Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Lundi noir : 631 km de bouchons suite aux grèves, record battu en Ile-de-France

Le mouvement de grève contre la réforme des retraites commence à porter ses fruits. Si les premiers jours avaient été anticipés par les Franciliens, aujourd’hui le trafic perturbé dans les transports en commun a rejailli sur la route. Avec 631 km de bouchons relevés ce matin par Sytadin, l’île-de-France a battu son record matinal pour 2019. La situation est jugée "exceptionnelle" par l’organisme.

Lundi noir : 631 km de bouchons suite aux grèves, record battu en Ile-de-France

Le mouvement de grève se poursuivait massivement lundi dans les transports publics en France, en particulier à Paris, provoquant un nouveau record d'embouteillages sur les routes franciliennes. Ce lundi 9 décembre, la barre des 631 kilomètres de bouchon a été franchie à 8h53. C’est largement plus que la moyenne, estimée à 250 kilomètres à cette heure-ci, selon le site d'information routière Sytadin. Peu avant 7h00 déjà les conditions de circulation étaient déjà très compliquées, avec un trafic quatre fois plus dense que la normale, toujours selon le site dépendant de la Direction des routes Île-de-France (DiRIF).  Des ralentissements qui s’expliquent d’une part par la paralysie des transports en commun, liée à la grève contre la réforme des retraites dans les transports, mais aussi à cause d’une pluie battante. Si jeudi, au premier jour de grève, la circulation était inhabituellement fluide dans la région, les usagers ayant anticipé leur déplacement.

Lundi noir : 631 km de bouchons suite aux grèves, record battu en Ile-de-France

La RATP faisait état de son côté d’un trafic en région parisienne «extrêmement perturbé», avec neuf lignes de métro sur 16 fermées lundi, et une circulation extrêmement réduite pour six autres. Suite à un «incident technique», le trafic était par ailleurs interrompu sur une partie de ligne 4 et ne devait reprendre qu’à 9H00. Sept des 25 dépôts de bus de la RATP étaient bloqués lundi matin par des grévistes, seuls un tiers des bus circulant en conséquence contre la moitié prévue dimanche soir par la régie autonome, a indiqué un porte-parole. En conséquence, de nombreux usagers se sont résolus à prendre le volant.

Les perspectives ne sont pas meilleures pour demain compte tenu de la deuxième journée de mobilisation interprofessionnelle et de la météo qui devrait être aussi capricieuse.

 

 

Portfolio (1 photos)

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (93)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

breff 1H20 pour 23 bornes ce matin....

Mais ça continue de construire des logements autour de paris avec un réseau routier qui a pas évolue depuis les année 70 :peur:

Par

Le meilleur moyen pour perdre l'adhésion des gens.

Par

En réponse à chat_chant_le_sapin

breff 1H20 pour 23 bornes ce matin....

Mais ça continue de construire des logements autour de paris avec un réseau routier qui a pas évolue depuis les année 70 :peur:

Vous avez fait du 17.25 km/h de moyenne...

Pourquoi pas prendre un vélo ou une trottinette électrique ?

Par

En réponse à pdcsq

Commentaire supprimé.

Ça... Il faudra m'expliquer en quoi faire chier le Pékin moyen qui va bosser fera avancer le schmilblick...

Par

En réponse à pdcsq

Le meilleur moyen pour perdre l'adhésion des gens.

OUI....Mais le gouvernement qui tergiverse ET JOUE LA MONTRE à coup de consultations entre ministres, diners, déclarations...Alors que le projet aurait dû être étudié AVANT et A FOND.... (retraites à points ne tenant pas compte du service militaire, des salaires des enseignants, agriculteurs.....) a AUSSI sa part de responsabilité dans cette panique, Non?

Ce gouvernement attend que des gens se tapent dessus pour monter dans un train, ou s'énervent après avoir été retenus 3H dans les embouteillages, ou que des non grévistes forcent les barrages des grévistes aux dépôts?

Des "bras cassés"....c'est lamentable!:buzz:

Par

Quoi qu'en dise les défendeurs de leurs avantages (j'ai pas écrit "privilèges", hein !), c'est rageant de prendre les usagers en otage systématiquement. Nous, les quidams de la rue, sommes les 1iers touchés de chaque revendication. Je comprends qu'on veuille se défendre, mais pourquoi s'en prendre à nous à chaque fois ?

Et maintenant ça dure depuis plus d'1 an... J'hésite à sortir même pour aller voir mes enfants, de peur de tomber sur un blocage quelconque. Alors, le travail... Il faut bien y aller, car personne ne me donnera 1 cent si je n'y vais pas ! Sans compter le risque de perdre son boulot...

Ma belle-sœur s'est éloignée de Paris et ne veux plus y revenir. D'année en année, comme je la comprends !!!

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Vous avez fait du 17.25 km/h de moyenne...

Pourquoi pas prendre un vélo ou une trottinette électrique ?

J'ai 54km à faire, matin et soir, sur la RP. En trottinette, sur l'autoroute, il n'y a que les fêlés qui font ça (et c'est interdit).

Par

"En conséquence, de nombreux usagers se sont résolus à prendre le volant."

Probablement pas de gaïté de coeur mais certains emplois (aide à la personne, milieux médicaux.., restauration...) excluent toute possibilité de télétravail. Par contre tous les grands groupes qui ont leur siège à Paris intra-muros peuvent y réfléchir!

Par

juste pour info les régimes spéciaux c'est 3% du pognon..

croire que m

Par

"La situation est jugée "exceptionnelle" par l’organisme." OUI.Et ce n'est qu'une partie VISIBLE CERTES de lagêne occasionnée par ce mouvement de protestation!

Question aux 'décideurs à la tête du pays": Pourquoi faut-il encore attendre jeudi pour obtenir leur position sur le sujet?????Demain et mercredi voire jeudi ce sera pareil!:bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire