Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

L'ADAC déplore l'homologation d'une voiture électrique chinoise dangereuse

Dans Pratique / Sécurité

L'ADAC déplore l'homologation d'une voiture électrique chinoise dangereuse

Pas d'airbags, pas d'ESP, pas de freinage d'urgence et pas de coupure automatique du réseau haute tension en cas d'accident, la voiture électrique chinoise bon marché Suda SA01 accumule les tares. Et elle est bien homologuée en Europe.

Voilà quelques années maintenant que le gouvernement chinois encourage ses industriels à investir en dehors de leurs frontières. Le marché domestique, c'est bien, mais poser les jalons d'une présence à l'international, c'est indispensable pour un vision au long terme. Et les constructeurs automobiles n'y échappent pas.

Même si, pour l'heure, les voitures chinoises se font très rares sur nos routes (mis à part Aiways ou BYD, il n'y a pas grand chose), il existe des offres un peu particulières, comme cette Suda SA01. Une voiture chinoise qui a fait son entrée en Europe le mois dernier. En Allemagne, plus particulièrement, où l'ADAC (Automobile club allemand) s'indigne de voir une voiture aussi dangereuse être vendue.

L'ADAC déplore l'homologation d'une voiture électrique chinoise dangereuse

L'ADAC déplore l'homologation d'une voiture électrique chinoise dangereuse

 

ESP, airbags, déconnexion automatique de la haute tension en cas d'accident, sécurité passive efficace... tout ceci est absent sur la SA01.

"En plus des airbags manquants dans les sièges conducteur et passager avant, les rétracteurs de ceinture inexistants ont également eu un impact négatif dans l'accident", précise l'ADAC. Mais alors, comment cette auto a-t-elle pu être homologuée pour l'Europe ? Tout simplement en tant que "petite série", qui permet à des constructeurs de se soustraire à de nombreuses obligations en matière de sécurité.

Il faut dire qu'à 10 390 €, hors bonus, c'est la voiture électrique neuve la moins chère d'Europe, et elle propose 39 kWh de batterie avec une autonomie sur cycle WLTP de 200 km. 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (93)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ben ça alors : on peut proposer 39 kWh de batterie dans une voiture à 10k€ ?

On nous aurait menti sur le prix des batteries ? Et par extension le prix des VE ?

Je suis convaincu que d'ici 5 ans un VE sera moins cher que son équivalent VT et ce sans subvention.

Et c'est ça qui fera décoller le marché (avec le déploiement des bornes) : le prix.

Par

Et alors ? Y a pas mal de voiture qui n ont rien de tout ça qui roule encore dans notre parc automobile, la mienne par exemple, mais la mienne est thermique au moins :ddr: , pour le prix je trouve ça honnette.

Et puis l adac c est allemand... Pas toucher a l industrie allemande hin

Par

comme la plupart des entreprises et des institutions, l'ADAC est a contre-temps, et n'a pas compris que l'avenir de l'Europe est a l'appauvrissement: dans 10 ans cette poubelle chinoise sera le maximum que grand part des gens pourront s'offrir, et les normes evolueront dans ce sens, pendant qu'en Chine on ne vendra plus que du 5 étoiles premium

Par

Le problème, c'est qu'en sortant un modèle de ce type en "première" voiture sur un nouveau marché, le constructeur se paie tout de suite une réputation merdique.

Rajouter quelques éléments de sécurité critiques comme un ESP et des rétracteurs de ceinture auraient surement pas peser bien lourd sur le prix de vente.

Au lieu de 10 390 €, ça serait monté à quoi ? 10 590 € ?

Pour le reste des gadgets à la con dont les organismes de tests raffolent (caméra de lecture des panneaux, franchissement des lignes blanches et autres béquilles électroniques pour conducteurs attardés), je serais bien content de ne pas avoir ces merdes inflationnistes dans un véhicule si je l'achetais neuf.

Par

N'importe quoi ces tacots chinois... J'espère que les clients européens seront un peu regardant sur la qualité inexistante de ces "choses".

Par

L'ADAC ? C'est bien l'organisme allemand dont des responsables avaient été corrompus par VW dans les années 80 ?

Par

En réponse à Ajneda

N'importe quoi ces tacots chinois... J'espère que les clients européens seront un peu regardant sur la qualité inexistante de ces "choses".

Je roule dans une Peugeot 106 de 1996 qui n'a pas d'airbags, mon dieu je suis en danger.

Par

Après avoir regardé la vidéo de l'ADAC, il est clair qu'en termes de sécurité passive, cette auto chinoise a au moins 20 ans de retard: Déformation du pilier A et pli du toit au niveau du pilier B, cintrage et impossibilité d'ouvrir la portière conducteur après le choc, contact entre la tête du mannequin et le volant suite au recul de la colonne de direction. Une auto de 2000 ferait mieux, et a en plus un airbag et des prétensionneurs.

Par contre pour du chinois low-cost vu comme ça elle présente pas si mal, ça risque quand même de se vendre... :roll:

Par

En réponse à Davesnes

Je roule dans une Peugeot 106 de 1996 qui n'a pas d'airbags, mon dieu je suis en danger.

bah en cas d'accident tu l'est bien plus qu'en Peugeot 108 de 2019, oui

mais on ressent plus ce besoin de sécurité au quotidien face au risque d'accident si on habite dans une grande ville comme Rome, ou on évite les crash de justesse tous les 5 minutes, que dans les campagnes françaises ou sauf très gros imprévu le risque est quasi nul

Par

En réponse à Davesnes

Je roule dans une Peugeot 106 de 1996 qui n'a pas d'airbags, mon dieu je suis en danger.

Une 106 se comportera à peu près comme cette Suda lors d'un crash-test dans les mêmes conditions. Mais ce qui est acceptable pour une auto de 1996 ans ne l'est plus guère pour une auto de 2021 :bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire