Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le pétrole et les prix des carburants vaccinés contre le Covid

Dans Economie / Politique / Finance

Florent Ferrière

Le pétrole et les prix des carburants vaccinés contre le Covid

Les prix des carburants ont retrouvé le niveau d'avant crise sanitaire.

Nous sommes encore loin d'avoir retrouvé notre vie d'avant. Il y a en revanche un élément qui a retrouvé son niveau d'avant Covid : le prix du pétrole. Le baril de Brent, référence pour l'Europe, a même atteint ce lundi un plus haut depuis mai 2019, franchissant la barre des 70 $.

C'est une véritable flambée pour l'or noir, puisque le baril était à 60 $ il y a tout juste un mois et était encore sous les 50 $ en décembre. Nous l'avons déjà évoqué sur Caradisiac : les cours sont portés par l'arrivée des vaccins anti-Covid. Les campagnes de piqûres donnent l'espoir d'une reprise de l'économie dans les prochaines semaines, relançant ainsi la demande de pétrole.

Les prix ont aussi augmenté ces derniers jours par l'effet de deux éléments : un accord des principaux pays producteurs de maintenir le niveau de production inchangé et la tentative d'attaque d'un site pétrolier saoudien ce week-end.

Conséquence pour les automobilistes : les prix à la pompe se sont aussi envolés ces dernières semaines, et ont déjà retrouvé les niveaux d'avant Covid, alors que la consommation de carburant n'a elle pas rejoint son niveau normal, les mesures de confinement et couvre-feu réduisant encore les déplacements.

Selon le dernier relevé publié par le ministère de la transition Écologique, le gazole coûtait en moyenne en France 1,376 € le litre au 5 mars. Pour le sans-plomb 95 E10, c'était 1,490 €. Au 1er janvier, c'était 1,275 € et 1,369 €, soit des hausses de 10 à 12 centimes par litre en deux mois.

Au 6 mars 2020, le litre de gazole était à 1,361 € et le litre de SP 95 E10 à 1,459 €. La chute des prix qui avait profité aux automobilistes au printemps et à l'été est donc un lointain souvenir.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire