Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Land Rover et son Defender à hydrogène

Land Rover va tester un prototype de Defender fonctionnant à l'hydrogène. L'initiative est poussée par le gouvernement britannique, qui finance certains projets dans les nouvelles énergies.

Land Rover et son Defender à hydrogène

Comme d'autres constructeurs, Jaguar Land Rover pense que l'électrique à batterie ne sera pas l'alpha et l'oméga de l'automobile dans le futur, mais seulement une des solutions proposées aux clients dans un panel d'énergies et de technologies différentes. Et parmi elles, l'hydrogène, qui reste malgré tout confronté à de nombreux problèmes à l'heure actuelle, en particulier dans le secteur du transport personnel.

Cela n'empêche pas Land Rover d'annoncer la création d'un prototype de Defender de dernière génération fonctionnant à l'hydrogène, avec pile à combustible. Il s'agit donc techniquement d'un véhicule électrique puisque le moteur à combustion est remplacé par un bloc électrique.

Land Rover pense qu'en 2030, il y aura environ 10 millions de véhicules à hydrogène sur les routes mondiales, et plus de 10 000 stations-service distribuant ce carburant un peu spécial. Si Land Rover compte effectivement atteindre le zéro émission à l'échappement d'ici une quinzaine d'années, il faudra en revanche que le secteur de la production d'hydrogène fasse sa mue à son tour, la grande majorité de l'hydrogène produit provenant en effet de gaz.

SPONSORISE

Actualité Land Rover

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire