Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

La mortalité routière baisse en janvier, sans les 80 km/h

La mortalité routière baisse en janvier, sans les 80 km/h

Tous les voyants de l'accidentalité routière sont au vert pour janvier 2018, avec notamment une baisse du nombre de tués de 7,8 %.

L'État vient de lancer la campagne d'information dans la presse pour vanter les effets de la baisse de la limitation de vitesse sur les départementales, avec un slogan clair "Rouler moins vite, c'est sauver plus de vie". 10 km/h en moins doivent permettre de réduire le nombre d'accidents et leur gravité.

Mais les résultats de l'accidentalité routière de janvier 2018, communiqués par l'ONISR, montrent que l'on peut avoir de bons chiffres sans cela  ! 235 personnes ont perdu la vie sur les routes de la métropole, soit une baisse en un an de 7,8 %. Mieux, tous les indicateurs sont au vert. Le nombre d'accidents corporels a reculé de 5,9 % à 4 161, celui de victimes de 6,0 % à 5 335 et celui de blessés de 1,6 % à 1 779.

Évidemment, cela ne poussera pas le gouvernement à faire marche arrière. Il dira sûrement que les 80 km/h permettront d'accélérer la chute de la courbe de la mortalité, si la bonne tendance se poursuit. Ces chiffres interrogent déjà sur la promesse d'évaluer les effets des 80 km/h deux ans après leur généralisation, soit en juillet 2020. Si la mortalité a baissé d'ici là, la mesure ne sera pas remise en cause. Mais comme on voit que les chiffres peuvent s'améliorer sans, on se demande si l'impact des 80 km/h sera évalué honnêtement.

Par rapport à la situation d'il y a un an, avec la comparaison des cumuls février 2017/janvier 2018 et février 2016/janvier 2017, la mortalité des piétons chute (- 14 %), tout comme celle des plus de 65 ans (- 9 %). C'est stable pour les 18/24 ans (- 1 %) et cela augmente légèrement (+ 2 %) pour les cyclistes. Il y a une envolée du côté des motocyclistes, avec + 11 %.

En janvier 2018, 16 personnes ont perdu la vie sur les routes d'Outre-Mer, soit 7 de moins qu'il y a un an. 220 accidents ont été comptabilisés, un résultat stable.

Mots clés :

Commentaires (77)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Effet d'annonce, météo......ou tout simplement la loi des probabilités :buzz:

Par

Effet d'annonce, météo......ou tout simplement la loi des probabilités :buzz:

Par

Mr le journaliste, il va falloir arrêter la démagogie et le parti-pris.

Cela ne sert à rien de remettre le 80 km/h sur le tapis à chaque fois.

De toute façon, le 80 km/h passera donc il va falloir s'y faire. Peu importe les oppositions, les manifestations ridicules de motards... Ridicule car 9 motards sur 10 ne respectent pas les limitations existantes.

Par

Juste pour information et comme quoi il n'y a pas qu'une seule manière de raisonner sauf pour dégager un maximum de profit sur le dos des automobilistes. D'autres politiques sont possibles même s'il ne s'agit pas ici de routes nationales :

En Autriche, la limitation du 130 km/h est régulièrement remise en question. Le ministre des Transports, Norbert Hofer, veut tester le 140 km/h sur une portion d’autoroute dès cet été.

L'Autriche pourrait augmenter ses limitations de vitesse sur autoroute à 140 km/h. Un test est en projet sur l’autoroute Ouest en Haute-Autriche, entre Allhaming et Sattledt. En 2006, l’Autriche avait déjà testé le 160 km/h sur certaines portions d’autoroute avant que le projet ne s’arrête avec le changement de pouvoir et le retrait du parti nationaliste d’extrême droite FPÖ de la majorité. Rebelote en 2018 puisque le ministre des Transports, Norbert Hofer (du FPÖ), a remis cette question sur la table. Il avait d’abord évoqué la mise en place de la vitesse libre comme en Allemagne mais a vite changé d’avis pour proposer le 140 km/h. Cette vitesse sera en principe testée dès cet été sur une section de 8 km à 3 voies avec contrôle dynamique de la circulation. Une initiative contestée par plusieurs partis politiques, dont les verts, qui pointent surtout l’impact sur l’environnement de cette décision. L’Espagne et la Suisse ont déjà abordé cette possibilité de vitesse à 140 km/h sans que cela n’aboutisse. Cette limitation, par contre, est celle en vigueur en Pologne.

Par

Juste pour information et comme quoi il n'y a pas qu'une seule manière de raisonner sauf pour dégager un maximum de profit sur le dos des automobilistes. D'autres politiques sont possibles même s'il ne s'agit pas ici de routes nationales :

En Autriche, la limitation du 130 km/h est régulièrement remise en question. Le ministre des Transports, Norbert Hofer, veut tester le 140 km/h sur une portion d’autoroute dès cet été.

L'Autriche pourrait augmenter ses limitations de vitesse sur autoroute à 140 km/h. Un test est en projet sur l’autoroute Ouest en Haute-Autriche, entre Allhaming et Sattledt. En 2006, l’Autriche avait déjà testé le 160 km/h sur certaines portions d’autoroute avant que le projet ne s’arrête avec le changement de pouvoir et le retrait du parti nationaliste d’extrême droite FPÖ de la majorité. Rebelote en 2018 puisque le ministre des Transports, Norbert Hofer (du FPÖ), a remis cette question sur la table. Il avait d’abord évoqué la mise en place de la vitesse libre comme en Allemagne mais a vite changé d’avis pour proposer le 140 km/h. Cette vitesse sera en principe testée dès cet été sur une section de 8 km à 3 voies avec contrôle dynamique de la circulation. Une initiative contestée par plusieurs partis politiques, dont les verts, qui pointent surtout l’impact sur l’environnement de cette décision. L’Espagne et la Suisse ont déjà abordé cette possibilité de vitesse à 140 km/h sans que cela n’aboutisse. Cette limitation, par contre, est celle en vigueur en Pologne.

Par

Juste pour information et comme quoi il n'y a pas qu'une seule manière de raisonner sauf pour dégager un maximum de profit sur le dos des automobilistes. D'autres politiques sont possibles même s'il ne s'agit pas ici de routes nationales :

En Autriche, la limitation du 130 km/h est régulièrement remise en question. Le ministre des Transports, Norbert Hofer, veut tester le 140 km/h sur une portion d’autoroute dès cet été.

L'Autriche pourrait augmenter ses limitations de vitesse sur autoroute à 140 km/h. Un test est en projet sur l’autoroute Ouest en Haute-Autriche, entre Allhaming et Sattledt. En 2006, l’Autriche avait déjà testé le 160 km/h sur certaines portions d’autoroute avant que le projet ne s’arrête avec le changement de pouvoir et le retrait du parti nationaliste d’extrême droite FPÖ de la majorité. Rebelote en 2018 puisque le ministre des Transports, Norbert Hofer (du FPÖ), a remis cette question sur la table. Il avait d’abord évoqué la mise en place de la vitesse libre comme en Allemagne mais a vite changé d’avis pour proposer le 140 km/h. Cette vitesse sera en principe testée dès cet été sur une section de 8 km à 3 voies avec contrôle dynamique de la circulation. Une initiative contestée par plusieurs partis politiques, dont les verts, qui pointent surtout l’impact sur l’environnement de cette décision. L’Espagne et la Suisse ont déjà abordé cette possibilité de vitesse à 140 km/h sans que cela n’aboutisse. Cette limitation, par contre, est celle en vigueur en Pologne.

Par

Arrêtez de râler et déménagez en Autriche ou en Allemagne si vous n'êtes pas heureux en France.

Par

En réponse à Putouille

Mr le journaliste, il va falloir arrêter la démagogie et le parti-pris.

Cela ne sert à rien de remettre le 80 km/h sur le tapis à chaque fois.

De toute façon, le 80 km/h passera donc il va falloir s'y faire. Peu importe les oppositions, les manifestations ridicules de motards... Ridicule car 9 motards sur 10 ne respectent pas les limitations existantes.

M Putouille, ça ne sert à rien de demander à un journaliste d’arrêter de faire son travail.

De toute façon 80% de la population n’est pas d’accord avec vous. Le sénat n’est pas d’accord avec vous, beaucoup d’élus locaux ne sont pas d’accord avec vous.

Je comprends bien que vous aimeriez que plus personne n’en parle, comme ça, ça passerait comme une lettre à la poste, mais les français sont très très majoritairement contre.

Donc merci Caradisiac de mettre un article par jour sur cette mesure et merci de dénoncer toutes les incohérences.

Par

En réponse à springo

Arrêtez de râler et déménagez en Autriche ou en Allemagne si vous n'êtes pas heureux en France.

Non toi déménage en Suisse et prend avec toi les quelques pèlerins qui son pro 80 avec toi.Et au passage prend aussi Emmanuel Barbe, ça diminuera le nombre de cyclistes mort sur nos routes +2%.

Par

En réponse à medicaldpt

Juste pour information et comme quoi il n'y a pas qu'une seule manière de raisonner sauf pour dégager un maximum de profit sur le dos des automobilistes. D'autres politiques sont possibles même s'il ne s'agit pas ici de routes nationales :

En Autriche, la limitation du 130 km/h est régulièrement remise en question. Le ministre des Transports, Norbert Hofer, veut tester le 140 km/h sur une portion d’autoroute dès cet été.

L'Autriche pourrait augmenter ses limitations de vitesse sur autoroute à 140 km/h. Un test est en projet sur l’autoroute Ouest en Haute-Autriche, entre Allhaming et Sattledt. En 2006, l’Autriche avait déjà testé le 160 km/h sur certaines portions d’autoroute avant que le projet ne s’arrête avec le changement de pouvoir et le retrait du parti nationaliste d’extrême droite FPÖ de la majorité. Rebelote en 2018 puisque le ministre des Transports, Norbert Hofer (du FPÖ), a remis cette question sur la table. Il avait d’abord évoqué la mise en place de la vitesse libre comme en Allemagne mais a vite changé d’avis pour proposer le 140 km/h. Cette vitesse sera en principe testée dès cet été sur une section de 8 km à 3 voies avec contrôle dynamique de la circulation. Une initiative contestée par plusieurs partis politiques, dont les verts, qui pointent surtout l’impact sur l’environnement de cette décision. L’Espagne et la Suisse ont déjà abordé cette possibilité de vitesse à 140 km/h sans que cela n’aboutisse. Cette limitation, par contre, est celle en vigueur en Pologne.

C’est sur chez nous on met en place tous ce qui ne marche pas. Mais c’est bien connu ça, après on s’étonne que la France est toujours à la traine sur tout.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire