Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

La Chine va imposer un marché mondial de l’automobile électrifié

La Chine va imposer un marché mondial de l’automobile électrifié

La Chine a donc pris sa décision. Elle veut interdire à terme la production et la vente de voitures consommant du carburant fossile. Ce qui signifie l’arrêt de mort du moteur thermique. Une idée qui n’est pas nouvelle puisque la France et le Royaume-Uni ont déjà promis d'interdire les ventes de voitures thermiques à horizon 2040. Mais les conséquences de la détermination chinoise sont tout autres. Elles vont impacter fortement un marché mondial de l’automobile qui se voit cette fois bel et bien contraint de s’électrifier. Une aubaine pour l’industrie… Chinoise.

L’actuel Salon de Francfort serait-il un épilogue pour une industrie automobile à la croisée des chemins ? Les nouveaux modèles ont beau être de plus en plus autonomes, ils restent encore avec un moteur thermique tandis que les batteries demeurent confidentielles malgré un total succès d’estime. Mais avec cette annonce venue de Chine, il va falloir accélérer les choses et se mettre en ordre de bataille. Sous peine de laisser le champ libre à l’industrie de l’empire du milieu, centre de tous les intérêts.

Lorsque l’on représente 24,38 millions d'unités vendues par an, soit plus d'une automobile neuve sur quatre sur la planète., on est plus audible sur la question que les deux millions de voitures neuves franco-britanniques. Et d'ici 2024, les experts estiment que le marché chinois sera passé à 42 millions d'unités annuelles, soit 36 % du total. Il est clair que si la Chine dit que les moteurs à combustion interne, c'est fini, le reste du monde suivra parce que le reste du monde ne peut pas perdre le marché chinois.

Les constructeurs européens, américains et japonais sont présents en Chine par le biais de coentreprises qui leur sont imposées par la réglementation. Il leur faudra impérativement développer leurs gammes électriques. Or les constructeurs chinois ont déjà pris de l'avance, détenant 96 % de ce marché électrique, contre seulement 43,2 % du marché tous modes de propulsion compris. Mieux, la quasi-totalité de la capacité mondiale des moteurs et des batteries électriques est en Chine. Un problème, s’il en est, pour l'industrie européenne.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Essais et comparatifs

Commentaires ()

Déposer un commentaire