Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Les constructeurs réfléchissent à une surprime à leur frais

Dans Economie / Politique / Budget

Audric Doche

Les constructeurs réfléchissent à une surprime à leur frais

Va-t-il y avoir une nouvelle prime de conversion en France ? En plus du bonus pour certaines autos et de la prime gouvernementale pour la reprise de voitures anciennes, les constructeurs seraient prêts à mettre la main à la poche pour une prime supplémentaire. 

Le monde automobile est un des rares, dans l'industrie, où les constructeurs ont une grosse part de responsabilité, même après le simple acte de vente. Partout ailleurs (nautisme, aviation, alimentaire, textile), la donne se résume à produire... et à vendre. Dans l'automobile, il y a une grosse notion de conscience et de responsabilité des marques qui doivent aujourd'hui, en plus du développement des autos, assumer les risques écologiques vis à vis de la qualité de l'air.

Les constructeurs doivent donc produire des automobiles tout en tenant compte d'un futur toujours plus restrictif en matière de circulation routière. Et ce n'est pas chose facile, dans une industrie à l'inertie aussi importante.

En Allemagne, déjà, les constructeurs ont dû mettre la main à la poche en proposant des offres et des primes spécifiques pour les acheteurs qui craindraient des interdictions de circulation dans les grandes villes.

Et cela pourrait se produire en France. Selon Les Echos, plusieurs constructeurs se seraient rassemblés pour discuter d'une surprime, entièrement à leur charge, afin de favoriser le renouvellement du parc automobile toujours plus vieillissant (plus de 8 ans de moyenne). 

Le gouvernement aurait ainsi demandé aux constructeurs de faire un "geste" pour accélérer le renouvellement, et cela serait actuellement négocié. Pour l'instant, les détails sur cette prime supplémentaire restent assez flous, mais si elle s'avérait, certains acheteurs pourraient avoir droit à trois primes : bonus (pour les électriques, par exemple), prime à la casse pour une voiture ancienne, et surprime constructeur. Il faudra cependant voir si cette surprime ne sera finalement pas une remise commerciale simple, déguisée. Les constructeurs pouvant en effet, d'un autre côté, réduire les remises faites en concession au profit de cette nouvelle prime. Ce qui, au final, reviendrait au même... 

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

 

SPONSORISE

Toute l'actualité

Essais et comparatifs

Commentaires ()

Déposer un commentaire