Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Mercato : Renault continue de faire son marché chez les concurrents

Dans Economie / Politique / Personnalités

Mercato : Renault continue de faire son marché chez les concurrents

La marque au Losange vient de recruter l'emblématique patron de la communication de Citroën.

Les grandes manœuvres chez Renault. Le nouveau directeur général du Losange, Luca de Meo, a vite mis les mains dans le cambouis pour relancer le groupe au Losange. S'il doit détailler son plan de bataille début 2021, il a déjà pris et officialisé plusieurs décisions importantes, notamment la réorganisation du groupe autour de quatre marques à la gestion plus indépendante et le remplacement de Renault par Alpine en Formule 1.

Cette refonte stratégique s'accompagne de grands changements du côté de l'organigramme. Depuis quelques semaines, Renault multiplie les recrutements. La marque a débauché de nombreux talents à d'autres équipes. On a l'impression de voir le constructeur agir comme un club de foot qui a reçu les moyens illimités d'un investisseur étranger dans le but de se constituer une équipe de rêve. D'ailleurs, Luca de Meo, fan de foot et adepte des métaphores footballistiques, a dit récemment qu'il veut ramener Renault "en finale de la Ligue des champions" d'ici sept ou huit ans.

Cet été, Renault s'est notamment offert Gilles Vidal, qui a été le patron du style de Peugeot pendant dix ans, et est à l'origine des derniers gros succès du Lion, dont le 3008. Sa venue faisait suite à celle d'Alejandro Mesonero-Romanos, qui était auparavant le patron du style de Seat. Ce dernier a donc suivi son boss, puisque Luca de Meo a dirigé Seat de 2015 à 2020. Ce n'est pas le seul qui a fait le voyage entre Barcelone et Paris. Christian Stein, directeur de la communication de Seat, va devenir directeur de la communication des marques du groupe Renault. Et ce n'est pas tout !

Cette fois, Renault annonce avoir recruté Arnaud Belloni, qui va rejoindre le service vente et marketing. Ce Français était directeur du marketing et de la communication de Citroën depuis 2015. Il a grandement œuvré à l'évolution du positionnement de la marque aux chevrons et de la refonte de son image. C'est donc une belle prise de guerre pour Renault auprès de PSA ! Pour Arnaud Belloni, c'est un retour aux sources, puisqu'il avait commencé chez le Losange. Il est ensuite passé par Skoda et Fiat.

Outre PSA et Seat, Renault ferait aussi son marché chez Toyota. Selon Les Echos, le Losange s'apprête à accueillir dans ses rangs Luciano Biondo, qui était le directeur de l'usine du japonais à Valenciennes. Luciano Biondo serait chargé de gérer les usines nordistes de Renault, dont Douai et Maubeuge.

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Forum Renault

Commentaires (61)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ils veulent de la fiabilité

Par

En espérant que ce melting-pot prenne pour redresser Renault :)

Par

"marketing. Ce Français était directeur du marketing et de la communication de Citroën depuis 2015. Il a grandement œuvré à l'évolution du positionnement de la marque aux chevrons et de la refonte de son image."

Ah, c'est donc l'un des coupables...

Par

En réponse à Maître_Yoda

"marketing. Ce Français était directeur du marketing et de la communication de Citroën depuis 2015. Il a grandement œuvré à l'évolution du positionnement de la marque aux chevrons et de la refonte de son image."

Ah, c'est donc l'un des coupables...

C'est ce que je me suis dit aussi :ange:

Par

Autant les recrues précédentes étaient perfomantes au vu du travail récent réalisé, autant le marketing Citroën... On ne peut pas dire que ce soit formidable. Étonnant, mais ils doivent bien mieux savoir ce qu'ils ont fait.

Espérons que l'ensemble se goupille bien

Par

Typique demi-vieux qui s'est laissé pousser le poil pour faire comme les autres : eh gars, tu vois pas que le look aventurier crado ne rime à rien quand on bosse en banlieue chez R'nô...

Par

En réponse à roc et gravillon

Typique demi-vieux qui s'est laissé pousser le poil pour faire comme les autres : eh gars, tu vois pas que le look aventurier crado ne rime à rien quand on bosse en banlieue chez R'nô...

Arrête d'être aigri comme ça.. Tu es imberbe c'est pas de ta faute mon loulou ! Ou serais tu jaloux ?

Tu es pathétique franchement.

Par

En réponse à laurel59

Arrête d'être aigri comme ça.. Tu es imberbe c'est pas de ta faute mon loulou ! Ou serais tu jaloux ?

Tu es pathétique franchement.

non, mais par contre ils embauchent donc des cadres Sup' et meme cadres dirigeants avec des salaires sans doute énormes - on attrape pas des mouches avec du vinaigre - et les 15.000 virés de Renault et meme possiblement 20.000 virés suite aux derniers propos du boss, tout ça doit ravir les salariés chez Renault en ce moment. AMBIANCE :blague::beuh:

Par

En réponse à laurel59

Arrête d'être aigri comme ça.. Tu es imberbe c'est pas de ta faute mon loulou ! Ou serais tu jaloux ?

Tu es pathétique franchement.

Ah... je devine en toi un suiveur du ch'nord...

un de plus...

Heureux que tu sois satisfait de ta néo-goule de bédouin du désert gars.

Par

A part ces considérations pileuses, devons nous comprendre que dans des tas de domaine clé, le constructeur au losange avait à sa tête une bande de pipes ?

Et que dire de Clotilde Delbos, initialement candidate au poste de De Meo, et très évidement placardisée.

Au passage, pas facile d'être une femme dans le nouveau board Rîno.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire