Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

La McLaren d'un joueur de baseball abîmée par un pneu en perdition

Dans Faits divers & Insolite / Insolite

Grosse frayeur pour le propriétaire de cette concession. L'image publiée sur la toile montre les dégâts causés par un pneu de camion en perdition. Ce dernier a en effet terminé sa course dans l'arrière d'une très exclusive McLaren 650S appartement à une star du baseball américain.

La McLaren d'un joueur de baseball abîmée par un pneu en perdition

Les pneus de camion en perdition sont des objets extrêmement dangereux compte tenu de leur force cinétique. Ces derniers causent de lourds dégâts lors des impacts avec les objets environnants. Plus de peur que de mal avec cet accident : le pneu a terminé sa course dans l'arrière de la McLaren 650S d'une star du baseball américain.

 

D'après la publication américaine TMZ Sports, la supercar était heureusement assuré pour ce genre d'événement insolite. Le sportif Trevor Bauer a déboursé la bagatelle de 270 000 euros pour sa supercar d'outre-Manche. Bauer s'amuse sur une publication Twitter : "si vous m'aviez dit qu'un semi-remorque allait détruire ma McLaren, je vous aurai cru. Mais si vous m'aviez dit qu'il allait le faire de cette manière, je vous aurai pris pour un fou".

 

Pour rappel, la McLaren 650S embarque sous son capot un V8 3,8l biturbo de 650 chevaux pour 678 Nm de couple. La cavalerie transite au sol via une boîte automatique sept rapports. Cette artillerie permet à la supercar anglaise d'abattre l'exercice du 0 à 100 km/h en 2,9 secondes seulement avant d'atteindre une vitesse de pointe de 333 km/h.

En savoir plus sur : Mclaren 650 S Coupe

SPONSORISE

Actualité Mclaren

Toute l'actualité

Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il faudra m'expliquer comment un pneu de poids lourds arrive à ce faire la malle, vu le nombres d'ecrou qu'on trouve généralement sur ce genre d'essieux. :bah:

Ou alors les mécano Ricains serrent comme des fillettes.:cyp:

Par

En réponse à halffinger

Il faudra m'expliquer comment un pneu de poids lourds arrive à ce faire la malle, vu le nombres d'ecrou qu'on trouve généralement sur ce genre d'essieux. :bah:

Ou alors les mécano Ricains serrent comme des fillettes.:cyp:

Ca arrive beaucoup plus facilement qu'on ne croit, surtout à l'arrière, la faute au couple énorme que doivent supporter les roues :bah:

J'ai été chauffeur poids-lourds quelques années, et on resserrait nos roues au moins une fois par semaine pour éviter ce genre de blague...un collègue qui ne le faisait pas assez souvent a eu la surprise de se voir dépassé par une de ses propres roues sur l'autoroute ^^

Par

En réponse à blackalf

Ca arrive beaucoup plus facilement qu'on ne croit, surtout à l'arrière, la faute au couple énorme que doivent supporter les roues :bah:

J'ai été chauffeur poids-lourds quelques années, et on resserrait nos roues au moins une fois par semaine pour éviter ce genre de blague...un collègue qui ne le faisait pas assez souvent a eu la surprise de se voir dépassé par une de ses propres roues sur l'autoroute ^^

raison pour laquelle aujourd'hui des cabochons plastique jaune avec flèche sont mis en place.

Par

C'est marrant , on dirait une roue de secours comme certaines Chevrolet bel air décapotable :biggrin:

Par

Vous n'avez pas plus interessant à nous raconter ? :confused:

Par

Il y a bien des enjoliveurs qui se font la malle alors des roues.

Par

En réponse à EBill

Il y a bien des enjoliveurs qui se font la malle alors des roues.

Oh bah oui, vu la manière dont ces pièces sont fixées on n'est plus à ça près. D'ici à ce que la roue embarque son cardan, le pont et l'arbre de transmission avec... :orni:

Par

Prête pour le Dakar :biggrin:

Par

J'aime beaucoup l'image ! On croirait que cette McLaren fait un clin d'oeil à ses cousines britanniques Morgan, avec la roue de secours sur la partie arrière... Très stylé !

Par

Quand même, c'est vraiment pas de bol...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire