Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

L'auto des voisins - Reynald transforme sa Peugeot RCZ en auditorium paré d'Alcantara

Dans Guide fiabilité / Actu occasion

Michel Holtz

La transformation, c'est son truc. N'en déplaise aux puristes du dernier coupé Peugeot en date, Reynald n'a pas hésité à changer la face avant, les suspensions, les jantes et l'habitacle de sa RCZ. Un investissement de 15 000 euros en plus du prix de la voiture que son propriétaire estime en pure perte. Mais lorsque l'on aime, on ne rentabilise pas.

L'auto des voisins - Reynald transforme sa Peugeot RCZ en auditorium paré d'Alcantara

Souvent, les adeptes de la transformation sont plutôt jeunes. Pas lui. "J'ai voulu me faire plaisir pour ma dernière réalisation" explique Reynald qui n'est plus en activité aujourd'hui. Ce plaisir a un nom : Peugeot RCZ, un coupé dont la vie n'a duré que 5 petites années, de 2010  à 2015. Peugeot n'a pas renouvelé son modèle faute de clients, puisque l'auto s'est vendue à moins de 70 000 exemplaires durant toute sa carrière. Mais si les clients n'étaient pas suffisants, les fans de feu la RCZ sont aujourd'hui nombreux, et ils se regroupent au sein de plusieurs associations, et le président de l'une d'entre elles, le fan club RCZ France, n'est autre que Reynald.

L'auto des voisins - Reynald transforme sa Peugeot RCZ en auditorium paré d'Alcantara

L'auto des voisins - Reynald transforme sa Peugeot RCZ en auditorium paré d'Alcantara

 

Mais s'il voue un culte au petit coupé français, Reynald est tout aussi fan de personnalisation. Au risque de fâcher les puristes, et même certains des adhérents de son club. "J'ai toujours personnalisé mes voitures, je ne peux pas m'en empêcher". Même la Citroën C3 de base qui lui sert de voiture au quotidien se voit ainsi personnalisée. Évidemment, il prête plus d'attention à sa RCZ, qu'à la petite C3.

Une phase 2 façon phase 1

Pour la première, il a modifié bien des choses, à commencer par son aspect extérieur. "Je préférais la face avant de la phase 1, et comme la mienne est une phase 2, je l'ai transformée". Les jantes, les suspensions et l'échappement ont également été changés, et la voiture a été repeinte. "Mais je n'ai pas touché à la partie purement mécanique". Et pour cause : il dispose du modèle RCZ R de 270 ch, tirés du 1.6 THP, largement suffisant à ses yeux.

L'auto des voisins - Reynald transforme sa Peugeot RCZ en auditorium paré d'Alcantara

Si l'extérieur est quelque peu modifié, l'habitacle n'est pas en reste. Reynald apprécie l'Alcantara et il y en a partout, des contre-portes à la planche de bord "qui vient de Lituanie, ou c'est bien moins cher", jusqu'au ciel de toit. La forme très particulière de celui de la RCZ a mobilisé trois personnes pendant deux jours pour être recouvert.

Mais Reynald n'est pas qu'un adepte du tuning, c'est aussi un audiophile. Aussi, sa RCZ est-elle naturellement devenue un salon de musique. Huit haut-parleurs et plus de 1 000 watts entourent le conducteur. "C'est vrai que c'est un peu égoïste, mais c'est effectivement au volant que l'on dispose de la meilleure image sonore". L'installation se prolonge dans le coffre qui accueille notamment un chargeur de CD et différents éléments de sonorisation.

L'auto des voisins - Reynald transforme sa Peugeot RCZ en auditorium paré d'AlcantaraUne sono redoutable, de l'Alcantara jusqu'au plafond et des transformations extérieures : autant d'éléments qui doivent alourdir la facture de l'auto. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Reynald a acheté sa RCZ en 2018. "C'était un modèle 2013 de 44 000 km je l'ai payée 23 000 euros. C'était une bonne affaire." Aujourd'hui, sa voiture totalise 40 000 km supplémentaires, surtout obtenus au cours des nombreuses sorties effectués avec son club, à Nantes, Annecy ou même, comme très récemment aux Pays Bas.

Des transformations impossibles à rentabiliser

Mais si la voiture au départ est une bonne affaire, est-ce que la personnalisation l'est tout autant ? "Pas vraiment, c'est généralement en pure perte". Il a investi près de 15 000 euros dans son auto et il n'est évidemment pas sûr de la vendre aux alentours de 40 000 euros, au prix qu'elle lui aura coûté en tout. "À moins de tomber sur quelqu'un qui apprécie particulièrement cette transformation". Et qui ne soit pas un puriste du modèle de base. Puriste ou transformateur, peu importe : Reynald n'a absolument pas l'intention de se séparer de sa RCZ, à bord de laquelle il compte encore longtemps profiter de la route, et de la musique distillée par ses huit haut-parleurs et leur image sonore.

L'auto des voisins - Reynald transforme sa Peugeot RCZ en auditorium paré d'Alcantara

Photos (4)

Mots clés :

En savoir plus sur : Coupé

SPONSORISE

Actualité Coupé

Avis Coupé

Avis Toyota Gt86COUPE 2.0 D-4S 200 (2013)

Par PhilZ le 24/03/2020

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire