Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La limitation à 30 km/h dans toutes les villes françaises au coeur des débats

Dans Pratique / Autres actu pratique

La limitation à 30 km/h dans toutes les villes françaises au coeur des débats

Le gouvernement se réunit aujourd'hui pour un Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, qui reviendra sur les 146 idées de la Convention citoyenne. Parmi elle, une qui est passée un peu inaperçue : réduire la vitesse à 30 km/h dans toutes les agglomérations françaises.

La vitesse en ville va-t-elle être harmonisée à l'échelle nationale ? Après l'épineux passage aux 80 km/h, qui a laissé certains préfets et députés dans une grande exaspération, voilà que se profile le débat des 30 km/h en agglomération. Le gouvernement est en ce moment même réuni autour d'Emmanuel Macron pour débattre sur une partie des 146 propositions de la Convention citoyenne, dont ce fameux passage à 30 km/h. Si le passage aux 110 km/h sur route a été abandonné, cette nouvelle limitation urbaine a toutes les chances de voir le jour.

Une vitesse qui ne plaît pas à tout le monde : le maire de Cognac, Morgan Berger, vient de prendre ses fonctions. Et l'une de ses premières mesures est de geler le projet de son prédécesseur, de passer la ville à 30 km/h. Trop coûteux, selon l'intéressé, puisque le budget serait de 500 000 € pour passer Cognac à 30 : nouveaux panneaux, mobilisation de nouveaux agents de police municipale pour le contrôle de la vitesse...

Le fait est que l'argument écologique n'est pas le seul avancé par la Convention citoyenne pour les 30 km/h : il s'agit aussi d'une mesure sécuritaire, dans des villes françaises où le piéton et le cycliste prennent de plus en plus de place. 

Selon nos confrères du JDD, cette mesure des 30 km/h en agglomération pourrait même être une des premières prises par le gouvernement, car facile à mettre en place. Pour les décrets définitifs au Journal Officiel sur ces 146 mesures, il faudra toutefois attendre 2021. 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (168)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pourquoi pas, cela semble plus crédible que le 110 km/h. Et ça fluidifie indéniablement le trafic dans les grandes villes, c'est un fait :bah:

Par

Autant être à pince en futal jaune et airpho :bien:

Par

Pourquoi faire une généralisation, je ne comprends pas.

Mettons 30 km/h où il faut mettre 30 km/h pour des raisons sécuritaires.

Mettons 50 km/h voir 70 km/h (sur les rocades par exemple) où la le risque est minoré.

C'est toujours le mauvais réflexe, infantilisant, contre productif, générant de la frustration qui entraîne un non respect globalisé des règles sur la route, de la sécurité routière : une seule limitation de vitesse pour couvrir une multitude de cas...

Bref, on est un sur un mixte entre incompétence et vénalité... Honteux, à l'image de notre pays sur le traitement habituel de ce sujet.

Par

Je croyais qu'il fallait arrêter avec cet état centralisateur et redonner la main au région, départements, villes, etc.

Ça part dans tous les sens. De toute façon à la fin, plus personne va respecter quoi que ce soit. Chacun roulera à son rythme en fonction de la situation.

Par

En réponse à Axel015

Pourquoi faire une généralisation, je ne comprends pas.

Mettons 30 km/h où il faut mettre 30 km/h pour des raisons sécuritaires.

Mettons 50 km/h voir 70 km/h (sur les rocades par exemple) où la le risque est minoré.

C'est toujours le mauvais réflexe, infantilisant, contre productif, générant de la frustration qui entraîne un non respect globalisé des règles sur la route, de la sécurité routière : une seule limitation de vitesse pour couvrir une multitude de cas...

Bref, on est un sur un mixte entre incompétence et vénalité... Honteux, à l'image de notre pays sur le traitement habituel de ce sujet.

tout à fait en phase avec vos propos

Par

Tout le monde va payer à cause des diesels puants !

Par

En réponse à Axel015

Pourquoi faire une généralisation, je ne comprends pas.

Mettons 30 km/h où il faut mettre 30 km/h pour des raisons sécuritaires.

Mettons 50 km/h voir 70 km/h (sur les rocades par exemple) où la le risque est minoré.

C'est toujours le mauvais réflexe, infantilisant, contre productif, générant de la frustration qui entraîne un non respect globalisé des règles sur la route, de la sécurité routière : une seule limitation de vitesse pour couvrir une multitude de cas...

Bref, on est un sur un mixte entre incompétence et vénalité... Honteux, à l'image de notre pays sur le traitement habituel de ce sujet.

C'est ce qui n'allait déjà pas avec le 80. Passer à 80 une départementale avec pas mal de circulation, un peu bombée et sans aménagement des bas côtés, pourquoi pas (bien qu'on est sensés savoir adapter notre vitesse nous mêmes), mais une nationale bien large avec presque une BAU sur les bords, c'est stupide.

Là, c'est pareil voir pire vu les différentes configurations routières qu'on peut trouver dans ce qui est considéré comme "ville".

Par

il me semble que des études faites par des organismes publics très sérieux ont montré que la pollution est + élevée à 30 qu'à 50.

Par

A Rouen par exemple, on a déjà des zones à 30 km/h quand les rues sont très étroites par exemple.

Le reste est à 50 km/h.

Et c'est très bien comme ça.

Cette mesure doit relever de la responsabilité des communes qui vont l'adapter beaucoup plus intelligemment que l'Etat centralisateur.

Je ne suis pas sûr qu'on pollue moins à 30 km/h qu'à 50 km/h car on hésite entre la seconde ou la troisième.

Ce serait intéressant de le savoir.

Des avis ?

Par

J' me demande bien où ils ont été pêché les 150 caniches de cette convention Théodule.:biggrin:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire