Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

La French Tech : la "Start-up Nation" chère à E.Macron a fait le déplacement - Vidéo en direct du CES Las Vegas 2018

Dans Salons / CES Las Vegas

La French Tech : la "Start-up Nation" chère à E.Macron a fait le déplacement - Vidéo en direct du CES Las Vegas 2018

Les entreprises françaises ont massivement investi l'édition 2018 du CES au point d'être, paraît-il, la deuxième délégation étrangère derrière la chinoise sur le salon américain. Et certaines d'entre elles se sont rassemblées sous l'étendard de La French Tech - une association de start-up ayant trait à l'automobile dans des domaines pointus majoritairement liés à la connectivité et partageant un stand commun. ART-FI, ISFM, TrustInSoft, Prove&Run, Xee, Yogoko et Arkamys, nous avons fait le tour d'horizon.

 

Mots clés :

Commentaires (17)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

We Trust in Trust in Soft :tourne:

Par

Je suis client, je vois ce nom et ce logo = je taille la route.

Par

En réponse à LittlePaulie

Je suis client, je vois ce nom et ce logo = je taille la route.

En l’occurrence, ce sont des industriels qui viennent sur ce salon, et eux savent que zapper ce stand est le meilleur moyen de passer à côté d'innovations importantes.

Quelques exemples du quotidien :

- La reconnaissance des empreintes digitales popularisée par les séries américaines et qui sert aujourd'hui à déverrouiller un mobile ou un PC, c'est de la technologie française.

- VLC, le logiciel devenu un standard et que beaucoup utilisent pour regarder des vidéos, c'est développé dans une École d'Ingénieurs française.

Alors, un industriel américain qui a des sous et qui sait que chercher du capital-risque en France ressemble à la chasse au Loch Ness a tout intérêt à aller vérifier s'il n'y a pas une pépite à acheter à vil prix sous cette tente.

Mais bon, tout le monde sait que les américains sont très en retard en ce qui concerne les Technologies de l'Information... :buzz:

Par

La médiocrité continue...Sinon on donne enfin la pleine mesure au start up innovantes françaises afin de montrer l'industrie de celle-ci....

Par

En réponse à Twingomatic

En l’occurrence, ce sont des industriels qui viennent sur ce salon, et eux savent que zapper ce stand est le meilleur moyen de passer à côté d'innovations importantes.

Quelques exemples du quotidien :

- La reconnaissance des empreintes digitales popularisée par les séries américaines et qui sert aujourd'hui à déverrouiller un mobile ou un PC, c'est de la technologie française.

- VLC, le logiciel devenu un standard et que beaucoup utilisent pour regarder des vidéos, c'est développé dans une École d'Ingénieurs française.

Alors, un industriel américain qui a des sous et qui sait que chercher du capital-risque en France ressemble à la chasse au Loch Ness a tout intérêt à aller vérifier s'il n'y a pas une pépite à acheter à vil prix sous cette tente.

Mais bon, tout le monde sait que les américains sont très en retard en ce qui concerne les Technologies de l'Information... :buzz:

Mwouais , si on cite Bertillon pour l'anthropométrie, il convient de le placer comme suivant un croate initiateur et des anglais déjà utilisateurs d'empreintes, un argentin pour trouver le coupable... bref invention française vite affirmé. La technologie de reconnaissance informatique des empreintes par Sagem est postérieure aux logiciels et techniques des pays anglo-saxons.

Pour VLC voir les origines franco-allemandes des géniteurs et son développement grâce à l'open source...mondial.

Encore heureux qu'un pays qui était dans les pays industrialisés au siècle passé puisse se targuer d'avoir quelques personnes compétentes. Mieux qu'ailleurs. .voyons soyons sérieux. Et demain ?

Par

En réponse à mwouais

Mwouais , si on cite Bertillon pour l'anthropométrie, il convient de le placer comme suivant un croate initiateur et des anglais déjà utilisateurs d'empreintes, un argentin pour trouver le coupable... bref invention française vite affirmé. La technologie de reconnaissance informatique des empreintes par Sagem est postérieure aux logiciels et techniques des pays anglo-saxons.

Pour VLC voir les origines franco-allemandes des géniteurs et son développement grâce à l'open source...mondial.

Encore heureux qu'un pays qui était dans les pays industrialisés au siècle passé puisse se targuer d'avoir quelques personnes compétentes. Mieux qu'ailleurs. .voyons soyons sérieux. Et demain ?

J'avais pourtant pris des exemples grand public en pensant qu'ils étaient connus, vu que ce sont des références dans le monde des start-ups.

- La façon de codifier les empreintes pour les rentrer dans une base de données a été inventée par une une start-up française (Morpheus) dans les années 80 et son développement a pu se faire grâce à l'arrivée des premiers calculateurs RISC. Ce sont ces développements-là qui ont été achetés à l'époque par les services américains.

- VLC a été développé initialement pour les besoins internes du réseau VIA de l'Ecole Centrale (plus gros réseau local informatique de France lors de sa création, devant celui du siège de Bouygues à Trappes ou celui de la Tour Descartes d'IBM à la Défense).

C'était juste des illustration du fait que ce n'est pas parce qu'une innovation est française qu'elle est forcément mauvaise, comme l'annonçait le post cité plus haut.

Mais ça ne sera rapidement plus un problème : La plupart des start-up dont je connais les créateurs sont en train d'être rachetées par des investisseurs chinois. Vous aurez donc le plaisir de vous extasier sur des produits chinois (et de les acheter) sans même savoir qu'ils sont bâtis sur des technologies françaises... :bien:

Après tout, c'est vrai que l'emploi n'est pas une préoccupation dans notre pays. :buzz:

Par

En réponse à Twingomatic

J'avais pourtant pris des exemples grand public en pensant qu'ils étaient connus, vu que ce sont des références dans le monde des start-ups.

- La façon de codifier les empreintes pour les rentrer dans une base de données a été inventée par une une start-up française (Morpheus) dans les années 80 et son développement a pu se faire grâce à l'arrivée des premiers calculateurs RISC. Ce sont ces développements-là qui ont été achetés à l'époque par les services américains.

- VLC a été développé initialement pour les besoins internes du réseau VIA de l'Ecole Centrale (plus gros réseau local informatique de France lors de sa création, devant celui du siège de Bouygues à Trappes ou celui de la Tour Descartes d'IBM à la Défense).

C'était juste des illustration du fait que ce n'est pas parce qu'une innovation est française qu'elle est forcément mauvaise, comme l'annonçait le post cité plus haut.

Mais ça ne sera rapidement plus un problème : La plupart des start-up dont je connais les créateurs sont en train d'être rachetées par des investisseurs chinois. Vous aurez donc le plaisir de vous extasier sur des produits chinois (et de les acheter) sans même savoir qu'ils sont bâtis sur des technologies françaises... :bien:

Après tout, c'est vrai que l'emploi n'est pas une préoccupation dans notre pays. :buzz:

La codification Morpheus est dans un process d'évolution de la codification des empreintes . Parlons aussi de Azizul Haque bien avant ou de la reconnaissance par le FBI fin des années 60 sans quoi.

Mon but n'est pas de dire qu'il n'y a pas de gens brillants en France mais de ne pas non plus gonfler un torse plus qu'il n'en faut...

Par

En réponse à Twingomatic

En l’occurrence, ce sont des industriels qui viennent sur ce salon, et eux savent que zapper ce stand est le meilleur moyen de passer à côté d'innovations importantes.

Quelques exemples du quotidien :

- La reconnaissance des empreintes digitales popularisée par les séries américaines et qui sert aujourd'hui à déverrouiller un mobile ou un PC, c'est de la technologie française.

- VLC, le logiciel devenu un standard et que beaucoup utilisent pour regarder des vidéos, c'est développé dans une École d'Ingénieurs française.

Alors, un industriel américain qui a des sous et qui sait que chercher du capital-risque en France ressemble à la chasse au Loch Ness a tout intérêt à aller vérifier s'il n'y a pas une pépite à acheter à vil prix sous cette tente.

Mais bon, tout le monde sait que les américains sont très en retard en ce qui concerne les Technologies de l'Information... :buzz:

heu....

genre Apple attend de venir au CES ici avant de debaucher les inge francais pour concevoir SIRI ? ahaaah mais oui c'est ca.

heu.. Et pour le reste, c'est vite dit de dire que c'est francais..

Si SIRI existe c'est pas grace aux ingés francais mais Apple qui a payé des ingés francais qui en france n'etaient pas ecouté, pris en compte par les industriels francais....

Et vous allez dire pareil quand les Chinois vont faire des bagnoles de dingues mises aux points par des ingenieurs francais embauché par les chinois parceque en france on ne les paie pas bien/ et pas reconnus pour leur innovation (ex: developpment d'un systeme hybride comme Toyota ...) ? ahahahaha.

On voit que vous ne vivez pas dans l'industrie..

Par

En réponse à Twingomatic

J'avais pourtant pris des exemples grand public en pensant qu'ils étaient connus, vu que ce sont des références dans le monde des start-ups.

- La façon de codifier les empreintes pour les rentrer dans une base de données a été inventée par une une start-up française (Morpheus) dans les années 80 et son développement a pu se faire grâce à l'arrivée des premiers calculateurs RISC. Ce sont ces développements-là qui ont été achetés à l'époque par les services américains.

- VLC a été développé initialement pour les besoins internes du réseau VIA de l'Ecole Centrale (plus gros réseau local informatique de France lors de sa création, devant celui du siège de Bouygues à Trappes ou celui de la Tour Descartes d'IBM à la Défense).

C'était juste des illustration du fait que ce n'est pas parce qu'une innovation est française qu'elle est forcément mauvaise, comme l'annonçait le post cité plus haut.

Mais ça ne sera rapidement plus un problème : La plupart des start-up dont je connais les créateurs sont en train d'être rachetées par des investisseurs chinois. Vous aurez donc le plaisir de vous extasier sur des produits chinois (et de les acheter) sans même savoir qu'ils sont bâtis sur des technologies françaises... :bien:

Après tout, c'est vrai que l'emploi n'est pas une préoccupation dans notre pays. :buzz:

oui bon donc comme l'internet a été inventé par des francais (pres de Lyon), mais que l'industrie francaise (France Telecom) n'en voulait pas... donc l'internet c'est francais ??

Par

En réponse à Twingomatic

J'avais pourtant pris des exemples grand public en pensant qu'ils étaient connus, vu que ce sont des références dans le monde des start-ups.

- La façon de codifier les empreintes pour les rentrer dans une base de données a été inventée par une une start-up française (Morpheus) dans les années 80 et son développement a pu se faire grâce à l'arrivée des premiers calculateurs RISC. Ce sont ces développements-là qui ont été achetés à l'époque par les services américains.

- VLC a été développé initialement pour les besoins internes du réseau VIA de l'Ecole Centrale (plus gros réseau local informatique de France lors de sa création, devant celui du siège de Bouygues à Trappes ou celui de la Tour Descartes d'IBM à la Défense).

C'était juste des illustration du fait que ce n'est pas parce qu'une innovation est française qu'elle est forcément mauvaise, comme l'annonçait le post cité plus haut.

Mais ça ne sera rapidement plus un problème : La plupart des start-up dont je connais les créateurs sont en train d'être rachetées par des investisseurs chinois. Vous aurez donc le plaisir de vous extasier sur des produits chinois (et de les acheter) sans même savoir qu'ils sont bâtis sur des technologies françaises... :bien:

Après tout, c'est vrai que l'emploi n'est pas une préoccupation dans notre pays. :buzz:

et oui c'est ca la france.... on est dirigé par des cretins.. qui sont au commandes.. c'est comme ca depuis 40 ans mini.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire