Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

L'Autriche teste une augmentation de la vitesse maximale sur autoroutes

L'Autriche teste une augmentation de la vitesse maximale sur autoroutes

Sur deux portions, la limitation vient de passer de 130 à 140 km/h. Si le test est concluant, la mesure sera rapidement étendue.

Alors que la France vient de lancer une expérimentation de baisse de la limitation de vitesse sur le réseau secondaire, avec pour premier effet une incroyable envolée du nombre de flashs, en Autriche on fait l'inverse. Depuis le 1er août, la vitesse sur autoroute a été relevée de 130 à 140 km/h.

Là aussi, c'est un test, mené sur deux portions rapides. Si celui-ci est concluant, la mesure sera rapidement étendue aux portions à trois voies. Pour le ministre des infrastructures Norbert Hofer, du parti d'extrême-droite FPO, l'idée est de faire gagner du temps aux automobilistes. Il précise : "les besoins de mobilité augmentent et les voitures comme les infrastructures sont de plus en plus sûres".

La mesure est populaire auprès des conducteurs autrichiens, mais suscite évidemment de nombreuses critiques, notamment du côté des associations dédiées à l'écologie et à la prévention routière, qui évoquent déjà une augmentation de la mortalité… sans attendre donc les effets du test. L'opposition politique s'est aussi positionnée contre, certains parlant de décision "populiste" et "irresponsable".

En France, l'histoire très récente a bien montré qu'un tel test est impensable. Pourtant, en parallèle de l'expérimentation des 80 km/h, on aurait pu voir ce que donne une hausse de 10 km/h sur les réseaux rapides sécurisés pendant deux ans. Sur l'autoroute, la vitesse excessive n'est que la troisième cause d'accident mortel, représentant en 2017 13 % des accidents, bien loin de la moyenne nationale (30 %). Surtout, l'autoroute n'a représenté que 5 % de la mortalité totale.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire