Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Malgré la crise, Volkswagen pourrait limiter la casse en 2020

Dans Economie / Politique / Marché

Audric Doche

Malgré la crise, Volkswagen pourrait limiter la casse en 2020

Le groupe allemand affirme qu'il devrait dégager un bénéfice d'exploitation positif en 2020, malgré un premier trimestre catastrophique avec plus de 80 % de pertes d'activité par rapport à l'année dernière. Le géant de Wolfsburg fait heureusement partie de ces grandes entreprises qui ont encore les reins solides.

Sur le premier trimestre, les livraisons du groupe Volkswagen ont chuté de 23 %. Une casse "limitée", mais les résultats les plus durs devraient avoir lieu au second trimestre (chiffres publiés dans le courant du mois de juillet). Pour le géant allemand, les conséquences du virus sont variées : elles sont surtout très mauvaises sur les bénéfices avant impôts, en chute libre (- 83 % sur premier trimestre), mais le chiffre d'affaires n'a pas pour autant plongé autant, à 55,1 milliards d'euros (-8,3 %).

Concrètement, cette différence entre chute des bénéfices et du chiffre d’affaires s'explique par le fait que Volkswagen Group a pu livrer des autos déjà produites en début d'année, tout en mettant en place parallèlement les arrêts d'usine, qui coûtent cher : le patron Herbert Diess avait déjà expliqué que la firme de Wolfsburg perd 2 milliards d'euros par semaine à cause des frais fixes (salaires, impôts) qui ne peuvent pas être suspendus, alors que le constructeur ne produit plus.

Pour Volkswagen, la situation n'est pas désastreuse puisqu'il reste encore près de 18 milliards d'euros de trésorerie. Ce devrait donc suffire pour tenir le temps que la machine mondiale se relance, d'autant plus que le marché chinois, important pour l'Allemand, est déjà à nouveau en route.

La période estivale s'annonce en tout cas chargée pour les constructeurs qui vont devoir jouer sur deux fronts : remettre l'outil productif sur pied, et convaincre les clients de venir signer des bons de commande dans une période trouble d'un point de vue économique. Il y aura forcément de la "casse" dans certains secteurs : le patron d'un groupe de distributeurs de Volkswagen a par exemple affirmé à nos confrères d'Autoactu.com que la guerre à laquelle vont se livrer les marques sur les offres en neuf pourrait faire mal aux véhicules d'occasion récente. Et l'on sait à quel point le stock non vendu pour un concessionnaire peut être une source de perte d'argent et d'une décote.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire