Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Mercedes : la fin des camions thermiques déjà programmée

Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie

Mercedes : la fin des camions thermiques déjà programmée

Mercedes annonce se laisser 20 ans pour abandonner le moteur thermique sur ses camions dans "ses marchés principaux", au profit de tracteurs à moteurs électriques et à pile à combustible ou à batteries.

Vingt ans, quel bel âge ! C'est également une durée relativement longue à l'échelle d'une vie, mais aussi un laps de temps finalement court pour un défi industriel et technologique à la hauteur de ce qu'annonce Mercedes. La division "Trucks" du constructeur allemand a confirmé une flotte de tracteurs neutre en CO2 à partir de 2039 "sur les marchés principaux".

Sachez qu'à l'heure actuelle, la part des tracteurs électriques vendus dans le monde est tout bonnement insignifiante. En clair, l'électrification dans le monde du transport de marchandises et quasiment inexistante, et en comparaison, celle de l'automobile est réellement en progression et marquante.

Autant dire que l'arrêt total des camions à moteur thermique dans 20 ans est un gros défi, qui sera certainement conditionné par les avancées en matière de batteries. Aujourd'hui, un pack de 100 kWh d'une grande berline pèse plus de 500 kg. Et il faudrait bien 5 à 10 fois cette capacité pour un camion chargé à près de 40 tonnes, sans parler du temps interminable pour recharger.

Un premier pas sera franchi en 2022 avec la présentation de l'eActros, la première version électrique de l'Actros, le fer de lance de la gamme Mercedes Trucks. Pour le tracteur à pile à combustible, en revanche, il faudra se montrer patient : Mercedes table sur des produits disponibles au mieux à la fin de la prochaine décennie.

Des limites de CO2 aussi pour les camions

Une loi à niveau européen a été votée il y a quelques mois et pose désormais les bases d'un cadre pour limiter les émissions de CO2 du secteur du transport, jusqu'ici "épargné", contrairement à l'automobile. Il faut en effet rappeler que 25 % des émissions polluantes en Europe dans le domaine du transport proviennent des camions, alors qu'ils représentent une très faible part des véhicules sur les routes. 

La nouvelle limite imposera une réduction de 30 % des émissions de CO2 d'une flotte de camions en 2030 par rapport aux niveaux actuels, avec un passage intermédiaire à 15 % d'ici 2025. L'émergence (toute relative, pour le moment) des camions à énergie alternative n'est donc pas totalement due au hasard.

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (76)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

20 ans c'est énorme... Rien d'étonnant sur un marché pour lequel le diesel est à ce jour irremplaçable. D'ailleurs quelqu'un a vu le tesla truck annoncé à gros coups de com' il y a 3 ans environ? Il est déclaré disparu, je crois.... en tout cas ceux qui auraient passé commande (walmart...( se gardent bien de communiquer).

Par

D'ailleurs ça donne quoi les moteurs pile à combustible niveau résultat ? A puissance égale, ça se comporte comment ?

Par

D'ici la il n'y aura plus que des semi tesla sur les routes !

Par

Quand il passeront les tracteurs à l'éléctrique,

ils finiront par mettre des pantographes sur les autoroutes...

Puis onn aura surement l'idée de mettre un rail pour que le camion soit autonome sans soucis...

Et quelqu'un finira bien par se demander si le train ce serait pas au final la meilleure solution....

... une solution infiniment plus viable sure et sobre sur longue distance pour le transport de marchandise...

Par

En réponse à Philippe2446

20 ans c'est énorme... Rien d'étonnant sur un marché pour lequel le diesel est à ce jour irremplaçable. D'ailleurs quelqu'un a vu le tesla truck annoncé à gros coups de com' il y a 3 ans environ? Il est déclaré disparu, je crois.... en tout cas ceux qui auraient passé commande (walmart...( se gardent bien de communiquer).

en même temps, la durée de vie d'un camion est très importante. ce qui explique une échelle de temps différente entre camions et voitures.

Par

En réponse à Rodger29

D'ici la il n'y aura plus que des semi tesla sur les routes !

si on pouvait déjà en voit... un seul, aujourd'hui... :biggrin:

car ça ne court pas les rues, visiblement...

Par

En réponse à nous75again

Quand il passeront les tracteurs à l'éléctrique,

ils finiront par mettre des pantographes sur les autoroutes...

Puis onn aura surement l'idée de mettre un rail pour que le camion soit autonome sans soucis...

Et quelqu'un finira bien par se demander si le train ce serait pas au final la meilleure solution....

... une solution infiniment plus viable sure et sobre sur longue distance pour le transport de marchandise...

pour ça, faudrait qu'il y ait des voies ferrées un peu partout, ce qui n'est plus le cas depuis au moins une cinquantaine d'années...

rien n'empêche de revenir comme en 1900, mais forcément, ça a un coût...

Par

le bal des menteurs est ouvert.

Par

En réponse à mynameisfedo

pour ça, faudrait qu'il y ait des voies ferrées un peu partout, ce qui n'est plus le cas depuis au moins une cinquantaine d'années...

rien n'empêche de revenir comme en 1900, mais forcément, ça a un coût...

On peut très bien mettre des containers sur des trains.

Mais quand il s'agit de faire une noria de camions dans la vallée du Rhône à Rungis pour apporter à bouffer aux parigots, toute l'infra y est sauf les investissements dans les wagons récents si j'ai bien compris, il n'est pas nécessaire de penser à 1900 pour se dire qu'on marche cul par dessus tête en 2019.

Après, qu'au niveau local, ça rayonne et qu'il n'y ait plus de trains, oui.

Encore qu'on revienne au tram en agglo mais on pourrait imaginer du transport suspendu, par câble, on sait faire aussi.

Tout ça suppose une volonté politique d'aller dans ce sens et d'investir pour le siècle à venir. Soit de faire montre d'un peu de planification au lieu de se vautrer dans la courte vue.

Bref, ça impose de sortir un peu du cadre ce qui suppose de se décoller la pulpe qui stagne au fond de la boite crânienne !

Par

mettre camion et neutre en co2 dans la même phrase, ils ont osé

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire