Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Il détruit une voiture de Gendarmerie avec un engin de chantier

En Dordogne, un homme pris de folie a volé une pelle d'une quinzaine de tonnes avec laquelle il a causé de nombreux dégâts, écrabouillant notamment un véhicule de la Gendarmerie.

Il détruit une voiture de Gendarmerie avec un engin de chantier

La photo publiée par les gendarmes de Dordogne sur Facebook est impressionnante. On a bien du mal à reconnaître le modèle tant le véhicule est écrasé. C'est un Peugeot Partner, qui a été écrabouillé il y a quelques jours lors d'un incroyable rodéo.

L'histoire s'est déroulée le soir du 3 mai, non loin de Périgueux. Selon le récit fait par le journal Sud Ouest, après un différend familial, un homme pris de folie et fortement alcoolisé a volé un engin de plus de quinze tonnes dans l'usine de chaux où il travaille, à Saint-Astier.

Il a alors percuté le véhicule des gendarmes qui avaient été envoyés sur place. Les fonctionnaires ont juste eu le temps de descendre de leur auto avant que l'homme s'acharne sur celle-ci avec l'engin de chantier.

L'homme a ensuite pris la route avec sa monture provoquant sur son passage de nombreux dégâts. Dans le village suivant, il a essayé de renverser un autre gendarme, qui a dû faire usage de son arme. Bien que touché par ricochet, le conducteur a continué son périple pendant quelques centaines de mètres, avant de s'encastrer dans un bâtiment.

Deux militaires ont été légèrement blessés au cours de cette folle soirée.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (35)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'était 360magnum :buzz:

Par

Et ben il a eu beaucoup de chance de ne tuer ou blesser gravement personne...

Lui il va prendre cher quand il va sortir de ses brumes éthyliques...

Par

ce mec , il a les cojones la ou il faut.

Par

(..)un homme pris de folie et fortement alcoolisé(..)

oui, enfin, c'était probablement et surtout le second facteur... :cyp:

probablement un amateur de GTA...

Par

En réponse à mdb92

Et ben il a eu beaucoup de chance de ne tuer ou blesser gravement personne...

Lui il va prendre cher quand il va sortir de ses brumes éthyliques...

ça serait oublier qu'on est en France...

allez, retrait de 3 mois du permis, cellule de dégrisement pendant 24h et 150€ d'amende.

pour le remboursement, voir avec les con tribuables...

Par

Moralité : tous les engins de chantier devraient être équipés d'un ethylotest anti-démarrage

Par

En réponse à slavi

ce mec , il a les cojones la ou il faut.

C'est vrai que pour une preuve d'intelligence c'est l'exemple à prendre.

Par

Comment on peut voler et faire démarrer un engin de chantier ? Les clés derrière le pare soleil ?

Par

En réponse à JF2

Comment on peut voler et faire démarrer un engin de chantier ? Les clés derrière le pare soleil ?

Relisez l'article.

C'est un engin de l'usine où il travail.

Soit il sait où son les clefs.... Soit., vu qu'il sait manier l'engin, son travail c'est justement de conduire cet engin...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire