Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le marché des voitures d'occasion a baissé en 2018

Dans Economie / Politique / Marché

Florent Ferrière

Le marché des voitures d'occasion a baissé en 2018

Petit coup de mou pour les ventes d'occasions, le marché ayant été perturbé par la prime à la casse et un déséquilibre entre la demande, portée sur l'essence, et l'offre, dominée par le diesel.

Si, en 2018, les immatriculations de voitures neuves ont progressé de 3 %, les ventes de modèles d'occasion ont reculé de 1,7 %, selon le baromètre d'Autoscout24. Ce sont tout de même 5,68 millions de véhicules qui ont changé de mains.

Le marché de l'occasion a été marqué par deux éléments. Il y a d'abord eu l'entrée en vigueur de la nouvelle prime à la casse, versée pour des véhicules d'occasion avec vignette Crit'Air 1 ou 2, puis la mise en place de la norme WLTP. Celle-ci a poussé des marques à immatriculer beaucoup de véhicules dans les garages cet été, pour les revendre ensuite en occasion 0 km.

Ces faits ont entraîné une hausse des ventes des voitures les plus récentes. Les occasions de moins d’un an sont en progression de 8,8 %, celles de 1 an de 7,1 % et celles de 2 à 5 ans de 3,5 %. Conséquence, les modèles les plus âgés ont baissé, avec - 7,4 % pour les 11 à 15 ans et - 6,1 % pour les plus de 16 ans. Ces derniers ne sont pas aidés par les craintes de restrictions de circulation. Résultat : l'âge moyen des véhicules qui ont changé de mains a baissé, avec 8,79 ans en 2018 contre 9,1 ans en 2017.

Comme sur le marché du neuf, le diesel a moins la cote. Il reste toutefois ultra-dominateur, avec 62,8 % de part de marché, mais c'est 1,7 point de moins par rapport à 2017. En volume, les ventes de diesel ont reculé de 4,33 % à 3,5 millions de véhicules. Les essences ont progressé de 2,5 %. Le marché de l'occasion souffre d'un déséquilibre important entre l'offre et la demande, la clientèle étant désormais à la recherche d'occasion essence, alors que le diesel domine dans les offres.

Les marques françaises ont souffert. Renault reste leader des ventes d'occasion, avec 1,2 million de véhicules, mais recule de 5,2 %. Peugeot et Citroën ont baissé de respectivement 2,5 et 3,9 %. Nissan a progressé de 10 %, mais parce qu'il a beaucoup stocké avant le WLTP, et Dacia s'est envolé de 20 %. Cela s'explique notamment par l'arrivée du Duster 2, qui a mis en occasion beaucoup d'exemplaires de la première génération. Skoda a progressé de 12,6 %, preuve de la renommée croissante du constructeur.

Sans surprise, du côté des modèles, c'est la Clio qui est la reine des ventes. Voiture la plus vendue en neuf, elle est forcément très présente en occasion. Elle profite aussi de son statut d'achat sans risque.

  • Le Top 10 des marques sur le marché de l'occasion
Rang Marques Ventes Evolution
1 Renault 1 197 393 - 5,16 %
2 Peugeot 1 033 736 - 2,46 %
3 Citroën 698 300 - 3,81 %
4 Volkswagen 417 464 - 0,68 %
5 Audi 213 257 - 2,13 %
6 Ford 208 117 - 6,19 %
7 BMW 207 295 - 0,04 %
8 Mercedes 198 457 2,93 %
9 Opel 193 019 - 5,47 %
10 Nissan 160 901 10,07 %

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire