Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Le patron de Volvo pense que l'hydrogène est une erreur

Le patron de Volvo pense que l'hydrogène est une erreur

Lors d'une conversion téléphonique avec des journalistes allemands, Hakan Samuelsson, le patron de Volvo, a confié qu'il était un peu déraisonnable de travailler en parallèle sur la voiture électrique à batteries et à hydrogène. L'homme promet d'ailleurs de bien meilleures batteries d'ici cinq ans chez Volvo.

Le patron de Volvo, Håkan Samuelsson, a pris un parti très clair dans le cadre d'une discussion téléphonique avec des journalistes allemands. Le numéro un de la marque suédoise (qui pourrait carrément fusionner avec Geely, son propriétaire) a livré un avis très tranchant sur les énergies alternatives.

"Nous ne pouvons pas nous permettre de développer les deux technologies en parallèle", a confié Samuelsson. Il fait notamment référence à certaines récentes annonces de l'industrie automobile allemande qui dit vouloir se mettre à l'hydrogène, en plus des milliards d'euros qui vont être investis pour la voiture à batteries.

Samuelsson estime que "l'efficacité totale d'un véhicule électrique est meilleure que celle d'une voiture à hydrogène". Le patron de Volvo promet d'ailleurs une vraie progression de la technologie des batteries d'ici cinq ans chez Volvo, avec des autonomies plus grandes et des charges plus rapides. Il est vrai que jusqu'ici, le secteur des batteries est celui qui évolue le plus doucement : aucune avancée majeure n'a été faite depuis bien longtemps. 

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Actualité Volvo

Publicité : Ne manquez pas

Toute l'actualité

Forum Volvo

Commentaires (199)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bien sûr que c'est une erreur. Venant de Volvo (et Polestar), cela veut aussi dire que la maison Geely n'y croit pas plus. Donc la portée de ce message est plus importante qu'il n'y paraît.

Par

Il ne dit pas vraiment que la technologie est mauvaise. Il dit que son groupe ne peut pas développer les deux technologies de front. C'est pas tout à fait pareil.

Par

En réponse à Philippe2446

Bien sûr que c'est une erreur. Venant de Volvo (et Polestar), cela veut aussi dire que la maison Geely n'y croit pas plus. Donc la portée de ce message est plus importante qu'il n'y paraît.

Où simplement qu'ils sont en retard face au développement de cette technologie et refuse de l'admettre?

Comme beaucoup de constructeur ayant des énormes lacunes sur l'hybridation et l'électrique il y a 10ans, démonter une solution technique est souvent la meilleur façon de se cacher derrière des lacunes dans cette dernière.

Par

Encore une fois une grande annonce qui n'engage personne!

"l'efficacité totale d'un véhicule électrique est meilleure que celle d'une voiture à hydrogène"

Surtout pour le patron de Volvo qui a certainement un garage privé à la maison et au bureau pour recharger sa voiture à piles.

Pour les autres, ceux qui habitent en ville sans garage, voiture garée dans la rue là où ils trouvent une place... ben... qu'ils se débrouillent!

Par

"l'efficacité totale d'un véhicule électrique est meilleure que celle d'une voiture à hydrogène"

En plus, ça vise quoi? Les énormes parpaings inutiles en ville?

Par

Il a raison, pour les véhicules personnels. En revanche les camions et autocars eux sont de vrais candidats à l'hydrogène (comme les avions, trains, bateaux...)

Par

S'il faut produire de l'hydrogène par électrolyse pour produire de l'électricité dans l'auto, le rendement final n'est en effet pas fameux ... Et même catastrophique si l'électricité de l'électrolyse est produite par une centrale au fuel ou pire , au charbon ...

Par

Le patron de Volvo se fait l’écho de ses dirigeants.

Le gouvernement chinois a tant investi dans les batteries qu’il voit toute alternative d’un mauvais œil.

Par Profil supprimé

Bien sûr qu'il va dire que c'est une erreur : son entreprise a misé sur la technologie des batteries. Il ne va dire que le Groupe qui l'emploie fait totalement fausse route !

Perso, l'hydrogène j'y crois. Et je pense qu'il faut faire confiance à Toyota. On en reparlera dans 20 ans (comme pour la technologie hybride à l'époque).

Par

En réponse à Loth

Il ne dit pas vraiment que la technologie est mauvaise. Il dit que son groupe ne peut pas développer les deux technologies de front. C'est pas tout à fait pareil.

En creux, il admet qu'ils croient (Beely-Volvo-Polestar) beaucoup plus au VE qu'à l'hydrogène. Et n'importe quel physicien ou chimiste leur donnera raison. L'hydrogène est une technologie morte née. Entre la pression du réservoir, les dangers à la station service (qui correspondent à un surcoût de plus d'un million d'euro, ça en fait des bornes rapides, par station!), l'autonomie comparable au final à une Tesla, et surtout l'inefficience dramatique de l'efficacité énergétique entre le "puits" et la roue (pire que le sans plomb sans hybridation)...

On a le choix entre plusieurs raisons pour trouver que cette technologie n'a pas le moindre avenir!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire