Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le marché automobile français sur la bonne pente ?

Dans Economie / Politique / Marché

Cédric Pinatel

Le marché automobile reste à un niveau assez bas mais il y a du mieux en septembre par rapport à l'année dernière (+5,5%). Renault et Stellantis sont en baisse mais Toyota explose.

Le marché automobile français sur la bonne pente ?

Le marché automobile français est-il sur la bonne pente ? Après sept mois de baisse consécutive depuis le début de l'année 2022, les ventes remontaient un tout petit peu en août dernier par rapport à l'année 2021. Et cette remontée se poursuit sur le mois de septembre, avec une augmentation des ventes de véhicules particuliers de 5,5%. Il n'y a pas encore de quoi se réjouir pour les constructeurs, puisqu'on reste sur une baisse cumulée de 11,8% sur les neuf premiers mois de l'année 2022 par rapport à 2021. Et le niveau reste bas par rapport à l'année 2019 et le marché automobile tel qu'il était avant la crise du covid-19.

Le niveau des ventes de voitures neuves reste bas par rapport à 2019
Le niveau des ventes de voitures neuves reste bas par rapport à 2019

Dans le détail, il s'est vendu 141 137 voitures particulières sur le mois de septembre 2022 en France. Les ventes du groupe Stellantis sont en légère hausse de 1,68% par rapport à celles de septembre 2021, malgré un fort recul de Citroën (-12,1%), Fiat (-28,5%), Jeep (-57,5%). Le groupe Renault est en baisse de 4,96% mais Volkswagen progresse (+6,67%) et Toyota explose à +56,04%. Ford (+35,46%) et Daimler (+52,75%) signent aussi d'excellents résultats.

Variations spectaculaires chez les différents groupes sur le mois de septembre 2022
Variations spectaculaires chez les différents groupes sur le mois de septembre 2022

Du côté des utilitaires légers, on note un repli de 12,4% sur le mois de septembre 2022 par rapport à 2021 avec seulement 30 694 véhicules vendus. Le marché des véhicules lourds est lui en augmentation (+4,1%) avec 3 669 engins vendus.

Part record de voitures électriques

Le niveau des ventes reste plutôt bas dans l'absolu, mais la part des voitures électriques n'a jamais été aussi importante. En septembre 2022, 16% des voitures neuves étaient des modèles 100% électriques. Il y a même 24% de véhicules électrifiés neufs ce dernier mois en comptant les hybrides rechargeables et les modèles à hydrogène, et la part de voitures électriques neuves est de 12,7% sur les neuf premiers mois de l'année 2022. Les émissions moyennes de CO2 des véhicules neufs étaient en moyenne de 98,3 g/km, le chiffre le plus bas jamais observé sur le marché français. Sur les neuf premiers mois de l'année, les voitures essence conservent l'avantage (37,6%) devant les hybrides de tous types (29,4%), le diesel (16,4%) et l'électrique (12,7%).

La part de véhicules électriques neufs n'a jamais été aussi importante
La part de véhicules électriques neufs n'a jamais été aussi importante

La Peugeot 208 toujours en tête

La Peugeot 208 continue sa course en tête des modèles les plus vendus du marché en 2022 avec 67 866 exemplaires écoulés de janvier à septembre devant la Renault Clio (47 589), la Dacia Sandero (46 032) et la Citroën C3 (44 959). Chez les électriques, la bataille est serrée entre la Renault Zoé (10 632) et la Tesla Model 3 (10 265).

La Peugeot 208 est toujours en tête. Chez les électriques, la Renault Zoé est talonnée par la Tesla Model 3
La Peugeot 208 est toujours en tête. Chez les électriques, la Renault Zoé est talonnée par la Tesla Model 3

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire