Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les péages français seraient scandaleusement chers

Dans Pratique / Budget

Cédric Pinatel

Les péages français seraient scandaleusement chers

D’après un rapport de l’inspection générale des finances déterré par les journalistes du Canard Enchaîné, les sociétés privées d’exploitation des autoroutes françaises ont une rentabilité très supérieure aux objectifs fixés par l’état.

Inflation oblige, l’Etat a récemment annoncé une nouvelle hausse du prix des péages autoroutiers français. Au 1er février prochain, ils bondiront en moyenne de 4,75% dans le pays. Mais ces hausses de prix et leur niveau général depuis toutes ces années sont-ils justifiés ? Pas du tout, d’après un rapport réalisé par l’Inspection générale des finances et le service d’inspection du ministère de l’Ecologie datant de 2021, fraichement déterré par les journalistes du Canard Enchaîné.

Le rapport en question conclut que l’activité des deux plus gros gestionnaires privés des autoroutes françaises (APRR-Area et ASF-Escota) « profite d’une rentabilité très supérieure à l’attendu qui va contre le principe de rémunération raisonnable ». Les journalistes du Canard Enchaîné estiment cette rentabilité à 12% environ, un chiffre très supérieur aux objectifs ciblés conjointement par l’état et les sociétés autoroutières en 2006 de 7,67%. Toujours d’après les journalistes du Canard Enchaîné, les auteurs du rapport préconisent de revoir en profondeur les concessions autoroutières les plus rapidement possible, d’augmenter massivement la taxation de l’état sur leurs profits ou carrément de baisser de plus de la moitié les tarifs des péages autoroutiers français !

Le Ministre n’écoute pas

Non seulement ce rapport critique ouvertement la gestion du Ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire pour son manque d’implication dans le dossier, mais il aurait été tout simplement ignoré par ce dernier et son administration depuis sa publication en 2021. Quand les gilets jaunes apprendront ça et qu’ils constateront aussi la hausse du montant des marges de raffinage sur le carburant (avec l'augmentation des recettes fiscales sur sa taxation qui vont avec), il risque d’y avoir du sport.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire