Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Interview confinée – François Roudier, directeur de la communication du CCFA : « Cette crise remet en cause la logique des nouvelles mobilités »

Dans Economie / Politique / Personnalités

Interview confinée – François Roudier, directeur de la communication du CCFA : « Cette crise remet en cause la logique des nouvelles mobilités »

Porte-parole du comité français des constructeurs d’automobiles, François Roudier intervient depuis son domicile auprès des médias pour expliquer la démarche des marques. Mais il analyse également le marché, et tente de savoir de quoi les lendemains automobiles seront faits.

On entend au loin une voix féminine. Dans l’appartement parisien des Roudier, monsieur et madame télétravaillent tous les deux, mais si parfois les coups de fil et les confcalls se chevauchent d’une pièce à l’autre, l’ambiance reste sereine. Plus sereine en tout cas que la tempête qui secoue le monde en général et l’automobile en particulier. « Surtout que ma femme travaille dans l’hôtellerie-restauration, un secteur tout aussi secoué ».

Le directeur de la communication du CCFA (Comité des constructeurs français d’automobiles) qui regroupe les deux groupes français, Renault et PSA, est quant à lui bien paré pour le travail à domicile, « étant un peu geek et étant obligé d’établir chaque mois les statistiques de ventes de voitures à 2h du matin, je suis rodé. »

Alors François Roudier intervient dans les médias, c’est l’un de ses rôles, pour parler au nom des enreprises qu'il représente depuis son bureau-domicile et pourrait établir un classement précis des meilleurs systèmes de vidéoconférence des télés françaises.

Mais s’il porte la parole de l’industrie (les équipementiers, les distributeurs et les réparateurs ont leurs propres représentants), il intervient également auprès des pouvoirs publics pour défendre l’intérêt de l’automobile. « En ce moment, on travaille sur l’interdiction de la pub pour l’automobile ». Un projet qui serait dans les tuyaux de l'Assemblée et que le "dircom" lobbyiste du CCFA tente de repousser. « La pub est essentielle, surtout au moment où il va falloir relancer les ventes ».

Entre ses combats, le patron de la communication prend aussi le temps de réfléchir à la sortie de crise et au redémarrage du secteur « par étapes : les usines d’abord, les concessions ensuite. » Une sortie de crise et un monde nouveau qu’il ne voit pas vraiment comme celui d’avant, notamment en termes de nouvelles mobilités. « Il va vraiment falloir se poser sérieusement la question de l’autopartage et du covoiturage ». General Motors vient d’ailleurs de fermer son activité dans ce domaine baptisée Maven. La raison de cette désaffection pour ces nouvelles activités ? Pour François Roudier, il s’agit avant tout du coût sanitaire qu’elles vont forcément engendrer. « Quand une auto, ou même une trottinette, change de main plusieurs fois par jour, comment faire pour la désinfecter ? » Un casse-tête auquel bon nombre d’industriels et de loueurs risquent d’être confrontés très rapidement.

En attendant d'affronter cet avenir un tantinet incertain, François Roudier attend le déconfinement prochain. Ce moment où il pourra à nouveau se déplacer en voiture, même s’il avoue la démarrer chaque matin. Sans la bouger.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (34)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ah ... le CCFA... et son site qui s'obstine à ne pas communiquer les chiffres de bon nombres de constructeurs.

Sans doute pour une bonne raison...

Mais franchement, quand on voit la ringardise du site web qu'ils proposent, ça ne donne vraiment pas envie d'y adhérer...

Par

Sur les premières images, le toujours surprenant Mr Holtz semble vouloir lancer un nouveau style capilaire : la chevelure à moitié lavée, avec délimitation verticale par le milieu....

Ma foi... ça se tente !

:blague:

Par

Si on suit sa logique, autant bannir la voiture au profit des transports individuels, comme le 2 roues, ça fera moins de risques. Et tant qu'à faire, autant arrêter les concessions, avec des voitures essayées par de nombreuses personnes. La logique à sens unique des lobbys :pfff: .

Par

En réponse à zblurf

Si on suit sa logique, autant bannir la voiture au profit des transports individuels, comme le 2 roues, ça fera moins de risques. Et tant qu'à faire, autant arrêter les concessions, avec des voitures essayées par de nombreuses personnes. La logique à sens unique des lobbys :pfff: .

:bien

Bonne analyse

Par

Il démarre sa caisse tout les matins. ..Sans bouger.....Quel blaireau ,ou pédagogue à 2 balles ...ou les deux..

Par

En réponse à Yann11

Il démarre sa caisse tout les matins. ..Sans bouger.....Quel blaireau ,ou pédagogue à 2 balles ...ou les deux..

J’avais pas lu jusque là !!!

Par

En réponse à frefo

J’avais pas lu jusque là !!!

... ou comment se griller en quelques mots.

Il a une tronche qu'on croirait sortie d'un film d'Audiard...

Est il représentatif de l'automobiliste de 2020 auprès des pouvoirs publics ?

On peut au minimum en douter...

Par

Et puisque l'on cause du CCFA sur cet article ( qui visiblement n'intéresse personne ), je dois faire un mea-culpa.

Quasiment toutes les marques apparaissent enfin sur les chiffres d'immat's mensuels.

https://ccfa.fr/wp-content/uploads/2020/04/2020_03_vpfrance.pdf

Comme quoi, comme plus grand monde n'allait consulter ces données si longtemps

désuètes, ils ont dû commencer à piger qu'il convenait d'élargir la base de données.

Mais sont elles fiables ?

On voit quoi sur le lien....

Pour exemple, et je ne vais évoquer que le cumul 3 mois pour simplifier la lecture.

Que Jaguar n'aurait vendu ... qu' une bagnole ?

Suzuki 33 ?

Mazda 8 ?

Seat 989 ( + 51,2 % ) et Skoda 5 828 ( - 26,2 % )....

Etc...

Vous l'aurez compris, c'est du grand n'importe quoi....

Le plus énorme est que le geek Roudier qui se lève la nuit après communication de ces chiffres pour les publier ne semble pas plus étonné que cela en les encodant... Mince, c'est quand même énorme non ?

Bref !

:cubitus:

Par

... le bouquet ?

En 3 mois il s'est vendu... 134 autos neuves en France.

Si si, c'est marqué en rouge...donc c'est vrai.

Ah mes amis, heureusement que les constructeurs vont nous rattraper tout ça avec ce mois d'avril qui s'annonce exceptionnel.... :bien:

Par

En réponse à roc et gravillon

Et puisque l'on cause du CCFA sur cet article ( qui visiblement n'intéresse personne ), je dois faire un mea-culpa.

Quasiment toutes les marques apparaissent enfin sur les chiffres d'immat's mensuels.

https://ccfa.fr/wp-content/uploads/2020/04/2020_03_vpfrance.pdf

Comme quoi, comme plus grand monde n'allait consulter ces données si longtemps

désuètes, ils ont dû commencer à piger qu'il convenait d'élargir la base de données.

Mais sont elles fiables ?

On voit quoi sur le lien....

Pour exemple, et je ne vais évoquer que le cumul 3 mois pour simplifier la lecture.

Que Jaguar n'aurait vendu ... qu' une bagnole ?

Suzuki 33 ?

Mazda 8 ?

Seat 989 ( + 51,2 % ) et Skoda 5 828 ( - 26,2 % )....

Etc...

Vous l'aurez compris, c'est du grand n'importe quoi....

Le plus énorme est que le geek Roudier qui se lève la nuit après communication de ces chiffres pour les publier ne semble pas plus étonné que cela en les encodant... Mince, c'est quand même énorme non ?

Bref !

:cubitus:

A 2h30 du mat, moi non plus rien ne m'étonne... :biggrin:

Mais oui, sur le papier de mars il y a un problème avec la colonne cumul 3 mois pour certaines marques (ok pour BMW, n'imp pour jaguar et Mazda) ainsi que sur la ligne total.

Le papier de février semble plus cohérent. Celui de mars 2019 aussi.

Du coup je pense plutôt à un loupé sur mars, mais bon, oui, on peut se poser la question sur les chiffres.

Si on pouvait avoir les chiffres brut dans un bête csv, se serait pas mal aussi.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire