Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Lightyear : une première vraie avancée avec des panneaux solaires, ou un pétard mouillé ?

Lightyear, la jeune marque néerlandaise, veut nous refaire le coup de la Fisker Karma avec un véhicule électrique alimenté par panneaux solaires. La jeune équipe promet un temps de recharge beaucoup plus court qu'une électrique classique grâce à une gestion intelligente de l'énergie.

Lightyear :  une première vraie avancée avec des panneaux solaires, ou un pétard mouillé ?

Transporter plusieurs personnes dans un véhicule alimenté par l'énergie solaire ? De jeunes Néerlandais l'ont déjà fait il y a trois ans à l'occasion du World Solar Challenge avec la Stella, de la Sollar Team Eindhoven. Une équipe qui, aujourd'hui, est derrière le jeune constructeur hollandais Lightyear, dont la première production réelle verra bientôt le jour. Elle promet déjà des batteries autorisant 400 à 600 km d'autonomie.

Lightyear annonce également des données assez exceptionnelles : "lorsque le véhicule doit être rechargé, son efficacité énergétique fait qu’il se recharge deux à trois fois plus rapidement que toute autre voiture électrique sur le marché. Cela signifie que les conducteurs peuvent recharger jusqu’à 400 kilomètres d’autonomie pendant la nuit avec une prise de courant ordinaire".

Lightyear :  une première vraie avancée avec des panneaux solaires, ou un pétard mouillé ?

Une prise de courant ordinaire en 16A délivre 3,6 kW, ce qui veut dire que sur une nuit d'une dizaine d'heures, l'auto récupèrerait 36 kWh. Si l'on reprend l'affirmation de Lightyear, il serait donc possible de faire 400 km avec 36 kWh d'énergie, soit une consommation moyenne sous les 10 kWh/100 km, ce qui est clairement presque inatteignable aujourd'hui, même par les meilleures autos électriques, en conditions réelles. Ou alors, en ville uniquement, sans climatisation, sur un véhicule très efficient, et en étant tendre avec les accélérations...

Bref, il faudra voir ce que nous réserve Lightyear avec la "One", cette voiture électrique qui a une autre particularité : des panneaux solaires, permettant de rouler 20 000 km par an au solaire. 20 000 km par an, avec une consommation moyenne de 10 kWh/100 km (ce qui, encore une fois, est exceptionnel), reviendraient à emmagasiner 2000 kWh uniquement par les panneaux solaires, en une année.

Lightyear :  une première vraie avancée avec des panneaux solaires, ou un pétard mouillé ?

Une auto comme la "One", qui aurait au mieux 10 mètres carrés de panneaux solaires (la surface exacte n'est pas connue), engrangerait dans le meilleur des cas (Sud-Est de la France) environ 30 kWh par jour d'utilisation (moyenne estimée entre été/hiver, et sous grand soleil, évidemment). En théorie, il faudrait donc rouler un peu moins de 100 jours (complets, du matin au soir) sous un grand beau temps pour effectivement pouvoir dire : je fais 20 000 km par an sur mes panneaux solaires. Pas surréaliste, mais pas simple non plus.

L'avenir nous dira toutefois ce qu'il en est réellement de la technologie à bord de cette auto qui aurait déjà reçu un certain nombre de pré-commandes.

 

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire