Publi info

Lightyear : une première vraie avancée avec des panneaux solaires, ou un pétard mouillé ?

Lightyear, la jeune marque néerlandaise, veut nous refaire le coup de la Fisker Karma avec un véhicule électrique alimenté par panneaux solaires. La jeune équipe promet un temps de recharge beaucoup plus court qu'une électrique classique grâce à une gestion intelligente de l'énergie.

Lightyear :  une première vraie avancée avec des panneaux solaires, ou un pétard mouillé ?

Transporter plusieurs personnes dans un véhicule alimenté par l'énergie solaire ? De jeunes Néerlandais l'ont déjà fait il y a trois ans à l'occasion du World Solar Challenge avec la Stella, de la Sollar Team Eindhoven. Une équipe qui, aujourd'hui, est derrière le jeune constructeur hollandais Lightyear, dont la première production réelle verra bientôt le jour. Elle promet déjà des batteries autorisant 400 à 600 km d'autonomie.

Lightyear annonce également des données assez exceptionnelles : "lorsque le véhicule doit être rechargé, son efficacité énergétique fait qu’il se recharge deux à trois fois plus rapidement que toute autre voiture électrique sur le marché. Cela signifie que les conducteurs peuvent recharger jusqu’à 400 kilomètres d’autonomie pendant la nuit avec une prise de courant ordinaire".

Lightyear :  une première vraie avancée avec des panneaux solaires, ou un pétard mouillé ?

Une prise de courant ordinaire en 16A délivre 3,6 kW, ce qui veut dire que sur une nuit d'une dizaine d'heures, l'auto récupèrerait 36 kWh. Si l'on reprend l'affirmation de Lightyear, il serait donc possible de faire 400 km avec 36 kWh d'énergie, soit une consommation moyenne sous les 10 kWh/100 km, ce qui est clairement presque inatteignable aujourd'hui, même par les meilleures autos électriques, en conditions réelles. Ou alors, en ville uniquement, sans climatisation, sur un véhicule très efficient, et en étant tendre avec les accélérations...

Bref, il faudra voir ce que nous réserve Lightyear avec la "One", cette voiture électrique qui a une autre particularité : des panneaux solaires, permettant de rouler 20 000 km par an au solaire. 20 000 km par an, avec une consommation moyenne de 10 kWh/100 km (ce qui, encore une fois, est exceptionnel), reviendraient à emmagasiner 2000 kWh uniquement par les panneaux solaires, en une année.

Lightyear :  une première vraie avancée avec des panneaux solaires, ou un pétard mouillé ?

Une auto comme la "One", qui aurait au mieux 10 mètres carrés de panneaux solaires (la surface exacte n'est pas connue), engrangerait dans le meilleur des cas (Sud-Est de la France) environ 30 kWh par jour d'utilisation (moyenne estimée entre été/hiver, et sous grand soleil, évidemment). En théorie, il faudrait donc rouler un peu moins de 100 jours (complets, du matin au soir) sous un grand beau temps pour effectivement pouvoir dire : je fais 20 000 km par an sur mes panneaux solaires. Pas surréaliste, mais pas simple non plus.

L'avenir nous dira toutefois ce qu'il en est réellement de la technologie à bord de cette auto qui aurait déjà reçu un certain nombre de pré-commandes.

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (35)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Encore une boite qui va faire faillite.

Bientôt une start up avec une éolienne sur le toit de la voiture et une à l'arrière du pot d'échappement. :biggrin: Et puis pourquoi pas la récupération de la chaleur des pneus pour en faire de l'énergie. :fresh:

On pourrait aussi faire comme les montres mécaniques, ce seraient les G latéraux et frontaux qui permettraient de tendre un ressort qui lui même ferait tourner une dynamo qui rechargerait les batteries. :coolfuck:

Ces entreprises devrait être condamnée pour pondre de telle aberration.

Par

Je préférai les histoires de moteur à eau

Par

Pas très crédible. Et non, M Doche, vous n'avez pas compris un truc. Les panneaux solaires sur le toit, ça marche aussi avec la voiture à l'arrêt. Alors certes, mieux vaut pour le coup la garer au soleil, mais inutile de rouler toute la journée 100 fois par an avec, hein? :bah:

Par

Du pipeau, tout simplement... Certainement juste dans la condition, et uniquement celle-ci, qui permet d'atteindre ces chiffres, mais en réel c'est plus que bidon.

Je peux aussi créer une voiture sans moteur qui permet de parcourir 400km dans aucune énergie, il faut juste avoir une descente de 400km à coté de chez soi. Après faut appeler la dépanneuse pour nous ramener chez nous et on recommence.

Par

on attendra tout simplement les premiers tests, si d'aventure quelqu'un arrive à en acheter une.

après, quand on sait qu'on peut faire aujourd'hui le tour de la Terre avec un avion électrique équipé de panneaux solaires, je serais tenté de dire que tout est possible.:bah:

mais l'avion, lui, on l'a bien vu en action. cette voiture, pas encore...

Par

Des promesses, encore des promesses ! Tesla lui est bien réel et vend de la caisse à tour de bras !

Par

En réponse à mynameisfedo

on attendra tout simplement les premiers tests, si d'aventure quelqu'un arrive à en acheter une.

après, quand on sait qu'on peut faire aujourd'hui le tour de la Terre avec un avion électrique équipé de panneaux solaires, je serais tenté de dire que tout est possible.:bah:

mais l'avion, lui, on l'a bien vu en action. cette voiture, pas encore...

Et l'avion, c'est 200m² de panneaux pour 2300 kg, un vol à 90 km/h en croisière de jour, en embarquant que 2 personnes... Et le tour du monde prévu en 5 mois (25 jours de vol) a finalement pris plus d'un an.

Ce qui rend d'autant plus étonnantes les déclarations autour de cette voiture.

Par

En réponse à Philippe2446

Pas très crédible. Et non, M Doche, vous n'avez pas compris un truc. Les panneaux solaires sur le toit, ça marche aussi avec la voiture à l'arrêt. Alors certes, mieux vaut pour le coup la garer au soleil, mais inutile de rouler toute la journée 100 fois par an avec, hein? :bah:

Certes, mais je doute qu'un acheteur d'un véhicule aussi exclusif stocke son auto dehors en plein soleil toute l'année.

Par

Euh juste un petit détail, il n'y a pas besoin de rouler pour recharger grâce aux panneaux solaires, il suffit que la voiture soit exposée au soleil donc l'objectif (completement theorique) des 100 jours est largement atteignable. Si ça fonctionne comme c'est décrit (ce qui serait très étonnant), on ne devrait même jamais avoir à recharger sur une prise de courant. Par contre rien ne fait mention de la puissance ni de la taille des panneaux et quand on connait le rendement d'un panneau solaire, on peut se poser des questions... Et franchement ce n'est pas intéressant pour les gouvernements et entreprises qui vendent de l'électricité si toutes les voitures se rechargent si bien grâce au soleil donc ça risque pas d'aboutir demain tout ça...

Par

En réponse à Fluktox

Euh juste un petit détail, il n'y a pas besoin de rouler pour recharger grâce aux panneaux solaires, il suffit que la voiture soit exposée au soleil donc l'objectif (completement theorique) des 100 jours est largement atteignable. Si ça fonctionne comme c'est décrit (ce qui serait très étonnant), on ne devrait même jamais avoir à recharger sur une prise de courant. Par contre rien ne fait mention de la puissance ni de la taille des panneaux et quand on connait le rendement d'un panneau solaire, on peut se poser des questions... Et franchement ce n'est pas intéressant pour les gouvernements et entreprises qui vendent de l'électricité si toutes les voitures se rechargent si bien grâce au soleil donc ça risque pas d'aboutir demain tout ça...

Tu ne crois pas si bien écrire...:blague:

Vise un peu cet article de 2016 concernant la consommation électrique des Espagnols:

"Pression des entreprises d'électricité. De plus en plus de particuliers et d'entreprise s’équipaient depuis quelques années en panneaux solaires dans la péninsule ibérique. Inquiètes du manque à gagner, ce sont les grandes entreprises d'électricité qui ont fait pression sur le gouvernement pour qu'il restreigne le choix de l'autoconsommation.

Une initiative très négative, selon un spécialiste du photovoltaïque : "Il y a huit ans, l'Espagne était pionnière dans ce secteur au niveau mondial. Il est maintenant à l'arrêt avec ce gouvernement qui freine les énergies renouvelables, à contre-courant de tout ce qui se fait dans le reste du monde."

https://www.europe1.fr/international/electricite-lespagne-instaure-un-impot-sur-le-soleil-2725654

Il en sera bien évidemment de même chez nous pour l'alimentation des VE. (Pour ceux qui pensent pouvoir rouler pas cher...)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire