Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Mondial de Paris 2022 - Alpine A110 R : du carbone à admirer !

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Alan Froli, Walid Bouarab , mis à jour

Le salon de Paris est l'occasion pour Alpine de présenter au public son modèle le plus affûté, en l'occurrence l'A110 R. Dédiée à la piste, la plus radicale des "berlinettes" ne fait pas dans l’esbroufe. Au programme : allègement maximal, aérodynamique peaufinée et trains roulants aux petits oignons. Forcément, l'addition est salée, mais quand on aime…

Mondial de Paris 2022 - Alpine A110 R : du carbone à admirer !

Nous avions eu l'honneur de découvrir l'A110 R dans des locaux très confidentiels d’Alpine en région parisienne. Un lieu où se passe une partie du travail d’ingénierie que l’on retrouve, plus tard, sur les circuits de Formule 1. Nous la retrouvons donc sur le stand de la marque Dieppoise du Mondial. L'occasion de revenir sur tout ce qui fait le sel de ce collector amené à vous emmener danser sur piste, du moins si vous en avez les moyens…

Mondial de Paris 2022 - Alpine A110 R : du carbone à admirer !

Mondial de Paris 2022 - Alpine A110 R : du carbone à admirer !

 

 

 Avec la R, Alpine vient chapeauter sa gamme d'une version dédiée à la piste.
Avec la R, Alpine vient chapeauter sa gamme d'une version dédiée à la piste.
La 110 R inaugure un capot en carbone permettant de gagner 2,9 kg. Toujours ça de pris...
La 110 R inaugure un capot en carbone permettant de gagner 2,9 kg. Toujours ça de pris...

La R, est donc une pure pistarde. Elle chapeaute toutes les autres versions en se montrant de loin la plus radicale, du moins si l'on excepte la très exclusive version Fernando Alonso limitée à 32 exemplaires. Une très généreuse utilisation de carbone, un aérodynamisme entièrement repensé, un intérieur plus radical et une nouvelle teinte proposée, le Bleu Racing Mat, qu’elle partage avec l’A522 de Formule 1. Cette version R en impose. Plus basse et élargie visuellement, cette A110 semble tout droit enfuie d’un championnat de tourisme, une sorte de GT4 banalisée. Toujours est-il que cette version a été pensée pour ceux qui souhaitaient un usage plus intensif sur circuit… tout en pouvant s’y rendre par la route. Les améliorations techniques apportées à la déjà très efficace A110 S commencent, bien évidemment, par l’allègement.

L'aileron est le même que sur la S, mais les mâts utilisés lui permettent d'être moins incliné. Ces derniers assurent également moins de turbulence.
L'aileron est le même que sur la S, mais les mâts utilisés lui permettent d'être moins incliné. Ces derniers assurent également moins de turbulence.
Les jantes sont en carbone. Différentes à l'avant et à l'arrière, elles permettent d'économiser 12,5 kg. Mais gare à ne pas les cogner, car elles seront hors de prix…
Les jantes sont en carbone. Différentes à l'avant et à l'arrière, elles permettent d'économiser 12,5 kg. Mais gare à ne pas les cogner, car elles seront hors de prix…
L'énorme capot avant passe au tout carbone. Il participe à la meilleure vitesse de pointe et favorise le refroidissement via des écopes tracées dans la masse.
L'énorme capot avant passe au tout carbone. Il participe à la meilleure vitesse de pointe et favorise le refroidissement via des écopes tracées dans la masse.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dès le premier coup d’œil, cette A110 R « semble » plus légère. Et pour cause, le carbone est omniprésent et très voyant. Le très imposant capot avant donne du caractère à la face, mais permet également d’améliorer la vitesse de pointe et participe à l’optimisation aérodynamique. Les jantes en fibre de carbone ont été spécifiquement développées pour cette A110 R. Plus ouvragées à l’avant, elles offrent un meilleur refroidissement des freins. Celles de l’arrière, plus carénées, permettent de mieux maîtriser la traînée. La lunette arrière a également été remplacée par une grande pièce en fibre de carbone. Ces pièces, pensées, développées, et fabriquées par le spécialiste Duqueine impressionnent par leur légèreté une fois en mains. Les jantes, à elles seules, ont permis d’économiser plus de 12 kg. Reste qu'il faudra un portefeuille bien garni pour oser les utiliser sur route et sur piste, car le moindre choc risque d'entraîner des réparations coûteuses, même si Alpine nous annonce une conception en deux parties. Au total, cette version R arriverait à économiser 34 kg sur la balance par rapport à une A110 S de même puissance. Une valeur qui peut paraître légère, mais le but est avant tout d’abaisser – encore plus – le centre de gravité.

À bord, seuls les sièges baquet Sabelt et la présence d'Alcantara confinent à la compétition. Pour le reste, on retrouve l'ambiance connue des Alpine.
À bord, seuls les sièges baquet Sabelt et la présence d'Alcantara confinent à la compétition. Pour le reste, on retrouve l'ambiance connue des Alpine.
Offrant un soutien remarquable, les sièges en carbone participent également à l'allégement (-5 kg).
Offrant un soutien remarquable, les sièges en carbone participent également à l'allégement (-5 kg).

L’autre axe de travail majeur fut l’optimisation de la partie aéro. Pour cela, l’Alpine A110 R a bénéficié d’un travail en soufflerie avec des outils aussi pointus que ceux utilisés en Formule 1. L’objectif, trouver un ratio optimal entre appui aérodynamique et traînée. En clair, assurer un maximum de dynamisme et d’adhérence dans le sinueux (y compris rapide), sans pour autant défavoriser les hautes vitesses. Fond plat, diffuseur repensé, élargi et allongé, flaps latéraux, bras de suspension carénés… L’A110 R hérite de ce qui se fait de mieux en la matière. À l’arrière, l’aileron est le même qu’utilisé pour le kit aéro de l’A110 S. Mais il repose sur des mâts différents, il est moins incliné, avec un angle d’attaque plus faible.

Les poignées de porte ont été remplacées par des sangles en toile.
Les poignées de porte ont été remplacées par des sangles en toile.
La lunette arrière a également été remplacée par une pièce en fibre de carbone. Les ouvertures en son bas viennent directement refroidir le moteur.
La lunette arrière a également été remplacée par une pièce en fibre de carbone. Les ouvertures en son bas viennent directement refroidir le moteur.
Cette lame avant est reprise de la version S dotée du Kit Aéro.
Cette lame avant est reprise de la version S dotée du Kit Aéro.

 

 

 

 

 

 

 

Les améliorations ont également touché le châssis, abaissé de 10 mm pour l’occasion (par rapport à une A110 S). On peut également ensuite aller chercher 10 mm supplémentaires grâce à des amortisseurs configurables. Par ailleurs, ces derniers bénéficient d’un réglage hydraulique graduel (20 crans), permettant « d’ajuster la loi effort-vitesse en compression et détente » selon Alpine. Le roulis est d’autant plus maîtrisé grâce à une raideur augmentée des barres de 10 % à l’avant et 25 % à l’arrière. Côté pneumatique également, l’ A110 R chausse forcément les semi-slicks Michelin Pilot Sport Cup 2. Côté freinage, on retrouve le système Brembo de la S et notamment les disques de 320 mm à l’avant comme à l’arrière. Ils disposent toutefois d’un système de refroidissement spécifiquement avec des conduits d’air directement montés sur les bras supérieurs du train avant.

Au total, cette A110 R économise 34 kg par rapport à une S pareillement motorisée.
Au total, cette A110 R économise 34 kg par rapport à une S pareillement motorisée.
Le volant en alcantara est également repris à la version S.
Le volant en alcantara est également repris à la version S.

 

À bord, l’intérieur de l’A110 est préservé, rehaussé ici par des sièges Sabelt, eux aussi en carbone et offrant un maintien optimal. L’alcantara est bien évidemment de rigueur dans cet habitacle qui ne semble pas avoir tout sacrifié pour la performance. Pour le reste, on retrouve la mécanique classique de l’Alpine A110 S, à savoir le 1.8 de 300 ch (ici le rapport poids puissance tombe à 3,6 kg/ch). Il développe toujours 340 Nm de couple dès 2 400 tr/min. En revanche, cette A110 R accélère plus fort avec un 0 à 100 km/h réalisé en 3,9 secondes (au lieu de 4s2), un 1 000 m D.A. en 21s9, tandis que la vitesse de pointe a été débridée pour atteindre 285 km/h. L'équipe Alpine avait profité  de notre visite pour nous faire entendre la sonorité de cette version, qui bénéficie d’une ligne d’échappement spécifique à double parois pour préserver les autres pièces de la chaleur. Un son très typé Alpine, que l’on reconnaît effectivement plus rauque.

Les sorties d'échappement à doubles parois permettent de protéger les autres pièces de la chaleur. La sonorité est plus rauque, sans être bestiale.
Les sorties d'échappement à doubles parois permettent de protéger les autres pièces de la chaleur. La sonorité est plus rauque, sans être bestiale.
Les amortisseurs de l'A110 R sont réglables et permettent, via une bague crantée, d'adapter l'amortissement aux différents types de tracés.
Les amortisseurs de l'A110 R sont réglables et permettent, via une bague crantée, d'adapter l'amortissement aux différents types de tracés.
Les écopes arrimées sur les bras de suspension permettent de favoriser le refroidissement des freins signés Brembo.
Les écopes arrimées sur les bras de suspension permettent de favoriser le refroidissement des freins signés Brembo.

 

 

 

 

 

 

 

J'aime

Les sangles rouges et surtout l'habillage du mobilier en microfibre, qui apporte une touche de raffinement en masquant le plastique dur.
Les sangles rouges et surtout l'habillage du mobilier en microfibre, qui apporte une touche de raffinement en masquant le plastique dur.

Je n'aime pas

Le design différent entre les jantes avant et arrière, ce n'est pas mon truc. Au passage, je préfère le style des jantes avant.
Le design différent entre les jantes avant et arrière, ce n'est pas mon truc. Au passage, je préfère le style des jantes avant.

Toutes ces modifications coûtent très cher : 105 000 €, soit… 32 500 € de plus que la S (déjà très efficace sur circuit) et grosso modo le prix d'une Porsche Cayman GT4, plus lourde certes, mais équipée d'un six cylindres atmosphérique de 420 ch. Mais si vous en voulez encore plus, Alpine va encore plus loin avec la série limitée Fernando Alonso (32 exemplaires), plus perfectionnée encore et affichée à 148 000 €. Hélas, il nous faudra encore attendre pour l'admirer, car elle était aux abonnés absents du salon de Paris.

C'est au Japon, lors du Grand Prix de Suzuka, que l'Alpine A110 R fera ses débuts publics.
C'est au Japon, lors du Grand Prix de Suzuka, que l'Alpine A110 R fera ses débuts publics.
La R n'est pas une série limitée et restera au catalogue, au tarif de 105 000 euros.
La R n'est pas une série limitée et restera au catalogue, au tarif de 105 000 euros.
 
 
 
 
 

 L'instant Caradisiac

Le président Emmanuel Macron a bien sûr fait le déplacement pour le Mondial de l'Automobile et a passé une bonne quinzaine de minutes sur le stand Alpine, où Luca De Meo, patron du groupe Renault, a pu lui présenter les évolutions de l'A110 mais également la Formule 1 de la marque.
Le président Emmanuel Macron a bien sûr fait le déplacement pour le Mondial de l'Automobile et a passé une bonne quinzaine de minutes sur le stand Alpine, où Luca De Meo, patron du groupe Renault, a pu lui présenter les évolutions de l'A110 mais également la Formule 1 de la marque.

Photos (66)

En savoir plus sur : Alpine A110 (2e Generation)

SPONSORISE

Actualité Alpine

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire