Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Mitsubishi e-Evolution Concept : SUV et électrique - En direct du salon de Genève 2018

Dans Futurs modèles / Concept-cars

Mitsubishi est venu à Genève avec un concept, qui deviendra à terme le futur SUV de la marque. Encore un SUV me direz-vous... Oui. Celui-là est électrique et ultra-connecté, avec son intelligence artificielle embarquée.

Mitsubishi e-Evolution Concept : SUV et électrique - En direct du salon de Genève 2018

Déjà présenté au salon de Tokyo en octobre 2017, ce concept fait ses premiers pas sur la scène européenne au salon helvétique. Il est préfiguré, très en avance certes, un futur petit SUV urbain qui devrait intégrer la gamme Mitsubishi dans quelques années, et dans au moins 5 à 6 ans pour ce qui est d'une version électrique. Car ce concept, le "e-Evolution", s'il est un SUV de plus, est aussi électrique, et intelligent !

La face avant, avec son aspect en pointe, ses optiques surplombant des grandes entrées d'air, est plutôt dynamique et plaisante à notre sens.
La face avant, avec son aspect en pointe, ses optiques surplombant des grandes entrées d'air, est plutôt dynamique et plaisante à notre sens.
La partie arrière est massive. La forme hexagonale est censée rappeler la forme du support de roue de secours du dernier Pajero.
La partie arrière est massive. La forme hexagonale est censée rappeler la forme du support de roue de secours du dernier Pajero.

 

Esthétiquement, il annonce aussi, comme tout bon concept, quelques orientations. Une calandre en pointe, de larges prises d'air sous les optiques, une surface vitrée panoramique, des montants arrière en forme d'ailerons (très à la mode), tout cela se retrouvera peut-être un jour sur les modèles de série du constructeur japonais. Et donne à ce concept une allure ramassée, compacte et futuriste.

À l’intérieur, c'est futuriste et à base d'écrans, beaucoup d'écrans, et grands. Ils couvrent toute la surface de la planche de bord. Les deux plus petits affichent les images des caméras avant et arrière.

La planche de bord est recouverte presque entièrement d'un immense écran plat, affichant informations de conduite, multimédia, rétrovision, etc.
La planche de bord est recouverte presque entièrement d'un immense écran plat, affichant informations de conduite, multimédia, rétrovision, etc.

Moteur : électrique ; intelligence : artificielle

Sous cette robe se cache une motorisation 100 % électrique, dont on ne connaît finalement pas grand-chose, tant la marque reste discrète sur les caractéristiques. On sait seulement que ce sont 3 moteurs qui propulsent le e-Evolution Concept. Un sur l'essieu avant, et deux sur l'essieu arrière, qui assurent aussi une fonction de Torque Vectoring, c’est-à-dire une gestion de la répartition du couple qui permet de gérer et contrôler la trajectoire, à la manière d'un ESP, mais sans freiner, simplement en régulant la puissance et le couple envoyés aux roues arrière. La batterie est annoncée comme étant de "haute capacité" (sic) et les performances, si l'on en croit l'affichage des écrans derrière le concept, élevées (plus de 200 km/h). Les étriers de frein sont eux aussi électriques.

Le e-Evolution propose par ailleurs une technologie de pointe. Il est connecté, certes, mais aussi, intelligent. En effet, une IA (intelligence artificielle) embarquée permet de communiquer. Entre la voiture et le chauffeur, entre passagers, entre la voiture et la maison. Dans le principe, cette auto est capable, à la manière des enceintes connectées type Google Home, de reconnaître les différents passagers, de connaître les goûts de chacun de façon personnalisée, et de proposer à chacun des informations ou des contenus qui leur correspondent. Elle est capable de reconnaître le langage naturel, de converser avec les passagers. Mais aussi, elle est capable de reconnaître si le conducteur est expérimenté ou pas, selon les situations de conduite. Et par conséquent, de lui proposer vocalement ou sur le grand écran de l'habitacle, des conseils de conduite. Pourquoi pas.

 

J'aime

Le design de la partie avant. Futuriste, impressionnant, je trouve qu'il va dans le bon sens et j'espère qu'il préfigure des modèles sympas à l'avenir.
Le design de la partie avant. Futuriste, impressionnant, je trouve qu'il va dans le bon sens et j'espère qu'il préfigure des modèles sympas à l'avenir.

Je n'aime pas

Le design de la partie arrière. Bizarre comme une voiture peut plaire à l'avant, et déplaire à l'arrière. Mais je trouve cette poupe trop volumineuse, disproportionnée.
Le design de la partie arrière. Bizarre comme une voiture peut plaire à l'avant, et déplaire à l'arrière. Mais je trouve cette poupe trop volumineuse, disproportionnée.

 

L'instant Caradisiac : non à l'intelligence artificielle intrusive

L'intelligence artificielle. Vaste débat sur son intérêt en automobile, et dans la société en général. Je suis peut-être déjà rétrograde (si c'est pas dommage, à même pas 40 ans), mais une voiture qui écoute tout ce que je dis, qui apprend à me connaître, me reconnaît et me propose ensuite des informations ou des services qui soi-disant me seront adaptés... Bah non, je n'en veux pas. Qui stocke ces informations ? Qui en profite, qui fait son beurre dessus ? Pas moi en tout cas ! Alors tout comme je ne veux pas d'enceintes connectées à la maison, je ne voudrais pas de ce type de voiture.

 

Mitsubishi e-Evolution Concept : SUV et électrique - En direct du salon de Genève 2018

Portfolio (7 photos)

Commentaires (19)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On dirait du LEXUS encore plus lourdingue l'avant(type "Prédator" hypertrophié) :blague:

C'est donc devenu ça le Mitsubicric :bah:

Par

Je trouve aussi que l'arrière du concept-car de Mitsubishi est trop disproportionné.:bah:

Par

Aïe, aïe, aïe, aïe, aïe !!!.. C'est de plus en plus la mode des voitures de plus en plus moches.

Ça fait monde à la Mad Max pré-terminatorien...

Ça craint !!!!! :peur: :peur: :peur:

Par

... On est loin de la Mitsubishi 3000 GT qui était une belle voiture...

Par

C'est un concept. Jamais un truc pareil ne sortira....

Par contre niveau intelligence artificielle sur Caradisiac on est servi. Rien que le premier à commenté ce sujet en a une.

Et elle est très très artificielle....

Par

En réponse à anneaux nîmes.

C'est un concept. Jamais un truc pareil ne sortira....

Par contre niveau intelligence artificielle sur Caradisiac on est servi. Rien que le premier à commenté ce sujet en a une.

Et elle est très très artificielle....

Et quand le commentaire n'apporte strictement aucun intérêt... :jap:

Par

Renault et nissan vont probablement profiter des dernières technologies de Mitsubishi. ...car elle fait partie de l'alliance. Dans l'avenir psa aura gravement du retard sur son concurrent direct Renault

Par

Effectivement, c'est pas du joli... sans parler du crash test piéton! Aucune chance! Restera un concept...

Par

En réponse à ToyotaLexus

Commentaire supprimé.

Faut voir... si effectivement la pédale d'accélérateur casse, si les airbags sont défectueux et si les alliages de métaux ne correspondent pas aux propriétés déclarées, c'est une copie de Toyota/Lexus.

Par

Pourquoi Mitsubishi ne fait pas des voitures aussi design que ses concepts ?:bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire