Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Malgré la crise, Volkswagen pourrait limiter la casse en 2020

Dans Economie / Politique / Marché

Malgré la crise, Volkswagen pourrait limiter la casse en 2020

Le groupe allemand affirme qu'il devrait dégager un bénéfice d'exploitation positif en 2020, malgré un premier trimestre catastrophique avec plus de 80 % de pertes d'activité par rapport à l'année dernière. Le géant de Wolfsburg fait heureusement partie de ces grandes entreprises qui ont encore les reins solides.

Sur le premier trimestre, les livraisons du groupe Volkswagen ont chuté de 23 %. Une casse "limitée", mais les résultats les plus durs devraient avoir lieu au second trimestre (chiffres publiés dans le courant du mois de juillet). Pour le géant allemand, les conséquences du virus sont variées : elles sont surtout très mauvaises sur les bénéfices avant impôts, en chute libre (- 83 % sur premier trimestre), mais le chiffre d'affaires n'a pas pour autant plongé autant, à 55,1 milliards d'euros (-8,3 %).

Concrètement, cette différence entre chute des bénéfices et du chiffre d’affaires s'explique par le fait que Volkswagen Group a pu livrer des autos déjà produites en début d'année, tout en mettant en place parallèlement les arrêts d'usine, qui coûtent cher : le patron Herbert Diess avait déjà expliqué que la firme de Wolfsburg perd 2 milliards d'euros par semaine à cause des frais fixes (salaires, impôts) qui ne peuvent pas être suspendus, alors que le constructeur ne produit plus.

Pour Volkswagen, la situation n'est pas désastreuse puisqu'il reste encore près de 18 milliards d'euros de trésorerie. Ce devrait donc suffire pour tenir le temps que la machine mondiale se relance, d'autant plus que le marché chinois, important pour l'Allemand, est déjà à nouveau en route.

La période estivale s'annonce en tout cas chargée pour les constructeurs qui vont devoir jouer sur deux fronts : remettre l'outil productif sur pied, et convaincre les clients de venir signer des bons de commande dans une période trouble d'un point de vue économique. Il y aura forcément de la "casse" dans certains secteurs : le patron d'un groupe de distributeurs de Volkswagen a par exemple affirmé à nos confrères d'Autoactu.com que la guerre à laquelle vont se livrer les marques sur les offres en neuf pourrait faire mal aux véhicules d'occasion récente. Et l'on sait à quel point le stock non vendu pour un concessionnaire peut être une source de perte d'argent et d'une décote.

SPONSORISE

Actualité Volkswagen

Toute l'actualité

Forum Volkswagen

E S P

Par tonton33210 Le 18 Octobre 2020 à 10h48

Commentaires (50)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Faire du chiffre d’affaire c’est bien, faire du bénéfice c’est mieux... À quoi bon avoir qu’une légère chute de CA si aucun bénéfice ne suivent derrière ?

Par

forcement même la main dans le sac ils se prennent peanuts niveau sanction, pire ils ont entrainer les autres dans des positions delicates sans avoir fauté ! Et les gens sont trop cons pour continuer à soutenir cette marque sans éthique

Par

Ce vieux bâtiment et ce logo, on dirait un vestige du nazisme

Par

En réponse à chat_chant_le_sapin

forcement même la main dans le sac ils se prennent peanuts niveau sanction, pire ils ont entrainer les autres dans des positions delicates sans avoir fauté ! Et les gens sont trop cons pour continuer à soutenir cette marque sans éthique

Clair, net et précis : celui qui a acheté une voiture de ce groupe depuis 2015 est un tricheur menteur, au moins indirectement.

Par

En réponse à DylanF

Faire du chiffre d’affaire c’est bien, faire du bénéfice c’est mieux... À quoi bon avoir qu’une légère chute de CA si aucun bénéfice ne suivent derrière ?

Ça démontre que malgré les difficultés l'entreprise est capable d'avoir une base solide sur son activité.

Les "frais" fixes des grands groupes sont tels qu'il peuvent très très vite perdre de l'argent. VAG de par sa mondialisation va pouvoir amortir d'un coté les perte générées d'un autre. Cela ne se fera que avec des ventes....rentables...donc générant du CA, mais d'un autre coté des pertes grévant le bénéfice.

Plus globalement. Faut arrêter de croire que les quelques milliards de pertes vont faire "disparaitre" des grosses marques.

Il n'y a qu'à voir l'histoitre récente pour se rendre compte que malgré 3 - 4 - 5 ans à plusieurs milliards de pertes des marques ne sont pas passé à la trappe.

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Clair, net et précis : celui qui a acheté une voiture de ce groupe depuis 2015 est un tricheur menteur, au moins indirectement.

T'as donc fait peser ta 308 à l'UTAC et demander une rectification de carte grise en conséquence...

Par

Les aigris sont de sortie :areuh:

Par

En réponse à chat_chant_le_sapin

forcement même la main dans le sac ils se prennent peanuts niveau sanction, pire ils ont entrainer les autres dans des positions delicates sans avoir fauté ! Et les gens sont trop cons pour continuer à soutenir cette marque sans éthique

20 milliards d'euros de prunes ( work in progress ), c'est donc peanuts ?... mazette, le commerce de résineux doit vachement bien payer.

Par

En réponse à roc et gravillon

20 milliards d'euros de prunes ( work in progress ), c'est donc peanuts ?... mazette, le commerce de résineux doit vachement bien payer.

27 il me semble. En cours.

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Clair, net et précis : celui qui a acheté une voiture de ce groupe depuis 2015 est un tricheur menteur, au moins indirectement.

Tu as respiré au pot?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire