Publi info
 

Le durcissement du contrôle technique repoussé de six mois

Le durcissement du contrôle technique repoussé de six mois

En plus du gel de la hausse de la fiscalité sur les carburants, le Premier Ministre a annoncé que la réforme du contrôle technique prévue le 1er janvier était suspendue.

C'est la petite surprise du chef du gouvernement. Comme nous vous le disions à midi, Édouard Philippe a annoncé la suspension de la hausse des taxes sur les carburants. Mais le Premier Ministre a aussi indiqué que la réforme du contrôle technique allait aussi être mise de côté.

A partir du 1er janvier 2019, il était question de faire la chasse aux véhicules diesels trop polluants en renforcant le contrôle de l'opacité des fumées à l'échappement, pour détecter une surémission des particules fines. Le test aurait dû être doublement plus sévère. D'une part, l'examinateur devait réaliser une accélération plus franche. D'autre part, les seuils de tolérance devaient être abaissés. Le but était de repérer les véhicules mal entretenus ou ceux dont le filtre à particules a été enlevé.

De quoi faire encore un peu augmenter le taux de contre-visite sur des modèles qui ont déjà un peu d'âge, un autre motif de contestation pour les gilets jaunes, qui voyaient là une attaque de plus contre les foyers modestes.

La mise à jour du contrôle technique est donc mise de côté. Mais elle n'est pas abandonnée, le Premier Ministre ayant pour l'instant annoncé un report de six mois.

Mise à jour 15h > L'annonce de la mesure laisse planer un doute, mais elle ne devrait pas concerner la refonte qui est entrée en vigueur le 20 mai 2018, et qui a rendu l'examen plus sévère, avec davantage de points de contrôle et la mise en place d'une catégorie de défauts dits critiques.

Mots clés :

Commentaires (210)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

VICTORY :roi:

ils ont joué les durs mais bon on était plus déterminé qu'eux :bien:

là chez liquide chez eux comme on dit :biggrin:

la prochaine fois on les couche tout simplement :fresh:

Par

HONTEUX

Trump sort de ce corps.

Par

En réponse à zemik

VICTORY :roi:

ils ont joué les durs mais bon on était plus déterminé qu'eux :bien:

là chez liquide chez eux comme on dit :biggrin:

la prochaine fois on les couche tout simplement :fresh:

Les français adorent tout ce qui pue... ça fout la gerbe.

Par

"En plus du gel de la hausse de la fiscalité...."

Que des bonus.... Je ne pense pas que nos dirigeants soient bien conscinets des problèmes....Reculer pour mieux sauter , c'est un peu ça, ce qu'ils font.Ils en sont restés à"contrôle technique renforcé=plus de sécurité" et "taxation des carburants=amélioration de la qualité de l'air".... quant au pouvoir d'achat , je n'en parle pas c'est hors sujet.

Tout ça promet des lendemains difficiles , c'est malheureux pour tout le monde hormis pour ceux dont je n'ai pas envie de parler et qui avait d'autres intentions et manières de faire que les gilets jaunes...Quel dommage, il y avait déjà 2 semaines de perdues!

Par

À falloir rester sur nos gardes , il s'agit d'un moratoire comme ils le dise pas d'une annulation.

Va falloir qu'ils trouvent les sous pour entretenir tous ceux qui sont aux allocs.

Par

"soient bien conscients...":evil:

Par

Et la hausse des salaires , elle est où ????? Eux vont toujours continuer à se gaver ! ça n' est pas suffisant !!!!!:colere:

Par

"Aucune taxe ne mérite de mettre en danger l'unité de la nation", a estimé le Premier ministre.

Moi aussi je pense ça!:buzz:

Par

La sodomie est reporté dans 6 mois :bien:

Par

Gouvernement de pleutres...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire