Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Le projet de péages urbains dans les grandes villes françaises se précise

Le projet de péages urbains dans les grandes villes françaises se précise

L'État devrait bientôt autoriser la mise en place d'une taxe pour ceux qui s'aventurent dans les grandes agglomérations de plus de 100 000 habitants. Le montant maximum sera de 5 € pour les voitures particulières.

Depuis que Londres a franchi le pas, en 2005, l'idée d'un péage urbain dans nos métropoles est régulièrement évoquée ! Et cela pourrait bientôt devenir une réalité chez nous. Dans l'avant-projet de loi d'orientation des mobilités, qui sera présenté en Conseil des Ministres le mois prochain et qui est dévoilé par le média en ligne Contexte, on trouve les modalités de mise en place d'une telle taxe dans nos plus grandes villes.

L'État a choisi de la nommer "tarif de congestion", ce qui sous-entend que l'idée n'est pas seulement de lutter contre la pollution dans les agglomérations, mais aussi contre les embouteillages. Le choix de mettre en place ou non ce péage sera décidé par l'autorité organisatrice de la mobilité (AOM) de la zone concernée, qui peut être la ville ou la communauté de communes. Pour qu'il y ait un péage urbain, l'agglomération doit représenter plus de 100 000 habitants. L'AOM récoltera l'argent.

Le projet de loi explique que ce sera à la collectivité de déterminer le périmètre d'application. Surtout, elle sera chargée de choisir le montant. Toutefois, la loi va mettre en place des plafonds. Entre 100 000 et 500 000 habitants, ce sera 2,50 €. Au-delà d'un demi-million, ce sera un maximum de 5 €. Des tarifs qui restent quand même raisonnables, par exemple à Londres, on frôle les 10 €.

La loi précise qu'un coefficient multiplicateur, jusqu'à fois 4, pourra être appliqué aux véhicules plus gros qu'une voiture particulière. En clair, les camions paieraient plus jusqu'à 20 €. Des gratuités peuvent aussi être mises en place, notamment pour les habitants des zones concernées. Mais aussi pourquoi pas pour les conducteurs de véhicules électriques. Il est précisé qu'un système de téléservice permettra de payer à l'avance. Il n'y aura ainsi pas de barrière de péage à l'entrée des villes.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (93)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

L'un des rares avantages de la révolution française avait été d'unifier le pays et de faciliter la circulation en supprimant tous les péages urbains (qui représentaient la source de revenus des villes).

Je vois que notre chère république populaire démocratique de France, si elle passe son temps à critiquer l'ancien régime, n'est pas dérangée à l'idée de remettre en place un système de l'époque, dès lors qu'il rapporte du pognon.

Par

Et les deux roues ?

Par

Donc, il suffit de faire payer les habitants pour que la pollution disparaisse!!!

Heureusement qu'il y a des politiques intelligents pour nous sauver!!!

Par

ptdrr ont va y arrivée c'est sur question de temp rolalala

Par

En réponse à ghlapin

Donc, il suffit de faire payer les habitants pour que la pollution disparaisse!!!

Heureusement qu'il y a des politiques intelligents pour nous sauver!!!

En fait, comme les gens n'auront pas trop envie de payer, ils se reporteront -pour certains- sur les parkings extérieurs + bus ou tram. Limitant ainsi la congestion en centre ville.

Tu as déjà vu des français changer de comportement si ça ne coûte rien ?

Par

toutes façons Panam & saturé faut voir sur le périf , je suis pour cette soltution ,qd on vois 1 personne dans leur

bagnole

Par

En réponse à ghlapin

Donc, il suffit de faire payer les habitants pour que la pollution disparaisse!!!

Heureusement qu'il y a des politiques intelligents pour nous sauver!!!

Taper dans le portefeuille reste un moyen efficace de réduire la circulation. Le souci, c'est que le système est discriminant.

Par

Je propose que les petites villes et villages remettent un "droit de passage" sur leur territoire également... Ainsi, les choses ne seront pas tjrs unilatérales...

Ceci dit, blague à part, cela incitera encore un peu plus les gens "de l'extérieur" à ne plus aller en grande ville... : Outre l'inaccessibilité due aux encombrements en tous genres, l'impossibilité de se garer, les risques de vols/vandalisme/accidents, l'on pourra ajouter aux prix exhorbitans des péages, du parcage et des carburants...un "droit d'entrée" dans les villes...??

Comme le dit "FlyAkwa", ce n'est pas seulement un retour à l'"Ancien Régime"...c'est un retour au Moyen-Âge...! Avec, en prime, non seulement des "rackets" organisés par les Pouvoirs Publics, mais, en plus, une restriction généralisée des "libertés" (individuelles et collectives) dans bcp de domaines... (Ceci au nom de la sécurité, la santé et l'écologie par exemple...).

Tristes Tropiques...en perspéctive...!

Par

En réponse à ALEA JACTA EST

Je propose que les petites villes et villages remettent un "droit de passage" sur leur territoire également... Ainsi, les choses ne seront pas tjrs unilatérales...

Ceci dit, blague à part, cela incitera encore un peu plus les gens "de l'extérieur" à ne plus aller en grande ville... : Outre l'inaccessibilité due aux encombrements en tous genres, l'impossibilité de se garer, les risques de vols/vandalisme/accidents, l'on pourra ajouter aux prix exhorbitans des péages, du parcage et des carburants...un "droit d'entrée" dans les villes...??

Comme le dit "FlyAkwa", ce n'est pas seulement un retour à l'"Ancien Régime"...c'est un retour au Moyen-Âge...! Avec, en prime, non seulement des "rackets" organisés par les Pouvoirs Publics, mais, en plus, une restriction généralisée des "libertés" (individuelles et collectives) dans bcp de domaines... (Ceci au nom de la sécurité, la santé et l'écologie par exemple...).

Tristes Tropiques...en perspéctive...!

Ah, et quid des investissements massifs (souvent déficitaires) réalisés pour les transports en communs, notamment le développement de réseaux de tram dans les villes moyennes, assorties de parkings relais... Tu sais, ces parkings aux 3/4 vides... A Strasbourg, les gens préfèrent faire la queue devant des parkings complets au centre ville, ne trouves tu pas ça ridicule dans une ville qui se traverse aussi aisément à pied, à vélo ou en TC ? Bref, s'il faut tondre tous ces moutons une fois de plus, pourquoi pas...

Par

je le répéte Panam & un enfer ..pollution..il faut faire qlq chose car de + en + de bagnolard ça finira

a l'arret .cul a cul ça suffit , donc pour un péages

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire