Publi info
 

Les constructeurs dépensent toujours plus en publicité

Vous vous en êtes probablement déjà rendu compte, l'automobile est un des secteurs que l'on voit le plus souvent et le plus massivement en publicité. Et cela se traduit en chiffres : au premier trimestre, les constructeurs ont haussé leurs investissements à hauteur de 20 % en France.

Les constructeurs dépensent toujours plus en publicité

L'automobile est restée, en début d'année, l'un des plus gros publicitaires en France. C'est en tout cas ce qui ressort des chiffres de la grande étude annuelle de Kantar Media. Les constructeurs poursuivent ainsi, pour la plupart, sur leur lancée avec des investissements toujours plus importants dans la communication et le marketing.

Si la rentabilité de plus en plus forte des constructeurs (notamment grâce à des usines automatisées, des coûts de plus en plus maîtrisés et des négociations plus que jamais intenses avec les équipementiers) est un fait, cela leur permet d'investir dans un domaine qui, au final, nous concerne doublement : nous sommes spectateurs de la publicité, mais nous la payons aussi, sur le prix des véhicules (une part du tarif d'une voiture est liée à la pub).

Au premier trimestre, la hausse des investissements a été de 20 %, et la part de l'automobile dans la publicité en France est de 11,9 %, ce qui est évidemment énorme. Dans le classement, on observe que certaines marques ont réduit la voilure, à commencer par Renault, qui occupe toujours la tête avec près de 100 millions d'euros dépensés en 3 mois.

Finalement, ce sont les marques en phase de conquête en France qui ont été les plus actives : Seat, Toyota ou encore Alfa Romeo ont très fortement augmenté le budget alloué à la publicité, qui, on le rappelle, est plus que jamais multicanal : digital (web, mobile…), télévision, radio ou encore presse. 

Le premier présente en tout cas un avantage énorme sur les autres : la possibilité d'ajuster la publicité en fonction de l'internaute, notamment, grâce aux cookies. Le digital devrait être, dans le futur, le grand canal de diffusion de la publicité automobile, au profit d'autres supports comme la radio ou la presse écrite.

 

Mots clés :

Commentaires (44)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

100 millions pour Renault en 3 mois... soit 400 millions d'euros annuels qui pourraient être investis en recherche et développement...

Tout ça pour que le mec scotché sur sa télé devant TF1 ou M6 puisse savoir quoi acheter.

On vit dans une société étrange...

Par

La pub est une agression.

Suffit de voir la gueule d'un site, ou pire d'un écran sur un mobile, qui n'est pas équipé d'un bloqueur de pubs, pour s'en rendre compte.

Je ne sais pas comment les gens font pour supporter ça, partout, tout le temps.

Par

Il y a longtemps qu'on zape, qu'on ne fait même plus attention : trop de pub tue la pub qui a perdu toute efficacité et est devenue une nuisance contreproductive. Ils en reviendront.

Par Profil supprimé

En réponse à -Nicolas-

100 millions pour Renault en 3 mois... soit 400 millions d'euros annuels qui pourraient être investis en recherche et développement...

Tout ça pour que le mec scotché sur sa télé devant TF1 ou M6 puisse savoir quoi acheter.

On vit dans une société étrange...

d'autant qu'ils n'ont pas besoin de star wars pour leurs "engins spéciaux". La moitié de l'argent consacré pour améliorer la qualité et la durabilité de leur produit leur rapporterait plus à long terme.

Par

On voit bien où sont les priorités de nos constructeurs. Du gros volume à tout prix et la qualité, on verra ça après.

Par

Et finalement c'est toujours les mêmes qui casquent , car c'est englobé dans le prix de vente la pub , en gros ça serait bien que le budget soit allouer à autre chose , genre un peu plus de fiabilité le tout avec un prix en baisse , on peut toujours rêver .

Par

Sauf RENAULT qui y va fingers in the nose, quand le vulien tente de résister à la décroissance en nous martelant sa deutsche Qualität à grand renfort de marketung stérile puisque DACIA vient de le déborder ..!!

Par

En réponse à WJM244

On voit bien où sont les priorités de nos constructeurs. Du gros volume à tout prix et la qualité, on verra ça après.

Parfaitement normal. Les automobiles se vendent sur l'image qu'elles renvoient et le statut qu'elles sont censées donner à leur propriétaire beaucoup plus que sur des critères objectifs. Sinon les acheteurs de Dacia Sandero (fiable, utile, par cher) seraient probablement bien plus nombreux.

Par

En réponse à Turbo95

Et finalement c'est toujours les mêmes qui casquent , car c'est englobé dans le prix de vente la pub , en gros ça serait bien que le budget soit allouer à autre chose , genre un peu plus de fiabilité le tout avec un prix en baisse , on peut toujours rêver .

Ça existe un peu ce dont tu parles...et ça s'appelle Dacia...

Un des plus faibles budgets de communication ramené aux nombres de véhicules vendus ( il est question dans cet article des budgets France ).

La preuve : en nombre de caisses vendues sur ce marché et dans ce pays, on est sur des volumes assez similaires à ceux de VW.

Et vois... le constructeur ne figure pas dans ce top 10.

A moins qu'ils ne l'aient intégré dans celui de Rîno....

Par

En réponse à didier5755

Il y a longtemps qu'on zape, qu'on ne fait même plus attention : trop de pub tue la pub qui a perdu toute efficacité et est devenue une nuisance contreproductive. Ils en reviendront.

Franchement je suis plutot d'accord

Mais as tu déjà regardé la télé aux USA ? la pub représente 60% de l'antenne, c'est asse incroyable mais nous sommes chanceux en somme

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire