Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le client de SUV coupé 5 ans plus jeune que celui du SUV traditionnel

Dans Economie / Politique / Marché

Adrien Raseta

Le client de SUV coupé 5 ans plus jeune que celui du SUV traditionnel

Surfaces vitrées réduites, coffre amputé de plusieurs litres, tarifs plus élevés, banquette arrière moins accessible : sur le papier les SUV coupé ont de nombreux défauts face à leurs homologues traditionnels. Comment expliquer la richesse de l'offre des constructeurs premium ? Voici quelques éléments de réponse.

Les fans de conduite dynamique ne les aiment pas, les amateurs de design pas vraiment non plus, les petits budgets encore moins : vous l'avez deviné, il s'agit des SUV coupé. Une étude menée par nos confrères de la publication britannique Autocar en partenariat avec le cabinet Strategic Vision révèle pourquoi ces véhicules clivants sont au catalogue des marques premium.

 

Le rapport indique après de nombreuses questions posées aux constructeurs les plus concernés -comprenez par là BMW, Mercedes, Porsche et Audi- que les clients des SUV coupé ont en moyenne quatre à cinq ans de moins que leurs homologues signant un bon de commande pour un véhicule surélevé standard du même blason. Ces modèles moins pratiques mais plus statutaires que les SUV traditionnels contribuent ainsi à entretenir l'image jeune des firmes. De quoi augmenter mécaniquement la désirabilité des autres modèles de la marque. Pour enfoncer le clou, ces automobilistes regardent moins la facture. Un point positif supplémentaire pour ces constructeurs très attachés à leur aura et à leurs marges.

 

Le président du cabinet Strategic Vision déclare pour appuyer les résultats de l'étude que : "Plus que les autres automobilistes, les propriétaires de SUV coupé veulent avoir fière allure à bord de leur véhicule en se démarquant de la masse. Ils voient leur voiture comme une extension d'eux-mêmes un peu comme un joueur de jeu vidéo dépensant plus d'argent pour un avatar au look personnalisé".

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire