Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Mercedes va devenir le premier constructeur à commercialiser des véhicules autonomes de niveau 3

Dans Futurs modèles / Technologie

Olivier Pagès

Quand on parle de voitures autonomes, on pense forcément à Tesla avec son système d'autopilot, pourtant c'est bel et bien Mercedes qui va devenir la première marque à commercialiser des véhicules disposant d'un niveau d'autonomie de niveau 3 et cela dès ce mois-ci.

Mercedes va devenir le premier constructeur à commercialiser des véhicules autonomes de niveau 3

Regarder la télévision au volant va prochainement devenir réalité et c'est Mercedes qui va être la première marque à dégainer. La firme à l'étoile va, en effet, vendre en Allemagne à partir de la mi-mai cette option dénommée "Drive Pilot" sur ses deux berlines haut de gamme, les Classe S et EQS aux prix respectifs de 5 000 et 7 430 euros hors taxes.

Le système fixe toutefois des barrières puisqu'il autorise à lever les mains du volant et détourner son regard de la route en cas de fort trafic sur les autoroutes, avec une vitesse maximale de 60 km/h. Le conducteur pourra ainsi consulter des mails, naviguer sur Internet ou regarder un film sur l'écran central de la voiture, mais il devra être à tout moment en capacité d'intervenir en moins de dix secondes si le système le lui demande. Dans le cas contraire, la voiture s'arrêtera automatiquement "de manière sécurisée", selon la formule choisie par Mercedes.

Pour rappel, l'Allemagne est pionnier européen en matière de conduite autonome puisque la conduite de niveau 3 y est autorisée depuis 2017. Mercedes avait obtenu en décembre dernier la première homologation mondiale pour commercialiser des véhicules hautement autonomes conformes à la norme UN-R157, là où la législation locale l'autorise. Après l'Allemagne, Mercedes espère pouvoir obtenir d'ici la fin de l'année l'autorisation de commercialiser cette technologie en série en Californie et au Nevada.

Avec cette avancée, Mercedes prend une sérieuse avance sur ces adversaires que ce soit Audi, qui avait introduit cette technologie sur la dernière A8 avant de faire marche arrière ou bien évidemment Tesla qui doit faire face actuellement à une vague de critiques du régulateur américain, qui lui reproche d'avoir ignoré ses recommandations sur le système d'aide à la conduite.

SPONSORISE

Actualité Mercedes

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire