour vérifier que toutes les technologies embarquées fonctionnent convenablement afin d'éviter un accident. L'opérateur pourra en outre faire plusieurs rapports et réglages pour améliorer le fonctionnement du Cruise Origin. L'entreprise a déclaré via un communiqué que : "cette autorisation permet au véhicule de franchir une étape supplémentaire en vue de son lancement prochain sur le marché".

 

Le Cruise Origin de General Motors rejoint ainsi dans les rues de l'État de Californie les véhicules de Waymon (Google) et Zoox. Le groupe espère libérer à l'avenir sur les routes locales non moins de 5000 voitures sans chauffeur pour son service de taxi.

Portfolio (3 photos)

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (17)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Faut les mettres sur notre périph, à bangkok ou casa qu on se marre un bon coup.

Par

Bon, il semblerait que l'esthétique et l'aérodynamique ne faisait pas partie du cahier des charges. Mais s'il s'agit là de l'avenir de l'automobile, c'est assez flippant. Ceci étant dit, ce sont les assureurs qui freineront des quatre fers l'essor de ces véhicules car en cas d'accidents qui sera responsable ? Le piéton mort, le concepteur du logiciel, le fabricant de la voiture, la municipalité qui n'a pas repeint la signalisation horizontale, le pigeon qui a fait sa fiente sur le capteur infrarouge ?

Par

Je me demande comment ce la peut fonctionner le soir aux heures de pointe place de l'étoile à Paris. Le metteur au point a du boulot

Par

Les assureurs ne freinerons plus des 4 fers qu'à d ils verrons que ces véhicule on a taux d'accident ennormement plus bas qu'un humain...

Pour les heures de pointe à paris, c'est pareil, sans conducteurs tout ira mieu.

Par

Wahoo, c'est ce que Ouya fait depuis des années en France. Quoi que j'en ai pas entendu parler depuis avoir testé. Pas au point à l'époque.

Les ricains ont pas l'air d'être plus à l'aise 4 ans plus tard...

Par

Je sens surtout que la prochaine innovation de GM ça sera la suppression de Buick.

Par

Avec Tom Cruise comme conducteur testeur(comprenne le jeu de mot qui pourra) :cyp:

Par

eh oui il y a bien un droit de tué aux states !

Par

En réponse à GuilaumeC

Les assureurs ne freinerons plus des 4 fers qu'à d ils verrons que ces véhicule on a taux d'accident ennormement plus bas qu'un humain...

Pour les heures de pointe à paris, c'est pareil, sans conducteurs tout ira mieu.

Sans aucun conducteur oui. Mais une phase de transition est inévitable. Et face à des conducteurs agressifs qui considèrent 5cm comme une marge de sécurité satisfaisante (cf place de l'étoile entre autres mais les exemples sont légion en Asie aussi...) la plupart des systèmes autonomes risquent tout simplement de ne pas avancer d'un pouce!

Et je rappelle qu'il s'agit de faire transiter la responsabilité de l'accident (qui peut se chiffrer en millions de dommages/intérêts) aux constructeurs. Ce qui serait totalement inenvisageable sans une baisse massive de l'accidentalité. Ça, c'est tant mieux.

Pour finir cela nécessite des systèmes totalement verrouillés et inaccessibles aux hackers. Le risque est bien trop grand de voir d'un coup des centaines de milliers de voitures devenir incontrôlables en même temps. Ça tombe bien, je n'ai jamais perçu les mises à jour OTA comme une bonne idée...

Par

En réponse à gibou78

Faut les mettres sur notre périph, à bangkok ou casa qu on se marre un bon coup.

Il suffit d'interdire le périphérique aux véhicules qui ne soient pas autonomes, et tout ira bien.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire