Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Le véhicule autonome de livraison Nuro R2 autorisé à circuler en Californie

Dans Futurs modèles / Technologie

Les essais de l'entreprise américaine Nuro prendront une nouvelle dimension avec l'autorisation d'exploiter sur la voie publique en Californie son robot de livraison R2. Deux exemplaires arpenteront les routes de l'état d'outre-Atlantique.

Le véhicule autonome de livraison Nuro R2 autorisé à circuler en Californie

Après la voiture autonome Google développée via la structure Waymo, c'est au tour de la société Nuro d'obtenir le droit d'utiliser un prototype de véhicule de ce type sur la route sans conducteur humain à bord. Son modèle baptisé R2 destiné à la livraison de produits du quotidien ne peut de toute manière embarquer aucun conducteur.

 

La loi accorde à la start-up la possibilité de faire circuler 5000 prototypes sur les axes routiers de la Californie via une dérogation faisant l'impasse sur les obligations imposées par l'organisme NHTSA. Le Nuro R2 pourra ainsi se promener au milieu des autres voitures même si son habitacle ne comporte aucun siège ni aucun volant. Les deux seuls exemplaires assemblés pour l'instant bénéficient effectivement uniquement de quatre espaces de chargement.

 

 

Seules les roues et les suspensions du Nuro R2 sont comparables à celles d'une automobile traditionnelle. Le reste est entièrement dédié à la livraison avec un trajet allant de l'entrepôt d'un magasin à la porte d'un particulier. Le Nuro R2 ne peut dépasser pour des raisons de sécurité une vitesse maximale de 40 km/h.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Dernières vidéos

Publicité : Ne manquez pas

Toute l'actualité

Commentaires (22)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La capacité de livraison (2 clients) me semble quand même bien limitée pour un véhicule qui doit couter fort cher ...

Par

Et même a 40km/h, renverser une personne peut faire des dégâts...

Etonnant cette autorisation.

Par

En réponse à 2t90

Et même a 40km/h, renverser une personne peut faire des dégâts...

Etonnant cette autorisation.

Avec un LIDAR omnidirectionnel comme principal capteur ce véhicule n'a pas plus de risque de "renverser une personne" qu'un livreur humain. Si on ajoute que contrairement à l'humain ce véhicule est toujours attentif (pas de smartphone à la main), respecte les limites de vitesse et le code de la route, n'est jamais fatigué, je pense que la ville est bien plus sûre avec ce nouveau type de livraison.

Par

En réponse à smartboy

La capacité de livraison (2 clients) me semble quand même bien limitée pour un véhicule qui doit couter fort cher ...

A part le LIDAR et l'ordinateur embarqué cette voiture n'est pas plus complexe qu'une Citroën Ami qui de mémoire est vendue en France pour 6000 € batteries comprises. Et 100% de l'espace est dédié aux livraisons. Surtout ce véhicule roule de façon autonome 24h/24 7j/7 aussi si on compare avec une camionnette ET 3 chauffeurs pour faire les "3-8" y compris les WE et jours fériés le prix du LIDAR devient vite anecdotique. Sans compter que pour comparer équitablement votre camionnette il faut la choisir zéro émission ! Enfin, moins vous livrez de client à chaque départ plus la livraison est rapide, donc c'est parfait pour beaucoup d'application ; et lorsque le temps de livraison n'est pas un problème il suffira de sortir une version de la taille d'une camionnette avec 8 portes de claque coté, ou bien plus en s'inspirant par exemple d'une consigne Amazon. Je devrais peut-être déposer le nom "Amazon locker on wheels" :-).

Par

La pandémie (et les suivantes, soyez en sûrs) ouvre l'ère des "drives" en remplacement des grandes surfaces, mais ce sera peut-être le drive qui viendra à vous ! Quant à l'emploi pas de problème, un drive nécessite plus de personnel qu'une simple mise en rayon. Donc c'est du gagnant gagnant, moins de temps perdu pour les clients, moins d'accidents sur les routes, moins de congestion du trafic, moins de pollution, des emplois potentiellement plus confortables, etc. Et une raison de moins de posséder une voiture en ville soit un super coup de pouce au pouvoir d'achat.

Par

Tiens...! "Oui-Oui" vient d'acheter un autobus...??

Par

En réponse à Hélène 2 3

La pandémie (et les suivantes, soyez en sûrs) ouvre l'ère des "drives" en remplacement des grandes surfaces, mais ce sera peut-être le drive qui viendra à vous ! Quant à l'emploi pas de problème, un drive nécessite plus de personnel qu'une simple mise en rayon. Donc c'est du gagnant gagnant, moins de temps perdu pour les clients, moins d'accidents sur les routes, moins de congestion du trafic, moins de pollution, des emplois potentiellement plus confortables, etc. Et une raison de moins de posséder une voiture en ville soit un super coup de pouce au pouvoir d'achat.

Tout à fait , le drive est l'avenir par livraison via véhicules autonomes .

Les magasins physiques tendront à disparaître et nous aurons moins à utiliser la bagnole pour les boîtes de petits pois.

Juste une remarque , je ne pense pas que cela aura un impact positif sur l'emploi , car nous passerons rapidement à des centrales / plates formes comme celles d'amazon fortement automatisées avec un minimum de manutention de stock .

Pour une livraison quasi à flux tendu , pour un coût au final bien moindre .

Par

j'espere que comme les futurs drones..certians chasseurs vont les pruner!!

çà suffit les suppressions d'emplois!!

Par

En réponse à Hélène 2 3

A part le LIDAR et l'ordinateur embarqué cette voiture n'est pas plus complexe qu'une Citroën Ami qui de mémoire est vendue en France pour 6000 € batteries comprises. Et 100% de l'espace est dédié aux livraisons. Surtout ce véhicule roule de façon autonome 24h/24 7j/7 aussi si on compare avec une camionnette ET 3 chauffeurs pour faire les "3-8" y compris les WE et jours fériés le prix du LIDAR devient vite anecdotique. Sans compter que pour comparer équitablement votre camionnette il faut la choisir zéro émission ! Enfin, moins vous livrez de client à chaque départ plus la livraison est rapide, donc c'est parfait pour beaucoup d'application ; et lorsque le temps de livraison n'est pas un problème il suffira de sortir une version de la taille d'une camionnette avec 8 portes de claque coté, ou bien plus en s'inspirant par exemple d'une consigne Amazon. Je devrais peut-être déposer le nom "Amazon locker on wheels" :-).

Un problème " de taille " me semble subsister : si livrer dans une zone pavillonnaire américaine ne doit pas poser de problème, je vois mal comment livrer " au pied de l'immeuble " dans nos villes ! Se garer en double file et attendre que le client descende de chez lui pour réceptionner sa commande ? Impossible, si le système était généralisé alors cela serait l'enfer !

Nos infrastructures routières ne sont pas prévues pour, et à moins de raser un côté du pâté de maisons cet engin est bien trop encombrant pour s'arrêter sur la chaussée sans bloquer la circulation.

Par

En réponse à 2t90

Et même a 40km/h, renverser une personne peut faire des dégâts...

Etonnant cette autorisation.

tu préférerais qu'il roule à 4 km/h?:bah:

si c'est pour commander des glaces, j'imagine le résultat...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire