Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Maserati célèbre Fangio avec une série spéciale

Dans Nouveautés / Séries spéciales

Juan Manuel Fangio, célèbre pilote argentin ayant brillé au volant des Maserati, a droit aujourd'hui à une série spéciale sur la berline Ghibli et le SUV Levante.

Maserati célèbre Fangio avec une série spéciale

Le 25 avril 1926, Maserati faisait ses débuts en compétition. On l'oublie un peu trop souvent, mais la marque au trident est bien la plus vieille en matière d'histoire du sport automobile italien, même si l'on a un peu trop tendance à penser à Ferrari. Et que de grands pilotes sont passés derrière le volant d'une Maserati, à commencer par l'emblématique Juan Manuel Fangio.

Maserati célèbre Fangio avec une série spéciale

Maserati célèbre ses 95 ans de sport automobile en revenant donc sur l'un des acteurs les plus importants de son histoire. La série spéciale F Tributo, sur Ghibli et Levante, fait aussi le lien avec l'entrée en F1, en 1954 avec Fangio au volant de la 250F.

Maserati célèbre Fangio avec une série spéciale

Les teintes Rosso Tributo et Azzurro Tributo sont spécifiques, tout comme les étriers de freins et liserés de jante jaunes (faisant là encore le parallèle avec la 250F). Les jantes 21 pouces, noires, sont communes aux deux séries spéciales. A l'intérieur, la seule extravagance est la présence de surpiqûres jaunes sur la sellerie cuir. Enfin, les deux autos héritent de badges F Tributo sur les ailes avant et sur les logos Maserati de montants arrière.

SPONSORISE

Actualité Maserati

Toute l'actualité

Forum Maserati

Commentaires (17)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

''On l'oublie un peu trop souvent, mais la marque au trident est bien la plus vieille en matière d'histoire du sport automobile italien, même si l'on a un peu trop tendance à penser à Ferrari''

C'est insultant pour Alfa Romeo... :nanana:

Par

C'est sûr qu'un SUV typé sport nous rappel le sport auto oui, sont aussi bêtes que les autres tiens :kaola:

Par

Si Fangio voyait ce qu'est devenu Maserati et ce type d'hommage à base de SUV en "édition spéciale" (un liseré sur des jantes et des surpiqures ridicules) ...

Par

En réponse à Aznog

Si Fangio voyait ce qu'est devenu Maserati et ce type d'hommage à base de SUV en "édition spéciale" (un liseré sur des jantes et des surpiqures ridicules) ...

Soyez assuré que Juan Manuel FANGIO serait enchanté au sortir d'un essai au volant d'une Maserati actuelle, en particulier un modèle TROFEO, avec un moteur d'origine Ferrari de 580 CV (nourris à l'avoine des circuits). Un Levante TROFEO, par exemple, est une usine à sensations et le Maître argentin l'adorerait.

Et la toute nouvelle MC, berlinette à moteur central "Nettuno" alors, qu'est-ce que l'argentin l'aimerait !

Par

Se faire "honorer" par des surpiqures sur un SUV par une marque dans le coma, sportivement morte depuis des décennies ... tu parles d'un hommage ...

Vivement l'édition spéciale "Schumacher" sur un SUV Ferrari Diesel avec comme seule modif, un autocollant "Limited Edition" à côté du crochet d'attelage.

Par

En réponse à Aznog

Se faire "honorer" par des surpiqures sur un SUV par une marque dans le coma, sportivement morte depuis des décennies ... tu parles d'un hommage ...

Vivement l'édition spéciale "Schumacher" sur un SUV Ferrari Diesel avec comme seule modif, un autocollant "Limited Edition" à côté du crochet d'attelage.

Maserati n'est pas "sportivement morte depuis des décennies". La marque au trident a littéralement écrasé le championnat GT1 dans les années 2000 avec sa fabuleuse MC12. Maserati ne dispose pas des budgets colossaux d'Audi ou Mercedes ou... Ferrari. Mais le talent est toujours là. Vous êtes libre de critiquer et moi d'apprécier. Bonne route.

Par

En réponse à Aznog

Se faire "honorer" par des surpiqures sur un SUV par une marque dans le coma, sportivement morte depuis des décennies ... tu parles d'un hommage ...

Vivement l'édition spéciale "Schumacher" sur un SUV Ferrari Diesel avec comme seule modif, un autocollant "Limited Edition" à côté du crochet d'attelage.

Mdrrrrr

C'est à dire qu'il s'agit de voitures. Tu me fais penser à mon voisin. Celui qui prend la pose déguisé en sirène mini robe noire pour FB.

Il passe toutes ses journées à faire les tâches ménagères avec sa femme:chut:

Par

En réponse à Aznog

Se faire "honorer" par des surpiqures sur un SUV par une marque dans le coma, sportivement morte depuis des décennies ... tu parles d'un hommage ...

Vivement l'édition spéciale "Schumacher" sur un SUV Ferrari Diesel avec comme seule modif, un autocollant "Limited Edition" à côté du crochet d'attelage.

Lol :biggrin:

Par

En réponse à Pays du Matin Frais

''On l'oublie un peu trop souvent, mais la marque au trident est bien la plus vieille en matière d'histoire du sport automobile italien, même si l'on a un peu trop tendance à penser à Ferrari''

C'est insultant pour Alfa Romeo... :nanana:

Où débuta un certain Enzo, si je ne m'abuse!

Par

En réponse à charly177

Soyez assuré que Juan Manuel FANGIO serait enchanté au sortir d'un essai au volant d'une Maserati actuelle, en particulier un modèle TROFEO, avec un moteur d'origine Ferrari de 580 CV (nourris à l'avoine des circuits). Un Levante TROFEO, par exemple, est une usine à sensations et le Maître argentin l'adorerait.

Et la toute nouvelle MC, berlinette à moteur central "Nettuno" alors, qu'est-ce que l'argentin l'aimerait !

Et puis, Fangio n'a jamais connu que des voitures hautes avec moteur AV (et tunnel de transmission)!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire