Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les radars pourraient être installés directement par les maires

Les radars pourraient être installés directement par les maires

Le ministre de l'Intérieur propose que les maires implantent des radars fixes sans avoir l'aval du préfet.

C'est une "révolution". Le mot est employé par le ministre de l'Intérieur. Dans une interview donnée au journal Ouest-France, Gérald Darmanin veut permettre aux maires d'installer des radars fixes sur leur commune sans passer par le préfet.

Le ministre précise que "les collectivités, en lien avec les habitants, pourront ainsi mettre des radars de vitesse, de contrôle du bruit ou de la pollution là où elles les estiment utiles". La mesure doit être intégrée à la proposition de loi pour une "sécurité globale", qui doit être débattue à l'Assemblée nationale à partir du 17 novembre. L'examen des amendements du texte a commencé ce mercredi en commission des lois.

Actuellement, l'implantation d'un radar fixe est décidée par les préfets. Ils se basent sur des critères d'accidentologie et d'infrastructures routières, en lien avec les directions départementales des territoires (DDT) et l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions (Antai). 

Le site de la Sécurité Routière précise ainsi que les radars sont implantés aux endroits suivants :

  • Les zones où se produisent des accidents pour lesquels des vitesses excessives sont principalement en cause.
  • Les itinéraires à fort trafic de poids lourds, sur lesquels la limitation de vitesse est régulièrement ignorée.
  • À intervalles réguliers sur les grands tronçons pour faire baisser la vitesse moyenne sur l’ensemble du trajet.
  • Les zones où les usagers doivent redoubler de vigilance, notamment les portions de route où des aménagements seraient difficilement réalisables ou extrêmement coûteux (tunnels, ponts).
  • Dans les lieux et sur les portions de route où la présence des forces de l’ordre est impossible pour permettre la réalisation de contrôles de vitesse traditionnels.

Si le maire décide seul, on peut alors craindre une surenchère dans certaines communes, ce qui peut créer un déséquilibre entre des zones où les automobilistes seraient fortement contrôlés et d'autres où ils seraient moins. La loi devrait prévoir des garde-fous.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

(..)Les zones où se produisent des accidents pour lesquels des vitesses excessives sont principalement en cause.(..)

les autoriser à installer des feux rouges de régulation automatique des excès de vitesse, c'est plus efficace. mais il est vrai que ça coûte de l'argent au lieu d'en rapporter.

Par

En réponse à fedoismyname

(..)Les zones où se produisent des accidents pour lesquels des vitesses excessives sont principalement en cause.(..)

les autoriser à installer des feux rouges de régulation automatique des excès de vitesse, c'est plus efficace. mais il est vrai que ça coûte de l'argent au lieu d'en rapporter.

Et surtout c'est totalement illégal, cela a encore été rappelé par le Ministère de l'Intérieur lui même il y a peu.

Dans sa définition, un feu rouge est fait pour réguler la circulation à un croisement et c'est tout.

Tout les feux feux rouges asservis à la vitesse et qui ne font que ça sont illégaux.

En cas d'accident à proximité, les maire sont totalement responsables.

N'hésitez pas à le rappeler à vos maires.

Chez moi, le seul feux rouge "vitesse" a été démonté début octobre.

Par

Quand on voit les choix que font les maires dans certaines communes ils devraient prendre un peu de recul afin de se mettre à la place de conducteurs qui ne connaissent pas leurs communes mais peu en sont capables trop contents d'abuser de leur pouvoir...certains choix provoquent plus d'accrochages qu'ils en évite

Par §pla423mo

"Si le maire décide seul, on peut alors craindre une surenchère dans certaines communes, ce qui peut créer un déséquilibre entre des zones où les automobilistes seraient fortement contrôlés et d'autres où ils seraient moins."

Y a des maires qui vont se régalé à les mettre dans des culs de sac ...

Par

En réponse à Ratafia_12

Et surtout c'est totalement illégal, cela a encore été rappelé par le Ministère de l'Intérieur lui même il y a peu.

Dans sa définition, un feu rouge est fait pour réguler la circulation à un croisement et c'est tout.

Tout les feux feux rouges asservis à la vitesse et qui ne font que ça sont illégaux.

En cas d'accident à proximité, les maire sont totalement responsables.

N'hésitez pas à le rappeler à vos maires.

Chez moi, le seul feux rouge "vitesse" a été démonté début octobre.

Les radars couplé au feu rouge sont "Totalement illégal " tout comme l’installation de radar sans passer par le préfet. Apparement les lois peuvent être changées comme ça arrange le gouvernement. Dans un cas on a un système efficace mais qui ne rapporte pas d'argent, alors on communique et on sous entend que c'est illégal. D'un autre on alège miraculeusement la loi pour faciliter un système efficace pécuniairement parlant.

Un simple arrêté les auraient rendus légaux sans ambiguïté, plus rapide et moins coûteux que les démonter et les remplacer par ceux du partis.

Car c'est bien de cela dont il s'agit, rajouter des radars pécuniers même là où il n'y en a pas besoin. Et rendre illégale des solutions déjà mises en place mais peu rentables

Par

Il faut faire passer un examen aux maires qui voudraient installer de tels radars : aller en hiver de leur bled à la frontière Iranienne sans passer par l'autoroute en tractant une remorque de 1000 kgs accrochée à leur véhicule. Ils se rendraient ainsi compte du nombre inimaginable de conneries que leurs collègues maires sont capables d'inventer pour sic "améliorer la sécurité de tous". Ils verraient aussi dans les anciens pays de l'Est des feux tricolores dotés d'un chrono qui donne le temps restant. Ce système génial, évidemment interdit en France, est en vigueur depuis plus de 60 ans ... Alleluia

Par

En réponse à ceyal

Il faut faire passer un examen aux maires qui voudraient installer de tels radars : aller en hiver de leur bled à la frontière Iranienne sans passer par l'autoroute en tractant une remorque de 1000 kgs accrochée à leur véhicule. Ils se rendraient ainsi compte du nombre inimaginable de conneries que leurs collègues maires sont capables d'inventer pour sic "améliorer la sécurité de tous". Ils verraient aussi dans les anciens pays de l'Est des feux tricolores dotés d'un chrono qui donne le temps restant. Ce système génial, évidemment interdit en France, est en vigueur depuis plus de 60 ans ... Alleluia

(..) Ils verraient aussi dans les anciens pays de l'Est des feux tricolores dotés d'un chrono qui donne le temps restant. Ce système génial, évidemment interdit en France, est en vigueur depuis plus de 60 ans (..)

interdit en France? pour les feux "fixes", alors.

car sur ma petite route, lors de travaux, j'ai toujours droit à des feux mobiles avec décompte des secondes.:bah:

et heureusement d'ailleurs, car quelque fois, c'est du "60 secondes", voire plus.:blague::colere:

Par

Si les collectivités récupèrent le gain des amendes, je suis pour.

Par

Entre une série de ralentisseurs ou un radar, en zone 30, je vote pour la seconde alternative. Ça coûte moins cher à installer et ça évite d’esquinter les amortisseurs.

Par

En réponse à ceyal

Il faut faire passer un examen aux maires qui voudraient installer de tels radars : aller en hiver de leur bled à la frontière Iranienne sans passer par l'autoroute en tractant une remorque de 1000 kgs accrochée à leur véhicule. Ils se rendraient ainsi compte du nombre inimaginable de conneries que leurs collègues maires sont capables d'inventer pour sic "améliorer la sécurité de tous". Ils verraient aussi dans les anciens pays de l'Est des feux tricolores dotés d'un chrono qui donne le temps restant. Ce système génial, évidemment interdit en France, est en vigueur depuis plus de 60 ans ... Alleluia

C'est quoi le rapport avec une remorque?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire