Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Malédiction de la Champions League : qui pour succéder à Nissan ?

Dans Loisirs / TV

Pour la première fois depuis plus de 20 ans la plus prestigieuse des compétitions de football en Europe n’aura pas de constructeur automobile comme sponsor. Dans le rouge, Nissan n’a pas renouvelé pour cette saison sont partenariat. Quelle marque pourrait bien lui succéder ?

Malédiction de la Champions League : qui pour succéder à Nissan ?

L’UEFA débute cette saison 2021-2022 sans partenaire majeur dans la catégorie automobile. Sponsor de la Ligue des Champions depuis 2014, Nissan n’a pas renouvelé son contrat qui avait été prolongé en 2018. Il y a 7 ans, le constructeur automobile japonais avait succédé à Ford, le partenaire historique de cette compétition depuis plus de 21 ans. "Ford est sponsor de l'UEFA Champions League depuis la création de la compétition lors de la saison 1992/93, et a grandement aidé au développement de la compétition ces 21 dernières années à travers un large éventail de travaux et activités promotionnels", remerciait en 2014, Guy-Laurent Epstein, directeur marketing de l'UEFA, s'exprimant sur la fin de ce partenariat de longue date.

A l’époque, Ford se portait très mal sur le marché européen avec une perte sèche de 1,24 milliard enregistrée durant l’année 2013. Le constructeur à l’Ovale a été contraint de fermer l’usine de Genk en Belgique où étaient assemblées, les S-Max, Galaxy et Mondeo. Cette restructuration a amené également la marque a stoppé tous les coûts de communication superflus et exorbitants à l’image de la Champions League.

Officiellement les partenaires et l’UEFA ne sont pas obligés de communiquer le montant des contrats, mais il se murmure que le dernier en date, celui de Nissan avoisinait les 55 millions d’euros par an. C’est aussi pour ces raisons que la marque, membre de l’Alliance Renault a décidé de ne pas reconduire son sponsoring. Dans le rouge, le japonais a subi une perte nette de 3,4 milliards d'euros au cours de l'année fiscale 2020-2021 et prévoit également de perdre encore 453 millions en 2021-2022. Y aurait-il une malédiction autour de la Champions League pour les constructeurs ?

Une compétition suivie par 4 milliards de téléspectacteurs

Si les montants de ces contrats annuels sont pharaoniques, la visibilité pour les différentes marques (sur le rond central, dans les génériques, les bannières en bord de terrain, etc.) est colossale car la Ligue des champions est suivie, chaque année, par près de quatre milliards de téléspectateurs, dont plus de 350 millions pour la seule finale, soit plus du double que pour le Super Bowl. « La moitié des retombées médiatiques de la Ligue des champions se situe en-dehors de l'Europe » expliquait en 2014, Bastien Schupp, le vice-président du marketing de Nissan Europe.

Un partenariat d’une telle ampleur assure donc une notoriété INTERNATIONALE. On imagine mal un constructeur comme Renault ou le groupe Stellantis (Peugeot, Citroën, Opel, Fiat, etc.) essentiellement implantés sur le Vieux Continent casser la tirelire. Seul un groupe disposant d’une solide santé financière peut se permettre d’injecter une telle somme, à l’image de Toyota (Olympique de Marseille), Volkswagen (Equipe de France), ou encore des firmes asiatiques comme Hyundai (Chelsea), SAIC (FC Shangai), MG (Olympique Lyonnais) ou FAW (Equipe du Pays de Galles). Tous sont déjà engagés en club. Et pourquoi pas Tesla dont les supporters de Manchester United, du Herta Berlin ou encore des Los Angeles Galaxy réclament la venue en tant que partenaire majeur ? Alors, quel constructeur sera le prochain mécène de la Champions League ?

SPONSORISE

Actualité Nissan

Toute l'actualité

Forum Nissan

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire