Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le chinois Lynk&Co retarde déjà son arrivée en Europe

Cette nouvelle marque, cousine de Volvo, souhaitait faire ses débuts sur le Vieux Continent en 2018. Mais le lancement a été repoussé d'un an, le temps de créer un bon réseau de distribution.

Le chinois Lynk&Co retarde déjà son arrivée en Europe

On a un temps cru que Qoros serait la première marque automobile chinoise qui réussirait une implantation sur le Vieux Continent. Mais face à une tâche trop importante, ce constructeur a abandonné ses projets européens. Les regards se tournent désormais vers Lynk&Co, une firme née en 2016, qui avait d'ailleurs fait ses débuts médiatiques à Berlin.

Gros atout pour convaincre la clientèle européenne : cette marque appartient au même groupe que Volvo, puisque c'est Geely, le propriétaire chinois du suédois, qui se cache derrière Lynk&Co. D'ailleurs, le premier modèle de production, le SUV 01, partagera sa plate-forme et certains de ses moteurs avec le futur XC 40.

Mais l'arrivée de Lynk&Co chez nous prend déjà du retard. À l’origine, le 01 devait poser ses roues en Europe courant 2018. Ce sera au final un an plus tard comme l'a annoncé Alain Visser, responsable du marketing de la marque, à Automotive News. Principale raison : la construction d'un réseau de distribution va prendre plus de temps que prévu.

Dans des centres commerciaux

Voilà qui peut étonner quand on sait que la marque souhaite vendre ses voitures sur Internet ! Les commandes se valideront bien en ligne et la livraison se fera directement chez le client mais il faut tout de même des magasins « classiques » pour exposer les véhicules. Lynk&Co souhaite créer 500 points de vente, qui appartiendront à la marque. Ils seront principalement implantés dans des centres commerciaux. Il y aura aussi des showrooms de type « pop up store » : ils ouvriront pendant une durée limitée.

Lynk&Co, qui souhaite être à la pointe de la connectivité, proposera à ses clients un service d'auto-partage. Les acheteurs pourront mettre en location simplement leur véhicule quand ils ne s'en serviront pas. La marque a d'ailleurs indiqué que sa première implantation européenne se fera à Berlin (Allemagne) car c'est selon elle une ville où l'économie du partage est très développée.

Lynk & Co

Poursuivez votre lecture :

SPONSORISE

Actualité

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire