Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les voitures électriques progressent en France en novembre

Dans Economie / Politique / Marché

Cédric Pinatel , mis à jour

La part de véhicules électriques neufs en France n’a jamais été aussi élevée cette année qu’en novembre. Les groupes Stellantis et Renault régressent mais on note tout de même une hausse de 9,8% du marché par rapport à l’année dernière.

La Renault Mégane E-Tech, une voiture 100% électrique
La Renault Mégane E-Tech, une voiture 100% électrique

L’année 2022 du marché automobile français reste moins bonne que 2021 sur les onze premiers mois avec 1 371 008 autos particulières vendues, ce qui représente une baisse de 8,7% par rapport à l’année dernière. Mais ces chiffres de vente sont supérieurs à ceux de 2021 depuis le mois d’août 2022 avec une nouvelle performance encourageante pour le dernier mois de novembre : avec 133 960 autos particulières écoulées, la progression est de 9,8% par rapport à novembre 2021. On note en revanche une baisse du marché des utilitaires légers (-8,1%).

Le marché 2022 reste derrière celui de 2021, mais il remonte depuis août
Le marché 2022 reste derrière celui de 2021, mais il remonte depuis août

Dans le détail, les groupes Stellantis et Renault régressent, avec des baisses respectives de 5,2% et 2,4%. Tout le contraire du groupe Toyota en hausse de 41,3%, certes à des années-lumière des Français en termes de volumes. Mais c’est la part de l’énergie électrique qui nous intéresse le plus dans ces chiffres : pour la première fois de l’année 2022, la part de voitures électriques (et hydrogène) atteint les 15% (24% en incluant les hybrides rechargeables). De quoi égaler le mois de décembre 2021, celui de la part record de voitures électriques dans le mix des ventes. Faut-il s’attendre à un mois de décembre 2022 record, sachant que la baisse du bonus écologique de 1000€ à partir du 1 janvier 2023 incitera sans doute de nombreux clients à anticiper leur achat de voiture électrique ? Sur les onze mois de l’année 2022 en tout cas, la part de voitures électriques neuves est pour l’instant de 13% dans le marché total français.

La part des ventes de voitures électriques égale celle de décembre 2021
La part des ventes de voitures électriques égale celle de décembre 2021

L’essence largement en tête

Si l’on étudie tous les types d’énergies, l’essence reste largement en tête sur l’année 2022 après onze mois avec 37,4% du mix de ventes (contre 40,6% l’année dernière). Le diesel reste second à 15,9% malgré une forte baisse (21,5% en 2021), mais l’électrique est désormais troisième (13%) devant les hybrides non rechargeables (12,2%) et l’hybridation légère (9,4%). Les hybrides rechargeables sont en baisse (8,4% contre 8,2% en 2021), ce qui témoigne du basculement de la clientèle vers les électriques plutôt que ces modèles hybride à brancher souvent quasiment aussi coûteux.

La Peugeot 208 va gagner

Du côté des modèles, la Peugeot 208 reste très largement en tête sur les onze premiers mois de l’année 2022 devant la Renault Clio et la Dacia Sandero qui sont au coude-à-coude. La Dacia Spring est en tête chez les électriques, devant la Tesla Model 3 et la Renault Zoé.

La Peugeot 208 domine largement
La Peugeot 208 domine largement

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire