Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Non, le véhicule électrique ne nuit pas gravement au pacemaker !

Non, le véhicule électrique ne nuit pas gravement au pacemaker !

On nous convainc tous les jours que les émissions produites par un moteur thermique sont nocives pour notre santé. Mais un véhicule qui roule à l’électricité ? Côté pollution instantanée, nous sommes sauvés. Cependant, l’engin n’est pas neutre. On rappellera ainsi que, par mesure de prudence des médecins conseillent aux porteurs de stimulateurs cardiaques, appelés aussi pacemakers, d’éviter la manipulation d’appareils électriques lorsqu’ils sont branchés. La voiture à batteries entre-t-elle en ligne de compte ? Une question essentielle lorsque l’on sait que plus de 40 000 de ces petits appareils sont implantés chaque année en France.

Le stimulateur cardiaque ou pacemaker est un dispositif médical qui peut être greffé dans l’organisme de personnes dont le cœur bat trop lentement ou de façon irrégulière. Il est notamment composé d’un boîtier en titane qui constitue un écran efficace qui protège ses composants électroniques contre les risques d’interférences électromagnétiques avec la plupart des appareils électriques ménagers.

Certes, mais quid de la voiture électrique ? Deux médecins du Good Samaritan Hospital de Dayton, aux États-Unis, ont mené une étude portant sur un échantillon de 34 volontaires, composés de 26 hommes et de huit femmes, dont la moyenne d’âge est de 69 ans. Ils portaient tous un implant cardiaque. Le groupe a été placé à divers endroits d’une Tesla S P90D en pleine recharge rapide, un scénario évalué comme le risque le plus élevé, puisque le champ électromagnétique émis à ce moment est le plus puissant.

Lers stimulateurs, réglés au niveau de sensibilité maximale, ont été branchés sur un monitoring qui n’a détecté aucune interférence ou fonctionnement anormal pendant les expériences. Un résultat qui a été validé par une troisième sommité de la science, le Dr Khabir Bjasin, directeur du service d’électrophysiologie cardiaque au Lenox Hill Hospital de New York City. Ce dernier a conclu : « en théorie, tout dispositif électronique émet des signaux qui peuvent provoquer le dysfonctionnement d’un implant cardiaque. L’étude montre que les ondes électromagnétiques engendrées par le véhicule électrique sont trop faibles pour provoquer des interférences avec des implants cardiaques. Les personnes porteuses de ces dispositifs peuvent conduire ou utiliser une voiture électrique en toute sécurité ».

Voilà qui est clair. Cependant, cette enquête ne constituait qu’une première étape dans la démonstration de l’innocuité des véhicules électriques pour les porteurs d’implants cardiaques. À suivre donc…

Mots clés :

Commentaires (13)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ne pas confondre une voiture électrique avec une plaque a induction :coolfuck:

Par

pour l'instant les infrastructures routière conçue pour le thermique à l'âge d'or du vieux continent ne sont pas aptes à accueillir 100/100 de véhicule électrique ( imagine une grande ville européenne avec 100/100 de véhicule électrique).par exemple Paris ou Berlin ...

Pourtant la technologie Japonaise va bientôt être disponible en europe , Panasonic avec Toyota et Mazda sont en recherche permanente depuis plus de 15 ans dans leurs "labo" et vu qu'ils ont réussi à mettre au point une auto électrique digne du nom "automobile " elle arrivera en temps voulu ( trop tôt ) il faut vendre du pétrole là tout de suite.

Mais en même temps faire payer ceux qui roulent au essence/diesel car ils sont des méchants pollueur !!!!!

mais bien naturellement en ne leurs laissant pas le choix vu que les infrastructures sont inaptes à ce jour pour accueillir 100/100 de véhicule électrique .

de plus il faut des litres de pétrole pour fabriqué un véhicule électrique , des matériaux rare et coûteux qui manqueront bien plus vite que le pétrole , un recyclage bien plus polluant , et tout naturellement maintenir les réacteurs nucléaire vétuste en fonction pour alimenter cette énergie propre sur du longs terme .

( en ne prenant pas en compte la fabrication , alimentation , recyclage ) .

:bien:

j'imagine qu'en retard nous serons prêt , juste un peu avant les Belges par exemple .

Par

Pas vraiment étonnant qu'elles soient inoffensives...

En sachant que les pace-makers ou défibrillateurs implantés après 1980 n'ont aucun risque de déprogrammation lié aux champs électriques ou toute autre source d'électricité. Les patients avec un pace-maker peuvent passer un IRM, subir une opération chirurgicale durant laquelle on utilise systématique le bistouri électrique (qui est une puissante source d'électricité traversant le corps du patient) sans risque pour leur matériel.

De plus, ces dispositifs ont tous un "mode de protection" si un problème devait arriver. Les réglages de l'appareil se réinitialisent et assurent un fonctionnement normal du dispositif le temps d'un nouveau réglage.

Par

Heureusement que les pacemakers soit mieux concu que les voitures!!

Par

Je me pose toujours cette question de cette depense energetique en électricité qu imposerai des voitures tout electrique!!!

Apres la solution est aussi dans les économies concernant le chauffage electrique et les maisons.

Par

Essayez avec un taser...

Par

Si le mec crève ! La voiture continue à roulé ? :blague:

Par

En réponse à matrix71

Si le mec crève ! La voiture continue à roulé ? :blague:

Je ne sais pas si la voiture électrique nuit à le santé, mais internet nuit à l'orthographe !

Euh... Des cours de conjugaison prévus sur ta liste de cadeaux de Noël ?

Par

En réponse à matrix71

Si le mec crève ! La voiture continue à roulé ? :blague:

Bonne question

Par

En réponse à evage

Je ne sais pas si la voiture électrique nuit à le santé, mais internet nuit à l'orthographe !

Euh... Des cours de conjugaison prévus sur ta liste de cadeaux de Noël ?

Le santé ? C'est mignon tout plein venant d'un prescripteur de leçons.

L'orthographe est la science des ânes, aurait dit Napoléon.

Elle serait aussi la politesse de la langue.

Âne ou malpoli, ou les deux ?.

L'orthographe fait plus appel à la mémoire visuelle qu'à une forme d'intelligence, en tout cas en français.

À l'heure où fleurissent les assistants sur tablettes et mobiles avec lesquels il est aisé de se fourvoyer plus vite que ses doigts, personne n'est à l'abri d'un écart.

Et on a vu bien pire, difficilement déchiffrable, ce qui n'est pas vraiment le cas ici même si ça peut "piquer les yeux" un moment.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire