Publi info

Norvège : les voitures rechargeables ont représenté 50 % du marché en 2018

Norvège : les voitures rechargeables ont représenté 50 % du marché en 2018

La Norvège et ses spécificités ! La fiscalité incitative, les bornes de recharge partout et la grande diffusion des modèles rechargeables ont fait qu'ils ont représenté 50 % du marché du neuf en 2018. Un record pour ce pays scandinave qui devrait continuer sur sa lancée.

Grosses aides à l'achat, possibilité de rouler dans les couloirs de bus, d'avoir des exemptions au péage, de payer moins cher (voire de ne pas payer) le stationnement, accès aux bornes de recharge un peu partout : on comprend vite pourquoi les Norvégiens se ruent sur les voitures rechargeables. Dans un pays où le coût de la vie est conséquent (bien plus élevé qu'en France), l'achat d'une voiture thermique est presque impossible pour bon nombre de citoyens norvégiens qui se tournent donc vers l'électrique, largement encouragés par leur gouvernement et les aides publiques.

Et forcément, cela s'en ressent dans les chiffres. En 2018, la Norvège a battu un nouveau record avec des véhicules rechargeables qui ont représenté 49,1 % de parts de marché. Oui, vous avez bien lu, les voitures hybrides rechargeables et électriques ont représenté la moitié des ventes totales d'automobiles dans tout le pays en un an.

Un bilan qui ne pourrait pas être constaté ailleurs qu'en Norvège, puisqu'aucun autre pays n'a les spécificités de ce territoire de Scandinavie qui produit, en plus, énormément d'électricité renouvelable.

Les Nissan Leaf, Volkswagen Golf, BMW i3, Tesla Model X et Mitsubishi Outlander PHEV sont les cinq meilleures ventes en véhicules rechargeables de 2018. Rappelons que la Norvège s'est fixée d'interdire la vente de voitures thermiques pour 2025. Il reste donc six ans aux hybrides et électriques pour gagner encore 50 % de parts de marché.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (23)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La raison on la voit sur la photo : ils descendent la Galdhøpiggen même en hiver avec une autonomie suffisante en bas car rechargées.

Il paraît qu'ils remontent les voitures au moyen de remontées mécaniques en été.

Essayez en Hollande, pas de plaisir automobile électrique là bas.

Par Profil supprimé

Norvège

3e exportateur mondial de gaz naturel :oui:

14e pays producteur de pétrole :oui:

source wiki

"Les émissions de CO2 liées à l'énergie en Norvège étaient en 2015 supérieures de 61 % à la moyenne mondiale et de 12,6 % à la moyenne européenne ; 59 % de ces émissions provenaient du pétrole et 31 % du gaz ; les secteurs émetteurs étaient surtout le transport (39 %) et l'industrie des hydrocarbures (34 %)." :areuh:

:coucou: :coucou: :coucou: :coucou: l'exemple et le pays à suivre selon certains écolos (enfin là pseudo écolos surtout)

Par

Excellent , vue que la Norvège est le 7e producteur et le 3e exportateur mondial de pétrole , CQFD ...

Par

En réponse à Profil supprimé

Norvège

3e exportateur mondial de gaz naturel :oui:

14e pays producteur de pétrole :oui:

source wiki

"Les émissions de CO2 liées à l'énergie en Norvège étaient en 2015 supérieures de 61 % à la moyenne mondiale et de 12,6 % à la moyenne européenne ; 59 % de ces émissions provenaient du pétrole et 31 % du gaz ; les secteurs émetteurs étaient surtout le transport (39 %) et l'industrie des hydrocarbures (34 %)." :areuh:

:coucou: :coucou: :coucou: :coucou: l'exemple et le pays à suivre selon certains écolos (enfin là pseudo écolos surtout)

Qui a parlé d'écologie?

La raison de véhicules électriques actuellement n'est plus vraiment écologique mais bien souvent économique...on sait depuis un moment qu'écologiquement parlant, c'est pas beaucoup mieux que le reste. Économiquement par contre, c'est encore très intéressant dans pas mal de pays...

Par

Avec toutes les aides, le gramme de CO2 économisé, il revient à combien ?

parce que pas de TVA à l'achat, pas de taxe de circulation annuelle, parking et ferry gratuits, pas de péage urbain, etc... ça en fait des sous ... et pas qu'un peu.

Evidemment cela est possible parce que le gouvernement Norvégien est assis sur son tas d'or, pardon de pétrole qu'il nous revend au prix fort ... mais absolument pas transposable en France, pays bien plus peuplé et en faillite.

En plus 90% des batteries des VES sont fabriquées dans des pays carbonés donc selon ICCT avec un CO2 = 2 grammes par km et par kWh embarqué ...

Ce qui, hors carburant électrique met la TESLA au même niveau qu'un gros SUV thermique et une Leaf 40kWh à 80g de CO2

Par

Déjà le marché automobile Norvégien c'est pas non plus 2 millions de voiture à l'année hein.

De plus il ne faut pas oublier que, ce n'est pas une mauvaise chose, si les VE disposent de considérables exonérations et autres subventions c'est parce que la Norvège est royalement assise sur de grosse réserve de pétrole qu'elle sait parfaitement exploiter.

Au moins ils sont pas bêtes . Ils prépare l'avenir avec ce qui est leur présent.

Mais de là à parler écologie.....

Par

En réponse à Profil supprimé

Norvège

3e exportateur mondial de gaz naturel :oui:

14e pays producteur de pétrole :oui:

source wiki

"Les émissions de CO2 liées à l'énergie en Norvège étaient en 2015 supérieures de 61 % à la moyenne mondiale et de 12,6 % à la moyenne européenne ; 59 % de ces émissions provenaient du pétrole et 31 % du gaz ; les secteurs émetteurs étaient surtout le transport (39 %) et l'industrie des hydrocarbures (34 %)." :areuh:

:coucou: :coucou: :coucou: :coucou: l'exemple et le pays à suivre selon certains écolos (enfin là pseudo écolos surtout)

La Norvège se diversifie parce qu'ils savent que leur resource en petrole n'est pas infinie. Je pense que le fait de ne pas mettre ses œufs dans le même panier est plutôt une preuve d'intelligence non ? L'avenir sera multi énergies avec une énergie plus adaptée à chaque besoin et une hausse des énergies renouvelables comme c'est le cas actuellement. Il faut arrêter d'opposer les différentes sources d'énergies qui peuvent être complémentaires

Par

En réponse à Profil supprimé

Norvège

3e exportateur mondial de gaz naturel :oui:

14e pays producteur de pétrole :oui:

source wiki

"Les émissions de CO2 liées à l'énergie en Norvège étaient en 2015 supérieures de 61 % à la moyenne mondiale et de 12,6 % à la moyenne européenne ; 59 % de ces émissions provenaient du pétrole et 31 % du gaz ; les secteurs émetteurs étaient surtout le transport (39 %) et l'industrie des hydrocarbures (34 %)." :areuh:

:coucou: :coucou: :coucou: :coucou: l'exemple et le pays à suivre selon certains écolos (enfin là pseudo écolos surtout)

sauf que...

le pétrôle et le gaz c' est pour toi qu'ils l' extraient.. s tu n' en consommait pas ( tu vivrais plus sainement ), ils ne s'embêteraient pas à le puisé ( et ils seraient toujours riches à millions car eux avec moins de dégénérés du bulbe en gilet jaune ont préservés le trésor en toute rigueur protestante ).

Par

En réponse à ceyal

Avec toutes les aides, le gramme de CO2 économisé, il revient à combien ?

parce que pas de TVA à l'achat, pas de taxe de circulation annuelle, parking et ferry gratuits, pas de péage urbain, etc... ça en fait des sous ... et pas qu'un peu.

Evidemment cela est possible parce que le gouvernement Norvégien est assis sur son tas d'or, pardon de pétrole qu'il nous revend au prix fort ... mais absolument pas transposable en France, pays bien plus peuplé et en faillite.

En plus 90% des batteries des VES sont fabriquées dans des pays carbonés donc selon ICCT avec un CO2 = 2 grammes par km et par kWh embarqué ...

Ce qui, hors carburant électrique met la TESLA au même niveau qu'un gros SUV thermique et une Leaf 40kWh à 80g de CO2

Le pétrole n' est pas vendu à son vrai prix.

Il est subventionné que cela en est pitoyable.

Son réel tarif économique tenant compte des armées, des guerres, des déstabilisations des officines secrètes, des coups fourrés étatiques, des migrations, des pollutions, des maladies etc.. en donnerait non pas par exemple un prix du litre l' essence/mazout à 1.50 € mais de pas loin de 900 €... ce qui laisse songeur.

Ce gap anti-économique, comme dans toute chose mais particulièrement certain en économie, va devoir se payer à un moment ou à un autre. Soit bien loin le jour ou l' addition sera présentée.

Par

Dans ce pays Tesla a été en tête des ventes toutes catégories confondues en 2016 !! Des visionnaires on vous dit...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire